Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Zones humides : le sobre anniversaire de la Convention Ramsar

Partager :
Zones humides : le sobre anniversaire de la Convention Ramsar
Par Laurence Madoui, le 7 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
A l’échelle mondiale, 35 % des zones humides ont disparu entre 1970 et 2015, un rythme trois fois supérieur à celui des forêts. La France fête le 49e anniversaire de la Convention Ramsar, premier traité international sur la conservation des ressources naturelles, avec l’inscription au réseau mondial d’un 50ème site national. Et sans politique volontariste de reconquête des milieux, en dehors des acquisitions de sites confiées au Conservatoire du littoral il y a quarante-cinq ans.

« Plus un mètre carré de zone humide ne doit être détruit, exhorte Frédérique Tuffnel, députée (Charente-Maritime, ex-LREM). Face aux impacts du dérèglement climatique comme le risque d’inondation, qui concerne 16.000 communes, 300 agglomérations, 17 millions d’habitants et 9 millions d’emplois, les solutions fondées sur la nature seront à moindre coût. » Un an après la parution du rapport parlementaire « Terres d’eau, terres d’avenir », les propositions avancées avec le sénateur Jérôme Bignon (Somme, LIRT) restent à concrétiser – en particulier celles portant sur la fiscalité.

Un plaidoyer au long cours

Frédérique Tuffnel rappelle qu’un programme national de restauration de 100.000 ha de zones humides d’ici 2030 est suggéré au gouvernement et continue à plaider pour que les régions portent des appels à partenariats locaux, associés à des paiements pour services environnementaux (PSE) dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune. « Au ministère de l’Agriculture, on nous oppose qu’il existe déjà les mesures agri-environnementales et nous peinons à faire comprendre qu’elles ne visent pas les mêmes objectifs que les PSE », rapporte Jérôme Bignon.
Le plan pour la biodiversité de juillet 2018 annonçait le financement, d’ici 2021, de 150 millions d’euros de PSE par les agences de l’eau, qui rémunéreront les actions de protection de la biodiversité engagées par les agriculteurs. Les agences Seine-Normandie et Rhône-Méditerranée et Corse ont lancé, fin 2019, des appels à manifestations d’intérêt.

Une protection à petits pas

Sur 3 % des terres émergées, les tourbières stockent 30 % du carbone terrestre, plus du double de ce que captent les forêts. Bastien Coïc, de l’association Ramsar France, rappelle qu’à l’échelle nationale, ce stock reste mal connu. « Un état des lieux aiderait à cibler les sites à préserver en priorité ». Le rapport parlementaire de 2019 invitait l’IGN à fournir un appui méthodologique aux acteurs territoriaux pour dresser des inventaires cartographiques des zones humides.

« En France, une dizaine de tourbières sont encore en exploitation et libèrent du carbone dans l’atmosphère », signale Frédérique Tuffnel. Par ailleurs, le drainage des tourbières génère environ 2,7 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an (autant que 30.000 tours du globe en avion), évalue l’Office français de la biodiversité. A l’échelle planétaire, les tourbières drainées émettent 2 à 3 Gt éq-CO2, soit dix fois les rejets annuels de la France métropolitaine.

Les vallées de la Scarpe et de l’Escaut (Hauts-de-France, 27 000 ha) constituent depuis peu le 50ème site français intégré au réseau international Ramsar (2.386 sites couvrant près de 254 millions d’ha, soit quatre fois la France). Et une dizaine de sites envisagent la labellisation. Les zones humides constituent une petite moitié des 200.000 ha acquis par le Conservatoire du littoral depuis 1975.

Tout au long de février, quelque 800 animations se tiendront autour des zones humides françaises (marais, prairies humides, tourbières, lagunes, mangroves …).
PNR Scarpe et Escaut / Flickr / Pierre André LECLERCQ / DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
[Vidéo] La faune regagne la ville
[Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
Environnement TV bâtit la ville de demain
Environnement TV bâtit la ville de demain
Pour ce nouveau numéro, l'équipe d'Environnement TV s'est intéressée à la nature en ville.  A quelques jours des élections municipales, focus sur trois solutions pour une ville plus verte.
Coronavirus : l'OFB réorganise ses missions
Coronavirus : l'OFB réorganise ses missions
L'Office français de la biodiversité assure s'organiser, dans ce contexte de crise sanitaire, pour continuer à préserver la biodiversité, tout en garantissant la sécurité de ses agents.
Le Conseil d'Etat somme la France de modifier la réglementation sur les OGM
Le Conseil d'Etat somme la France de modifier la réglementation sur les OGM
Dans une décision rendue ce vendredi 7 février, le Conseil d'Etat a jugé que certains organismes obtenus par mutagénèse doivent respecter la réglementation OGM.
Biodiversité : des corridors à créer entre les strates de collectivités
Biodiversité : des corridors à créer entre les strates de collectivités
En matière de préservation des milieux naturels, le millefeuille ne s’est pas affiné au fil des dernières lois sur l’organisation des collectivités et sur la biodiversité. A l’écart du big bang territorial, les parcs naturels régionaux creusent depuis 53 ans le sillon d’un fonctionnement multi-acteurs.
Fermes « bas-carbone » : 391 élevages labellisés
Fermes « bas-carbone » : 391 élevages labellisés
Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a indiqué que près de 400 éleveurs laitiers étaient d’ores-et-déjà labellisés « bas-carbone ».
Un Mooc pour découvrir les métiers de la transition écologique pendant le confinement
Un Mooc pour découvrir les métiers de la transition écologique pendant le confinement
A partir du 6 avril prochain, un cours en ligne (Mooc) permettra au grand public – et notamment aux lycéens et aux étudiants – de prendre connaissance de témoignages de professionnels œuvrant à la transition écologique.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Ingénieur Génie - Civil H / F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- Ingénieur projet F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.