Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Zones humides : le sobre anniversaire de la Convention Ramsar

Partager :
Zones humides : le sobre anniversaire de la Convention Ramsar
Par Laurence Madoui, le 7 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A l’échelle mondiale, 35 % des zones humides ont disparu entre 1970 et 2015, un rythme trois fois supérieur à celui des forêts. La France fête le 49e anniversaire de la Convention Ramsar, premier traité international sur la conservation des ressources naturelles, avec l’inscription au réseau mondial d’un 50ème site national. Et sans politique volontariste de reconquête des milieux, en dehors des acquisitions de sites confiées au Conservatoire du littoral il y a quarante-cinq ans.

« Plus un mètre carré de zone humide ne doit être détruit, exhorte Frédérique Tuffnel, députée (Charente-Maritime, ex-LREM). Face aux impacts du dérèglement climatique comme le risque d’inondation, qui concerne 16.000 communes, 300 agglomérations, 17 millions d’habitants et 9 millions d’emplois, les solutions fondées sur la nature seront à moindre coût. » Un an après la parution du rapport parlementaire « Terres d’eau, terres d’avenir », les propositions avancées avec le sénateur Jérôme Bignon (Somme, LIRT) restent à concrétiser – en particulier celles portant sur la fiscalité.

Un plaidoyer au long cours

Frédérique Tuffnel rappelle qu’un programme national de restauration de 100.000 ha de zones humides d’ici 2030 est suggéré au gouvernement et continue à plaider pour que les régions portent des appels à partenariats locaux, associés à des paiements pour services environnementaux (PSE) dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune. « Au ministère de l’Agriculture, on nous oppose qu’il existe déjà les mesures agri-environnementales et nous peinons à faire comprendre qu’elles ne visent pas les mêmes objectifs que les PSE », rapporte Jérôme Bignon.
Le plan pour la biodiversité de juillet 2018 annonçait le financement, d’ici 2021, de 150 millions d’euros de PSE par les agences de l’eau, qui rémunéreront les actions de protection de la biodiversité engagées par les agriculteurs. Les agences Seine-Normandie et Rhône-Méditerranée et Corse ont lancé, fin 2019, des appels à manifestations d’intérêt.

Une protection à petits pas

Sur 3 % des terres émergées, les tourbières stockent 30 % du carbone terrestre, plus du double de ce que captent les forêts. Bastien Coïc, de l’association Ramsar France, rappelle qu’à l’échelle nationale, ce stock reste mal connu. « Un état des lieux aiderait à cibler les sites à préserver en priorité ». Le rapport parlementaire de 2019 invitait l’IGN à fournir un appui méthodologique aux acteurs territoriaux pour dresser des inventaires cartographiques des zones humides.

« En France, une dizaine de tourbières sont encore en exploitation et libèrent du carbone dans l’atmosphère », signale Frédérique Tuffnel. Par ailleurs, le drainage des tourbières génère environ 2,7 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an (autant que 30.000 tours du globe en avion), évalue l’Office français de la biodiversité. A l’échelle planétaire, les tourbières drainées émettent 2 à 3 Gt éq-CO2, soit dix fois les rejets annuels de la France métropolitaine.

Les vallées de la Scarpe et de l’Escaut (Hauts-de-France, 27 000 ha) constituent depuis peu le 50ème site français intégré au réseau international Ramsar (2.386 sites couvrant près de 254 millions d’ha, soit quatre fois la France). Et une dizaine de sites envisagent la labellisation. Les zones humides constituent une petite moitié des 200.000 ha acquis par le Conservatoire du littoral depuis 1975.

Tout au long de février, quelque 800 animations se tiendront autour des zones humides françaises (marais, prairies humides, tourbières, lagunes, mangroves …).
PNR Scarpe et Escaut / Flickr / Pierre André LECLERCQ / DR
  [Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 25 septembre 2020 portant nomination du président par intérim du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris Lire
Décret du 25 septembre 2020 portant nomination au conseil de surveillance de la Société du Grand Paris Lire
Arrêté du 21 septembre 2020 autorisant la société Wintershall Dea GmbH à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 portant extension d'un avenant à la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités (n° 1266) Lire
Arrêté du 14 septembre 2020 portant cessation de fonctions et nomination au cabinet de la ministre de la transition écologique (rectificatif) Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 portant nomination du commissaire du Gouvernement auprès de la Compagnie nationale du Rhône Lire
Arrêté du 22 septembre 2020 portant désignation de présidents de missions régionales d'autorité environnementale du Conseil général de l'environnement et du développement durable (MRAe) Lire
Arrêté du 21 septembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Ecole nationale des travaux publics de l'Etat (ENTPE) Lire
Arrêté du 18 septembre 2020 portant nomination au cabinet de la ministre de la transition écologique Lire
Décret du 25 septembre 2020 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence de l'eau Seine-Normandie - M. GUILLAUME (Marc) Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté ministériel du 4 octobre 2010 relatif à la prévention des risques accidentels au sein des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté ministériel du 3 octobre 2010 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés exploités au sein d'une installation classée soumise à autorisation au titre de l'une ou plusieurs des rubriques nos 1436, 4330, 4331, 4722, 4734, 4742, 4743, 4744, 4746, 4747 ou 4748, ou pour le pétrole brut au titre de l'une ou plusieurs des rubriques nos 4510 ou 4511 de la législation des installations classées pour la protection de l'environnement. Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 relatif au stockage en récipients mobiles de liquides inflammables, exploités au sein d'une installation classée pour la protection de l'environnement soumise à autorisation Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté ministériel du 11 avril 2017 relatif aux prescriptions générales applicables aux entrepôts couverts soumis à la rubrique 1510, y compris lorsqu'ils relèvent également de l'une ou plusieurs des rubriques 1530, 1532, 2662 ou 2663 de la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement, ainsi que les arrêtés de prescriptions générales applicables aux installations classées soumises à enregistrement sous les rubriques nos 1511, 1530, 1532, 2662 et 2663 Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 26 mai 2014 relatif à la prévention des accidents majeurs dans les installations classées mentionnées à la section 9, chapitre V, titre Ier, du livre V du code de l'environnement Lire
Arrêté du 22 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 22 mai 2015 modifié portant agrément des organismes pour effectuer le contrôle périodique de certaines catégories d'installations classées soumises à déclaration Lire
Arrêté du 16 septembre 2020 transférant l'autorisation de fourniture de gaz naturel de la société Goldman Sachs Europe SE (GSE) à Goldman Sachs Paris Inc. et Cie (GSPIC) Lire
Décret du 25 septembre 2020 portant classement, parmi les sites du département du Rhône, des vallons de l'ouest lyonnais, communes de Charbonnières-les-Bains, Dardilly, Ecully, Marcy-l'Etoile, La-Tour-de-Salvagny Lire
Décret n° 2020-1169 du 24 septembre 2020 modifiant la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement et la nomenclature annexée à l'article R. 122-2 du code de l'environnement Lire
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042360836 Lire
À lire également
Le Congrès mondial de la nature de l'UICN est à nouveau reporté
Le Congrès mondial de la nature de l'UICN est à nouveau reporté
Ce mercredi 16 septembre, le gouvernement a annoncé le report du Congrès mondial de la nature, organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
Bureau Veritas et l'Agence Lucie en partenariat pour la biodiversité
Bureau Veritas et l'Agence Lucie en partenariat pour la biodiversité
A l'occasion du salon Produrable qui s'est tenu ces lundi 7 et mardi 8 septembre au Palais des Congrès de Paris, Bureau Veritas et l'agence Lucie, spécialisée dans la transition RSE, ont signé une convention de partenariat portant sur la démarche globale « Biodiversity Progress ».
Biodiversité, « le déclin se poursuit »
Biodiversité, « le déclin se poursuit »
Quatre ans après la promulgation de la loi pour la reconquête de la biodiversité, le conseil économique social et environnemental  (CESE) dresse un premier triste bilan.
[Dossier] La biodiversité part à la conquête des espaces verts
[Dossier] La biodiversité part à la conquête des espaces verts
L’interdiction des phytosanitaires dans les collectivités a accéléré l’évolution dans l’entretien des espaces verts. La gestion différenciée tend à devenir gestion écologique et les compétences des jardiniers intègrent progressivement la connaissance de la biodiversité. La sensibilisation des habitants à une nature en ville plus spontanée reste cependant indispensable pour poursuivre cette mutation des paysages urbains.
Forêt et filière bois : le rapport Cattelot formule 19 propositions
Forêt et filière bois : le rapport Cattelot formule 19 propositions
La députée du Nord Anne-Laure Cattelot a remis, ce jeudi 17 septembre au ministre de l'agriculture et à la secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité, son rapport sur l'avenir de la forêt et de la filière bois.
[Dossier] Rennes à l’avant-garde de la gestion écologique
[Dossier] Rennes à l’avant-garde de la gestion écologique
Abritant 900 hectares d’espaces de nature, la ville de Rennes poursuit depuis quarante ans des pratiques de gestion durable de ses sites, alliant logique économique et protection de la biodiversité. D’ici à quatre ans, elle atteindra ainsi les 1.000 hectares de nature en ville, soit près de 20 % de son territoire.
[Dossier] Vigie-Nature, les collectivités s’impliquent dans les sciences participatives
[Dossier] Vigie-Nature, les collectivités s’impliquent dans les sciences participatives
Propage, Florilèges, les programmes de sciences participatives imaginés par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) au sein de Vigie-Nature ont permis aux collectivités gestionnaires d’espaces verts de s’approprier des connaissances naturalistes.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
États Généraux de la chaleur solaire 2020
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Responsable Environnement (H/F)
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Chef d'équipe d'entretien des espaces verts
- Responsable administratif et comptable hydraulique assainissement F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.