Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Zones humides : le sobre anniversaire de la Convention Ramsar

Partager :
Zones humides : le sobre anniversaire de la Convention Ramsar
Par Laurence Madoui, le 7 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
A l’échelle mondiale, 35 % des zones humides ont disparu entre 1970 et 2015, un rythme trois fois supérieur à celui des forêts. La France fête le 49e anniversaire de la Convention Ramsar, premier traité international sur la conservation des ressources naturelles, avec l’inscription au réseau mondial d’un 50ème site national. Et sans politique volontariste de reconquête des milieux, en dehors des acquisitions de sites confiées au Conservatoire du littoral il y a quarante-cinq ans.

« Plus un mètre carré de zone humide ne doit être détruit, exhorte Frédérique Tuffnel, députée (Charente-Maritime, ex-LREM). Face aux impacts du dérèglement climatique comme le risque d’inondation, qui concerne 16.000 communes, 300 agglomérations, 17 millions d’habitants et 9 millions d’emplois, les solutions fondées sur la nature seront à moindre coût. » Un an après la parution du rapport parlementaire « Terres d’eau, terres d’avenir », les propositions avancées avec le sénateur Jérôme Bignon (Somme, LIRT) restent à concrétiser – en particulier celles portant sur la fiscalité.

Un plaidoyer au long cours

Frédérique Tuffnel rappelle qu’un programme national de restauration de 100.000 ha de zones humides d’ici 2030 est suggéré au gouvernement et continue à plaider pour que les régions portent des appels à partenariats locaux, associés à des paiements pour services environnementaux (PSE) dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune. « Au ministère de l’Agriculture, on nous oppose qu’il existe déjà les mesures agri-environnementales et nous peinons à faire comprendre qu’elles ne visent pas les mêmes objectifs que les PSE », rapporte Jérôme Bignon.
Le plan pour la biodiversité de juillet 2018 annonçait le financement, d’ici 2021, de 150 millions d’euros de PSE par les agences de l’eau, qui rémunéreront les actions de protection de la biodiversité engagées par les agriculteurs. Les agences Seine-Normandie et Rhône-Méditerranée et Corse ont lancé, fin 2019, des appels à manifestations d’intérêt.

Une protection à petits pas

Sur 3 % des terres émergées, les tourbières stockent 30 % du carbone terrestre, plus du double de ce que captent les forêts. Bastien Coïc, de l’association Ramsar France, rappelle qu’à l’échelle nationale, ce stock reste mal connu. « Un état des lieux aiderait à cibler les sites à préserver en priorité ». Le rapport parlementaire de 2019 invitait l’IGN à fournir un appui méthodologique aux acteurs territoriaux pour dresser des inventaires cartographiques des zones humides.

« En France, une dizaine de tourbières sont encore en exploitation et libèrent du carbone dans l’atmosphère », signale Frédérique Tuffnel. Par ailleurs, le drainage des tourbières génère environ 2,7 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an (autant que 30.000 tours du globe en avion), évalue l’Office français de la biodiversité. A l’échelle planétaire, les tourbières drainées émettent 2 à 3 Gt éq-CO2, soit dix fois les rejets annuels de la France métropolitaine.

Les vallées de la Scarpe et de l’Escaut (Hauts-de-France, 27 000 ha) constituent depuis peu le 50ème site français intégré au réseau international Ramsar (2.386 sites couvrant près de 254 millions d’ha, soit quatre fois la France). Et une dizaine de sites envisagent la labellisation. Les zones humides constituent une petite moitié des 200.000 ha acquis par le Conservatoire du littoral depuis 1975.

Tout au long de février, quelque 800 animations se tiendront autour des zones humides françaises (marais, prairies humides, tourbières, lagunes, mangroves …).
PNR Scarpe et Escaut / Flickr / Pierre André LECLERCQ / DR
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
La Fédération française aéronautique s'engage pour la biodiversité
La Fédération française aéronautique s'engage pour la biodiversité
La Fédération française aéronautique a rejoint, ce jeudi 16 janvier, l'association Aéro biodiversité.
Pollinisateurs : deux nouvelles substances interdites à l'utilisation en France
Pollinisateurs : deux nouvelles substances interdites à l'utilisation en France
Ce mardi 31 décembre, le gouvernement a publié un décret interdisant l'utilisation de deux substances phytopharmaceutiques similaires aux néonicotinoïdes : le sulfoxaflor et le flupyradifurone.
La « pêche responsable » à l'honneur du 17 au 23 février
La « pêche responsable » à l'honneur du 17 au 23 février
Du 17 au 23 février prochain, ONG, entreprises, pêcheurs, éleveurs, aquariums et associations se mobilisent pour parler « pêche durable » et « aquaculture responsable » dans toute la France.
Appel à projets : l'OFB veut étudier l'impact des activités humaines sur les habitats marins
Appel à projets : l'OFB veut étudier l'impact des activités humaines sur les habitats marins
Le 9 janvier dernier, l'Office français de la biodiversité (OFB) a lancé un appel à manifestation d'intérêt afin d'identifier des partenaires pour la mise en œuvre de projets contribuant à la mise en place de sites ateliers au sein de sites Natura 2000.
Le réchauffement climatique dérègle les périodes de pollinisation en Europe
Le réchauffement climatique dérègle les périodes de pollinisation en Europe
Publiée le 23 décembre dernier dans la revue Nature Ecology, une étude menée par des chercheurs français et européens, dont une équipe du Centre d'écologie et des sciences de la conservation, prouve que le réchauffement climatique diminue la diversité des pollinisateurs en Europe.
Angers, Nantes et Metz sont les villes les plus vertes de France
Angers, Nantes et Metz sont les villes les plus vertes de France
Ce mardi 4 février, l'Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et la société Hortis publient leur nouvel Observatoire des villes vertes, qui rend compte des actions mises en place par les collectivités pour la protection de la biodiversité.
Fermes « bas-carbone » : 391 élevages labellisés
Fermes « bas-carbone » : 391 élevages labellisés
Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a indiqué que près de 400 éleveurs laitiers étaient d’ores-et-déjà labellisés « bas-carbone ».
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien SAV froid industriel H/F
- Coordinateur(rice) Cybersécurité H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- COMPTABLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.