Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Martinique : 15% des espèces indigènes sont menacées

Partager :
Martinique : 15% des espèces indigènes sont menacées
Par E.G, le 22 avril 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mercredi 22 avril, le comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’Office français de la biodiversité et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), publient de nouveaux résultats dans le cadre de la Liste rouge des espèces menacées en France.

Pour la première fois, la Liste rouge des espèce menacées en France fait paraître de nouveaux résultats pour la faune de l’île de la Martinique. « Sur les 427 espèces indigènes évaluées, près de 15% apparaissent menacées », concluent le Comité français de l’UICN, l’OFB et le MNHN.

Ces analyses concernent en particulier les oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, mollusques, poissons et macro-crustacés d’eau douce, libellules, papillons de jour et une partie des coléoptères. Sur 427 espèces, 15 ont déjà disparu, 62 sont menacées et 56 autres sont quasi menacées.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« La destruction des habitats et leur fragmentation par l’urbanisation et les aménagements représentent les premières menaces pour les espèces animales de Martinique », expliquent l’UICN, l’OFB et le MNHN. « Ce sont les milieux forestiers qui sont les plus touchés, en particulier les forêts semi-humides du Sud, qui représentent l’unique habitat et des ressources essentielles pour nombre d’espèces », est-il précisé. Autres menaces : le comblement des mares ou des marais et l’artificialisation des berges, qui touchent en particulier les espèces réalisant une partie de leur cycle de vie en milieu aquatique, à l’image de la demoiselle « quasi menacée » Protoneura ailsa. « Les espèces de ces zones humides sont de plus soumises à de fortes pollutions par les rejets d’eaux usées ou les pesticides. La Chlordécone, une molécule insecticide persistante utilisée autrefois dans les bananeraies, a encore un impact sur la faune et affecte potentiellement de nombreuses espèces telles que la Crevette transparente, classée "Vulnérable", ou le Martin-pêcheur à ventre roux, classé "En danger critique" », ajoutent les trois organismes.

Pollution lumineuse, tourisme, pêche

L’extension urbaine et la pollution lumineuse qu’elle engendre sont également une menace pour les espèces nocturnes (chauve-souris, coléoptères) et les tortues marines sur les plages.

Par ailleurs, la pêche, l’introduction d’espèces exotiques pouvant devenir envahissantes et les activités touristiques constituent également des sources de pressions pour les mammifères marins. Le tourisme affecte notamment « les tortues marines et certains oiseaux tels que le Pluvier de Wilson et l’Huîtrier d’Amérique, classés “En danger critique", en perturbant leurs sites de nidification. Pour les sorties d’observation des baleines, l’activité est désormais encadrée pour limiter les impacts négatifs sur les mammifères marins sensibles comme la Baleine à bosse, classée "Vulnérable" », est-il détaillé.

Crédit : Fabien Lefebvre/ La Tortue verte Chelonia mydas, en danger critique
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du président du conseil d'administration d'IFP Energies nouvelles - M. CHEVET (Pierre-Franck) Lire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du directeur des affaires financières - M. MOREAU (Vincent) Lire
Arrêté du 21 avril 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Baudouin Vercken, co-fondateur d'EcoTree
Baudouin Vercken, co-fondateur d'EcoTree
La reprise s’organise depuis une semaine partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Baudouin Vercken, co-fondateur d'EcoTree.
Le confinement a favorisé le retour des animaux marins sur le littoral méditerranéen
Le confinement a favorisé le retour des animaux marins sur le littoral méditerranéen
Pendant le confinement, la mission Sphyrna Odyssey, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco, a mené la mission « Quiet Sea » : une mission d’écoute du milieu marin.
95% des aires marines protégées ne le sont pas assez
95% des aires marines protégées ne le sont pas assez
Une équipe de chercheurs dirigée par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a montré que 95% de la surface des aires marines protégées, ne le sont pas assez.
Les espèces marines migrent six fois plus vite que les espèces terrestres en raison du réchauffement climatique
Les espèces marines migrent six fois plus vite que les espèces terrestres en raison du réchauffement climatique
Une étude franco-américaine, publiée ce lundi 25 mai dans la revue Nature Ecology & Evolution, s’intéresse aux migrations d’espèces marines et terrestres en raison du réchauffement climatique.
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité.
Le génie végétal pour renforcer un canal dans le Maine-et-Loire
Le génie végétal pour renforcer un canal dans le Maine-et-Loire
Pour renforcer la structure de 150 mètres de canal, les services techniques du département de Maine-et-Loire ont opté pour le génie végétal, comme alternative au traditionnel génie civil. « Une première en France », selon la collectivité territoriale. Les résultats de cette « expérimentation » sont attendus au cours de l'année prochaine.
Isabelle Autissier, présidente du WWF France
Isabelle Autissier, présidente du WWF France
Pendant la crise sanitaire du Covid-19 et le confinement qu’elle impose, Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation. Journée type ? Quelle organisation au travail ? Comment entrevoir l’après-crise ? Isabelle Autissier, présidente du WWF France, nous explique son quotidien.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
bauma CTT RUSSIA
26 Mai 2020
bauma CTT RUSSIA
Confs'Amiante Bâti
28 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
+ d'événements
Emploi
- Responsable d'exploitation traitement d'eau F/H
- Technicien Gestion des Réseaux d'Eaux H/F
- Animateur / Animatrice en Hygiène Sécurité Environnement -HSE-
- Responsable de service Comptabilité F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.