Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité

Partager :
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
Par Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité, le 26 mai 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité.

Comment le déconfinement s'organise-t-il dans votre organisme ?

Depuis le 11 mai et jusqu’au 2 juin les agents de terrain, les inspecteurs de l’environnement ont repris leurs activités de police, de surveillance et de connaissance dans le respect des consignes de sécurité sanitaire. Les autres agents privilégient le télétravail au maximum des possibilités, l’accès aux bureaux devant rester exceptionnel. Ces agents remplissent leurs missions à distance et sont opérationnels à 100% durant cette période.

Quelles leçons pouvez-vous tirer de l’impact du confinement sur l'organisation du travail et de l'OFB ?

Cette période a été un peu complexe au départ car l’OFB est encore un jeune organisme né le 1er janvier 2020 de la fusion de deux établissements (AFB et ONCFS). Mais nous avons su nous adapter à la situation avec un dialogue social renforcé et de nouveaux outils de travail. Toutes les missions ont été assurées, notamment les interventions des agents de l’OFB pour prévenir ou corriger les atteintes à la biodiversité. Le nombre d’interventions a été réduit, certes, mais nous avons été présents. C’est une expérience inédite mais le bilan à ce jour nous prouve que cela a fonctionné. De nouvelles habitudes ont été prises qui se sont avérées positives et efficaces. Pour la suite il nous faudra réfléchir aux agendas en présentiel et à la valorisation du télétravail, avec cette réserve que le contact humain a beaucoup manqué. L’OFB a mis en place des communications soutenues et des dispositifs d’accompagnement auprès de tous ses agents pour les aider à surmonter les difficultés.

Quels seront, selon vous, les effets de la pandémie sur l'OFB ?

Pour un office comme le nôtre en création, cela nous a permis d’accélérer grandement l’évolution de nos process, notamment celui de la dématérialisation.

De façon plus globale, notre rôle est de porter la biodiversité et de mobiliser la société sur ces sujets. Nous avons fait des propositions à nos ministères de tutelle pour que la biodiversité soit placée au premier rang dans les politiques publiques et de relance économique.

Qu'avez-vous hâte de refaire après ce long confinement ?

La première chose que j’ai envie de faire, c’est de voir mes adjoints et mes collaborateurs physiquement. Il y a eu un vrai manque de contact physique. Voir les gens en visio c’est bien, mais les voir à 2 mètres c’est mieux. Je l’attends avec impatience. Le fait de pouvoir aller sur le terrain pour être au contact des agents de l’environnement est primordial aussi, j’ai eu la chance de pouvoir le faire la semaine dernière en Charente Maritime pour la réouverture des plages.

Selon-vous, à quoi ressemblera l'après Covid-19 ?

Il est difficile de parler du monde d’après, je ne suis pas devin et je n’ai pas peur de dire que je ne sais pas car nous ne sommes pas encore sortis d’affaire.

En revanche, je peux vous parler de mon espoir, celui d’une relance économique respectueuse de la biodiversité qui est absolument indispensable. Il faut être cohérent, c’est une question de politique globale et sectorielle : le vivant doit être au cœur des préoccupations futures et la prise de conscience existe. Maintenant, elle doit être durable. Il faut de la volonté pour bâtir un monde nouveau, plus vertueux et attentif aux conséquences de chacune de nos actions sur la biodiversité, dans tous les secteurs.

Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité / OFB
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Delphine Giney : « La nature rend service aux citadins »
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
N° 1784
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (16,70 €)
Actu réglementaire
Arrêté du 30 novembre 2020 attribuant à la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de la région Normandie une compétence d'appui au préfet de la région Centre-Val de Loire en matière de maîtrise d'ouvrage de certaines opérations de développement et de modernisation du réseau routier national Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 relatif à la mise en œuvre d'un second arrêt temporaire aidé des entreprises de pêche à pied et de récolte de végétaux marins sur le rivage dans le cadre de l'épidémie du covid-19 Lire
Arrêté du 9 novembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 27 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 fixant la liste des amphibiens et des reptiles représentés dans le département de la Guyane protégés sur l'ensemble du territoire national et les modalités de leur protection Lire
Décret n° 2020-1495 du 2 décembre 2020 modifiant le décret n° 2018-211 du 28 mars 2018 relatif à l'expérimentation de véhicules à délégation de conduite sur les voies publiques Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 portant nomination au conseil scientifique de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 24 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 16 mars 2020 fixant la liste des emplois de conseiller d'administration de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'adjoint administratif des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'agent d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant le nombre de postes offerts au titre de l'année 2020 au concours externe d'agent d'exploitation principal des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 portant nomination de membres de missions régionales d'autorité environnementale du Conseil général de l'environnement et du développement durable (MRAe) Lire
Arrêté du 21 novembre 2020 relatif aux mesures transitoires du régime de certification des compétences des personnes physiques réalisant l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts Lire
Arrêté du 10 novembre 2020 portant agrément de l'association Saint Vincent de Paul Lire
Décret du 27 novembre 2020 autorisant la société Orano Cycle à modifier l'installation nucléaire de base n° 116, dénommée « UP3-A », implantée dans l'établissement de La Hague (département de la Manche) et modifiant le décret du 12 mai 1981 autorisant la Compagnie générale des matières nucléaires à créer, dans son établissement de La Hague, des usines de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire. Usine dénommée « UP 3-A » Lire
Décret du 27 novembre 2020 modifiant le périmètre des installations nucléaires de base n° 111 et n° 112 de la centrale nucléaire de Cruas, exploitées par la société Electricité de France - Société Anonyme (EDF-SA) et situées sur les territoires des communes de Cruas et de Meysse (département de l'Ardèche) Lire
Décret n° 2020-1455 du 27 novembre 2020 portant réforme de la responsabilité élargie des producteurs Lire
Délibération n° 2020-278 du 19 novembre 2020 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie pour le mois de décembre 2020 Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 25 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement de la Ville nouvelle de Sénart Lire
À lire également
[Entretien] Anna Deparnay-Grunenberg : « Il y a un juste milieu entre la forêt vierge et l'exploitation industrielle »
[Entretien] Anna Deparnay-Grunenberg : « Il y a un juste milieu entre la forêt vierge et l'exploitation industrielle »
Fin mars 2021, la Commission européenne devrait présenter une nouvelle stratégie forestière européenne. Ce mercredi 7 octobre, le Parlement européen a adopté un rapport d'initiative pour les forêts présenté par la Commission de l'agriculture et du développement rural. L'eurodéputée franco-allemande Anna Deparnay-Grunenberg (Verts/ALE), diplômée en sciences de l'environnement et sylviculture et membre de la Commission de l'agriculture et du développement rural depuis 2019, revient sur le rapport adopté par le Parlement et les enjeux européens liés à la forêt.
En amont du Congrès mondial de la nature, l’UICN adopte 109 recommandations
En amont du Congrès mondial de la nature, l’UICN adopte 109 recommandations
Plus de 1.000 organisations membres de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont voté pour les 109 recommandations, dont 14 issues du Comité français. Elles sont censées inciter les États à prendre des mesures pour mieux protéger l’environnement.
Le programme Mistrals sur l’environnement en Méditerranée arrive à son terme
Le programme Mistrals sur l’environnement en Méditerranée arrive à son terme
Dix ans de recherche : c’est la durée du programme scientifique Mistrals, dirigé par le CNRS en partenariat avec l’Ademe, le CEA, l’Ifremer, l’INRAE, l’IRD et Météo-France. Plus de 1.000 scientifiques provenant de 23 pays ont étudié l’environnement et le changement climatique en Méditerranée. Cinq projets ont été présentés.
La FRB lance un nouvel appel à projets pour protéger la biodiversité
La FRB lance un nouvel appel à projets pour protéger la biodiversité
La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) ouvre un appel à projets de recherche pour améliorer la connaissance scientifique relative à la biodiversité, à sa protection et à sa valorisation durable.
Selon un rapport, protéger la vie animale enraye les pandémies
Selon un rapport, protéger la vie animale enraye les pandémies
Un nouveau rapport de l’IPBES (Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) définit les liens entre les pandémies et la détérioration de l’environnement. Pour l’institut , si la majorité des maladies sont d’origine animale, elles sont surtout causées par l’activité humaine.
Biodiv-Wind lève 800.000 euros pour protéger l'avifaune des pales des éoliennes
Biodiv-Wind lève 800.000 euros pour protéger l'avifaune des pales des éoliennes
Éviter la collision de l’avifaune avec les pales des éoliennes : c’est l’objectif de la start-up biterroise Biodiv-Wind, qui a levé 800.000 euros pour accélérer son développement national et international.
[Tribune] Les incendies en Amazonie sont plus désastreux que jamais et le changement climatique n'en est pas la seule cause
[Tribune] Les incendies en Amazonie sont plus désastreux que jamais et le changement climatique n'en est pas la seule cause
Menacée par la sécheresse et par les incendies, la forêt amazonienne subit aussi les conséquences d'une politique hostile. Pieter van Midwoud, responsable principal des plantations chez le navigateur Ecosia, revient sur la responsabilité humaine dans la dégradation de la forêt. 
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Événements
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
8 Décembre 2020
Energaïa Live
9 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE (h/f)
- Technicien Traitement des Eaux H/F
- Technicien / Technicienne en hygiène et environnement
- Acheteur Travaux, Prestations et Facility Management F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.