Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

2020, l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées

2020, l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées
Les dernières températures moyennes sur cinq ans sont les plus élevées jamais enregistrées. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 22 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Service Copernicus pour le changement climatique a publié son rapport annuel sur l’état du climat. Conclusion : 2020 a été l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées à l’échelle mondiale.

Hausse des températures, augmentation des concentrations mondiales de CO2 et des épisodes de sécheresse… Le bilan climatique de l’année 2020 est loin d’être rassurant. D’après les dernières données publiées par le Service Copernicus pour le changement climatique dans son European State of the Climate, l’année 2020 fait désormais partie des trois années les plus chaudes jamais enregistrées à l’échelle mondiale.

Selon les chercheurs, les températures annuelles supérieures à la moyenne « les plus importantes » ont été notamment enregistrées au nord de la Sibérie et dans les régions adjacentes de l’Arctique, avec des températures élevées de 6 °C au-dessus de la moyenne. Les indicateurs mondiaux montrent ainsi que les dernières températures moyennes sur cinq ans « sont les plus élevées jamais enregistrées, soit 1,2 °C au-dessus de la moyenne de 1850-1900 ».

Concernant les concentrations mondiales de dioxyde de carbone, le constat est sans appel. Les concentrations de CO2 ont augmenté de 0,6 % au cours de l’année 2020 et celles de méthane de près de 0,8 %. « Les concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre de 2020 ont atteint leur moyenne annuelle mondiale la plus élevée enregistrée par le satellite du CAMS depuis sa mise en fonction en 2003 », précisent les chercheurs.

Peut-on parler d’un effet confinement ? Les données montrent tout de même que le niveau de CO2 a augmenté à un « rythme légèrement inférieur » en 2020 comparé aux dernières années. Tandis que le taux de méthane a connu une augmentation plus rapide que les dernières années. Ces variations de rythme seraient en partie expliquées par la baisse des émissions issues de l’activité humaine pendant les périodes de confinement. « Les flux accrus sur les surfaces terrestres associés à des températures chaudes ont affecté les sources de CO2 et de CH4 (méthane) », peut-on lire dans le rapport.
 
L’année la plus chaude en Europe

Les conditions météorologiques en Europe sont également inquiétantes. L’année 2020 a été la plus chaude d’au moins 0,4 °C de plus que les cinq années les plus chaudes enregistrées au cours de la dernière décennie.

L’Europe compte également l’hiver et l’automne les plus chauds jamais enregistrés. L’hiver a atteint un nouveau record à plus de 3,4 °C au-dessus de la moyenne 1981-2010, et environ 1,4 degrés de plus que le record précédent. Cet écart de saison a eu des effets néfastes sur la couverture neigeuse et la glace de mer.

De plus, dans certaines parties du nord-ouest et du nord-est de l’Europe, la transition entre « un hiver humide et un printemps sec », a eu des répercussions sur le débit des rivières, l’humidité des sols et la croissance de la végétation. Par conséquent, le débit moyen des cours d’eau en avril et mai 2020 a été le plus faible jamais enregistré depuis 1991.
 
L’Arctique atteint de nouveaux records de chaleur

Le rapport porte une attention particulière à l’Arctique qui a atteint le record de l’année la plus chaude jamais enregistrée avec une température de surface de l’air de 4,3 °C au-dessus de la moyenne de 2,2 degrés, soit 1,8 °C de plus que le précédent record.

Pendant l’été, la Sibérie arctique a également connu des conditions sèches et des incendies de forêt records.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
La Banque Postale signe le « Finance for Biodiversity Pledge »
La Banque Postale signe le « Finance for Biodiversity Pledge »
Le « Finance for Biodiversity Pledge » tente de concilier protection de la biodiversité et finance durable. En signant cette initiative, la Banque Postale s’engage à développer une stratégie en faveur de l'environnement.
Deux associations attaquent l’État en justice pour manquement à la protection de la biodiversité
Deux associations attaquent l’État en justice pour manquement à la protection de la biodiversité
L’État serait-il coupable de la sixième extinction de masse ? Les ONG Notre Affaire à Tous et Pollinis entendent faire reconnaître la responsabilité de l’État en l’attaquant en justice pour manquement à ses obligations de protection de la biodiversité.
La famille des parcs naturels régionaux s'agrandit
La famille des parcs naturels régionaux s'agrandit
La France ajoute deux parcs naturels régionaux à sa liste : Doubs Horloger (Bourgogne - Franche-Comté) et Corbières-Fenouillèdes (Occitanie), deviennent respectivement les 57e et 58e membres de la grande famille des parcs.
Le Rhône poursuit sa mue écologique
Le Rhône poursuit sa mue écologique
La Compagnie nationale du Rhône (CNR) a annoncé la poursuite et l’amplification de son programme de restauration écologique du fleuve. Démantèlement d’ouvrages, restauration de chenaux, végétalisation et réduction des émissions polluantes industrielles sont à l’ordre du jour.
Trois espèces de poissons pélagiques menacées par la surpêche
Trois espèces de poissons pélagiques menacées par la surpêche
L'ONG Marine Stewardship Council (MSC) dédiée à la lutte contre la surpêche, tire la sonnette d’alarme. Et pour cause ! les captures cumulées de maquereau, de hareng et de merlan bleu dans l'Atlantique Nord-Est, dépassent de 4,8 millions de tonnes les limites de durabilité.
OuiLive mise sur les défis connectés pour restaurer les récifs coralliens
OuiLive mise sur les défis connectés pour restaurer les récifs coralliens
Les sociétés Arkea Banking Services, Covivio, Natixis et Nicolas s'engagent auprès de OuiLive, acteur français des Challenges Connectés B2B, dans un défi écoresponsable. La récompense attendue ? La plantation de coraux sur des récifs en Indonésie.
L'OFB et le Cerema coopèrent contre l'érosion des sols
L'OFB et le Cerema coopèrent contre l'érosion des sols
L'Office français de la biodiversité (OFB) et le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) signent une convention-cadre afin de renforcer leur coopération pour la protection de la biodiversité.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.