Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Kyanos Biotechnologies lève 2,6 millions d’euros pour la production de microalgues

Kyanos Biotechnologies lève 2,6 millions d’euros pour la production de microalgues
Développement de l'Aphanizomenon flos-aquae, appelée microalgue bleue. Crédits : Kyanos Biotechologies/DR
Par Abdessamad Attigui, le 30 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La jeune entreprise française, Kyanos Biotechnologies, spécialisée dans la production de microalgues via un procédé innovant, boucle un tour de table de 2,6 millions d’euros.

Les microalgues sont-elles les nutriments de demain ? Convaincue de leur importance, la jeune entreprise toulousaine spécialisée dans l’algoculture, Kyanos Biotechnologies vient de récolter 2,6 millions d’euros auprès de Zsolt Popsé, Régis Nouaille, l’Ademe, la French Tech Bridge de Bpifrance ainsi que le Pass Rebond Occitanie. Ces fonds permettront à la startup de poursuivre le développement de sa technologie de production des microalgues et de mettre en place un pilote préindustriel pour les cultiver à grande échelle, dans des bassins artificiels.

Fondée en 2016 par Vinh Ly, Fabrice Gascons Viladomat et Pierre-Alain Hoffmann, la société Kyanos Biotechnologies entend révolutionner la filière des microalgues. Celle-ci a conçu, développé et breveté un procédé innovant de production de microalgues, dénommée la « cyclotrophie ». Celle-ci est capable d’augmenter la productivité à une grande échelle tout en minimisant l’impact de la production sur la planète.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Objectif de ce procédé ? A travers son innovation, la startup a l’ambition de faire des microalgues les aliments du futur, « écoresponsables, sains et durables ». Kyanos Biotechologies devient ainsi la première société au monde à cultiver et commercialiser l’Aphanizomenon flos-aquae (AFA), une microalgue bleue, dont l’unique source provient du lac Klamath aux Etats-Unis (Oregon). Particulièrement riche en nutriments et en protéines, l’AFA, est souvent considérée comme un aliment du futur des plus prometteurs.

« Cette levée de fonds, dans le contexte sanitaire actuel, est une belle preuve de confiance de la part de nos partenaires dans le modèle Kyanos Biotechnologies. Elle constitue une nouvelle étape dans notre développement et vient conforter notre ambition de devenir leader dans la production de protéine durable », déclare Vinh Ly, cofondateur et président de Kyanos Biotechnologies.

Purification de l’air

En parallèle, Kyanos Biotechnologies met les microalgues au service de l’environnement avec son système de dépollution urbain capable d’améliorer la qualité de l’air en abattant les particules fines et les oxydes d’azote.

En expérimentation depuis septembre 2020 en plein cœur de Toulouse, ce système purifie l’air pollué de la ville en captant le CO2. Concrètement, les microalgues absorbent les polluants présents dans l’air ambiant et rejettent un air épuré.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Les glaciers du monde fondent à grande vitesse depuis 2000
Les glaciers du monde fondent à grande vitesse depuis 2000
Des scientifiques sonnent l'alarme et alertent dans une étude sur l'accélération de la fonte des glaciers depuis 2000. Résultats : les pertes de glace seraient passées de 227 gigatonnes par an entre 2000 et 2004, à 298 gigatonnes par an entre 2015 et 2019.
Réchauffement climatique : une étude révèle le niveau de vulnérabilité des forêts d’Afrique centrale
Réchauffement climatique : une étude révèle le niveau de vulnérabilité des forêts d’Afrique centrale
Les chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et de l'Organisme français de recherche agronomique (Cirad), ont identifié les massifs les plus vulnérables d’Afrique centrale.
Les Parcs naturels régionaux mobilisés dans la transition agroécologique
Les Parcs naturels régionaux mobilisés dans la transition agroécologique
Les Parcs naturels régionaux et trois acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement et de l’alimentation, renforcent leur collaboration au service du développement durable des territoires.
Une transition énergétique massive nécessaire pour la survie des coraux
Une transition énergétique massive nécessaire pour la survie des coraux
Selon une récente étude publiée dans la revue Biological Conservation, la survie des récifs coralliens dépendrait d’un engagement politique d’envergure internationale.
La Bièvre se redécouvre
La Bièvre se redécouvre
Après L’Haÿ-les-Roses, le conseil départemental du Val-de-Marne poursuit les travaux de remise à ciel ouvert de la Bièvre, une rivière francilienne dont le lit traverse quatre départements avant de se jeter dans la Seine. Début 2022, de nouvelles berges serpenteront à Arcueil et Gentilly.
Réchauffement climatique : les pertes de récoltes ont triplé en Europe depuis 1961
Réchauffement climatique : les pertes de récoltes ont triplé en Europe depuis 1961
Une récente étude publiée dans la revue Environmental Research Letters montre la gravité des impacts de la sécheresse sur la production agricole. Résultat : les pertes de récoltes ont triplé en Europe au cours des 50 dernières années.
2020, l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées
2020, l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées
Le Service Copernicus pour le changement climatique a publié son rapport annuel sur l’état du climat. Conclusion : 2020 a été l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées à l’échelle mondiale.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.