Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines

Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Cette coalition est dédiée à la culture des algues. Crédits : Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 19 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Cnrs, la Fondation Lloyd’s Register et le Pacte mondial des Nations unies (UNGC) ont lancé la Safe Seaweed Coalition. Sa vocation : développer la culture et l’utilisation des algues.

Et si on se nourrissait d’algues ? C’est le défi que s’est lancé le Cnrs, la Fondation Lloyd’s Register et le Pacte mondial des Nations unies (UNGC). Ces partenaires ont lancé la première institution internationale dédiée à la valorisation des algues marines appelée la Safe Seaweed Coalition. Celle-ci a pour objectif de développer la culture et l’utilisations des algues dans les secteurs alimentaire, agricole, médical, et cosmétique. 

Trois axes structurent l’organisation de la Safe Seaweed Coalition : la sûreté alimentaire, la sûreté environnementale, et la sûreté des travailleurs. « Son objectif est de fédérer et sensibiliser au niveau mondial les nombreux acteurs de la filière algues (producteurs, industriels, recherche, gouvernance, associations) pour créer des normes et standards internationaux qui répondent aussi aux Objectifs de développement durable des Nations Unies », a déclaré Philippe Potin, docteur en biologie marine de l’Université de Brest.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Cnrs aura pour mission de redistribuer plus de trois millions d’euros investis par la Fondation Lloyd’s Register. 20 % de cette somme seront dédiés à la gestion de la coalition et 80 % seront consacrés à la communauté scientifique pour financer des projets de recherche, des groupes de travail, et des formations au niveau mondial qui feront l’objet d’appels à projet. A savoir que le premier appel à projets sera lancé en juin 2021.

Les algues, un enjeu majeur pour le futur

Pourquoi les algues spécifiquement ? Selon le Cnrs, les algues représentent un enjeu majeur pour le futur de la planète. D’abord un enjeu environnemental pour lutter contre le réchauffement climatique, « une forêt d’algues, qu’elle soit naturelle ou en culture, peut capter autant de carbone que sa surface équivalente de forêt amazonienne », explique Philippe Potin.

Les algues constitueraient également un enjeu essentiel pour la préservation de la biodiversité. Celles-ci peuvent être utilisées pour préserver les écosystèmes marins « en absorbant les excédents d’azote et en évitant la prolifération d’algues toxiques ».

Mais joueraient aussi un rôle économique et social en les intégrant dans l’alimentation. « Même s’il apparait impossible de nourrir la planète entière uniquement avec des algues, leurs apports restent très intéressants, notamment pour des pays comme l’Inde à forte population et à la culture végétarienne », indique Philippe Potin.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
La Seine-Saint-Denis vise à atteindre 20 % de surface arborée en 2030
La Seine-Saint-Denis vise à atteindre 20 % de surface arborée en 2030
Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis dévoile sa « charte de l’arbre », afin d’agir pour la protection et le développement du patrimoine arboré dans le département.
Un guide pour préserver la biodiversité forestière
Un guide pour préserver la biodiversité forestière
À l’approche de la journée internationale de la biodiversité du 22 mai, l’association FSC France, l’organisation WWF et le producteur de pâte à papier et produits d’emballage International Paper, publient une boîte à outils pour soutenir les gestionnaires forestiers dans la mise en place d’actions concrètes.
Johanna Moreau nommée présidente de l'association Roseliere
Johanna Moreau nommée présidente de l'association Roseliere
La responsable biodiversité à Cemex France, Johanna Moreau, prend la tête de l'association Roseliere.
Une transition énergétique massive nécessaire pour la survie des coraux
Une transition énergétique massive nécessaire pour la survie des coraux
Selon une récente étude publiée dans la revue Biological Conservation, la survie des récifs coralliens dépendrait d’un engagement politique d’envergure internationale.
IMPT : mathématiciens et scientifiques coopèrent pour l’environnement
IMPT : mathématiciens et scientifiques coopèrent pour l’environnement
Le Cnrs, l’ENS de Lyon et les Universités Clermont Auvergne, Grenoble Alpes, Claude Bernard Lyon 1 et Savoie Mont Blanc s’associent pour la création de l’Institut des mathématiques pour la planète Terre (IMPT). Sa vocation : mutualiser les disciplines scientifiques afin de répondre aux enjeux environnementaux actuels.
Les glaciers du monde fondent à grande vitesse depuis 2000
Les glaciers du monde fondent à grande vitesse depuis 2000
Des scientifiques sonnent l'alarme et alertent dans une étude sur l'accélération de la fonte des glaciers depuis 2000. Résultats : les pertes de glace seraient passées de 227 gigatonnes par an entre 2000 et 2004, à 298 gigatonnes par an entre 2015 et 2019.
Papillonline : l'application de découverte et d’observation des papillons
Papillonline : l'application de découverte et d’observation des papillons
L’association Noé a lancé une application mobile gratuite permettant à chacun d’identifier les papillons et de découvrir les nouvelles espèces observées.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.