Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le plan pollinisateurs mis en consultation publique

Le plan pollinisateurs mis en consultation publique
Le plan s'appliquera sur la période 2021-2026. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 29 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Bérangère Abba, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité ont annoncé lundi 28 juin, le lancement de la consultation publique sur le plan national en faveur des insectes pollinisateurs (abeilles domestiques et sauvages, bourdons, papillons, mouches, …) et de la pollinisation.

Face au déclin préoccupant des insectes pollinisateurs, le gouvernement a mis en place un plan d’actions pour assurer leur préservation. Celui-ci, mis à la consultation du public jusqu’au 20 juillet 2021, se donne pour objectif de mobiliser l’ensemble des acteurs en faveur des insectes pollinisateurs et de la pollinisation.

« Enrayer le déclin des pollinisateurs est indispensable pour garantir le niveau de production de nos cultures. 70 % des cultures dépendent de la pollinisation et les études montrent que 40 % de la valeur économique agricole est directement liée au niveau de pollinisation. Le plan mis en consultation aujourd’hui propose une approche globale et cohérente pour garantir la protection des pollinisateurs sauvages et domestiques, grâce à une mobilisation collective à l’échelle nationale », a déclaré Barbara Pompili, dans un communiqué.

Valorisation des insectes pollinisateurs

Six axes constituent ce plan qui doit s’appliquer sur la période 2021-2026, afin « d’amplifier les actions qui concourent à la préservation et à la valorisation des insectes en engageant toutes les parties prenantes à agir en leur faveur ». Il prévoit :

-  l’intégration des actions favorables aux insectes pollinisateurs dans les pratiques de nombreux secteurs d’activités (agriculture, forêt, aménagement urbain, industries, infrastructures de transport, etc.) ainsi que dans les espaces naturels protégés ;

-  la préservation du bon état de santé des abeilles ;

-  le soutien à la filière apicole en développant par exemple, la production et la valorisation des miels, pour garantir la viabilité des exploitations apicoles françaises et le maintien d’un cheptel apicole important sur le territoire national ;

- l’objectivation du déclin des insectes pollinisateurs sauvages avec la publication de listes rouges d’espèces particulièrement menacées ;

- l’acquisition de nouvelles connaissances sur les facteurs de stress qui exercent une action seule ou combinée sur les insectes pollinisateurs, afin de cibler les mesures les plus efficaces pour leur protection ;

-  un arrêté révisant les règles d’utilisation des produits phytopharmaceutiques en période de floraison, prévoyant : d’évaluer le risque pour les pollinisateurs de manière systématique et pour tous les types de produits phytosanitaires (actuellement, cette évaluation n’est pas systématique et ne porte que sur les insecticides et acaricides) ; d’appliquer ces produits en dehors de la présence d’abeilles : désormais les traitements devront, dans le cas général, être effectués entre deux heures avant le coucher du soleil et trois heures après le coucher du soleil.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Planète Mer lance une campagne d'observation des écosystèmes côtiers
Planète Mer lance une campagne d'observation des écosystèmes côtiers
L’association Planète Mer dévoile sa nouvelle campagne d’observation de la biodiversité sur toutes les plages de France. Les promeneurs et visiteurs sont invités à photographier et à partager leurs observations sur la plateforme BioLit.
Le Conseil d’État suspend la chasse à la glu
Le Conseil d’État suspend la chasse à la glu
La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) obtient gain de cause auprès du Conseil d’État concernant le recours déposé sur la légalité du piégeage des oiseaux à la glu. Une décision qui ne fait pas des heureux à la Fédération nationale des chasseurs.
Stratégie européenne pour les forêts : un texte insuffisant pour la préservation de l'écosystème forestier
Stratégie européenne pour les forêts : un texte insuffisant pour la préservation de l'écosystème forestier
Après son « paquet climat », la Commission européenne a déroulé vendredi 16 juillet sa nouvelle stratégie pour les forêts, qui définit le chemin à suivre pour des modes durables de gestion forestière jusqu'en 2030. Malgré son ambition, cette stratégie se heurte déjà aux critiques, en accusant « le lobby forestier conservateur » qui aurait réussi à « édulcorer le texte ».
Environnement Magazine vous souhaite de bonnes vacances !
Environnement Magazine vous souhaite de bonnes vacances !
L'ensemble de la rédaction Environnement Magazine vous souhaite de bonnes vacances estivales.
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Pour lutter contre les effets du réchauffement climatique en milieu urbain, la ville de Saint-Martin-Boulogne (Pas-de-Calais) a créé un îlot de fraîcheur en plantant dans l'un de ses quartiers prioritaires une forêt Miyawaki
La filière agrivoltaïque en voie de structuration avec la nouvelle association France Agrivoltaïsme
La filière agrivoltaïque en voie de structuration avec la nouvelle association France Agrivoltaïsme
Les pionniers de l'agrivoltaïsme Sun’Agri et REM Tec, le bureau d’ingénierie en énergie solaire Kilowattsol, le producteur d’énergie Altergie Développement et la plateforme de financement dédiée aux projets agrivoltaïques Râcines annoncent la création de l’association France Agrivoltaïsme. Objectif : promouvoir et structurer cette filière pour permettre un développement pérenne et encourager les pratiques privilégiant l’amélioration et la résilience de l’agriculture.
Serge Morand, nommé membre du panel d’experts « One health »
Serge Morand, nommé membre du panel d’experts « One health »
Serge Morand, écologue de la santé au CNRS, en détachement au Cirad en Thaïlande, fait désormais partie des 26 experts internationaux de haut niveau « Une seule santé ».
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.