EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BIODIVERSITÉ

La nouvelle stratégie nationale pour la biodiversité dévoilée

Par PF. Publié le 28 novembre 2023.
La nouvelle stratégie nationale pour la biodiversité dévoilée
CC0
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
​Le gouvernement a dévoilé sa troisième stratégie nationale pour la biodiversité, le 27 novembre. Le texte rappelle les objectifs nationaux en matière de protection et de restauration, et introduit de nouveaux moyens pour faciliter la mise en œuvre de son plan.

Le gouvernement a dévoilé sa nouvelle stratégie nationale pour la biodiversité (SNB), qui vise à mettre un terme à l’érosion du vivant d’ici 2030​, alors que « ​la sixième extinction menace » a exprimé Elisabeth Borne lors de la présentation du document​ le 27 novembre.

L’enjeu est immense : les deux dernières SNB ont été un échec et la biodiversité n’a cessé de se dégrader. Le ​nouveau plan comprend 40 mesures et 200 actions​ et s’articule autour de 4 axes : réduire les pressions, restaurer la biodiversité, mobiliser les acteurs et renforcer les moyens.

Du réchauffé

La plupart des mesures présentées sont des rappels des objectifs déjà fixés, comme la mise sous « protection forte » de 10 % du territoire, annoncée dans la stratégie nationale des aires protégées en 2021… et qui aurait dû être effective en 2022. Alors que seulement 4,2 % du territoire est sous « protection forte » aujourd’hui, la mesure a été repoussée à 2030. La protection de 100% des récifs coralliens français d’ici à 2025 avait ​elle aussi déjà été mentionnée en juin 2021.

Même constat pour l’objectif de restauration de 50 000 ha de zones humides d’ici 2026 - un cap déjà présenté dans le plan national milieux humides 2022-2026, ou la volonté de planter 50 000 km de haies supplémentaires d’ici 2030, mise en avant lors de la présentation du « pacte en faveur de la haie et de l’agroforesterie », le 29 septembre. A également été rappelée la volonté de planter 1 milliard d’arbres d’ici 2030, d’essences « diversifiées » et «  adaptées au climat futur »,  mesure qui ne fait d’ailleurs pas consensus du côté des spécialistes​ de la biodiversité.

Concernant les pesticides ou l’agriculture, la SNB ne tranche pas et renvoie vers le plan « Ecophyto 2030 ». 

Se donner des moyens de réussir

Les nouveautés sont surtout du côté des moyens. Le gouvernement annonce 141 ​nouveaux emplois  pour renforcer les effectifs sur le terrain et a rappelé qu’1 milliard d’euros supplémentaires seront consacrés à la protection de la nature et de l’eau dès 2024.

Pour la première fois le gouvernement se dote également d’une tour de contrôle, pour surveiller la mise en œuvre de ces objectifs. L’Office française de la biodiversité (OFB) sera chargé de suivre les indicateurs, sous la supervision du Secrétariat général à la planification écologique (SGPE) rattaché à la Première ministre, qui « activera les actions correctrices en cas de déviation des trajectoires », note le plan, sans plus de précisions. Le gouvernement a également annoncé la création d’un observatoire des énergies renouvelables et de la biodiversité. 

​Aucune valeur juridique

Cette nouvelle stratégie ne fait cependant pas consensus. Le WWF salue par exemple « le cadre d’action », mais regrette « un manque d’ambition sur les subventions néfastes à la nature ». « Tant qu’elles représenteront 10 milliards d’euros par an, toute stratégie biodiversité restera une éponge contre un Karcher », ajoute l’ONG. Un constat également partagé par l’avocat Arnaud Gossement​, spécialiste du droit de l’environnement et de l’énergie. « Certes, la SNB rappelle qu’un effort budgétaire sera fait. Mais ne comporte aucune précision sur la suppression des mesures fiscales et de financement des énergies fossiles qui contribuent au changement climatique et à l’effondrement de la biodiversité », détaille-t-il sur X​ (ex Twitter)

Et reste que la SBN n’a aucune valeur juridique. « La SNB 2030 connaîtra le même sort que la SNB 2020. C’est dire l’oubli, déplore l’avocat. Un plan qui s’empile sur les autres à l’heure où la nature s’écroule… ».​ Selon un rapport de l’IPBES, surnommée le GIEC de la biodiversité, environ 1 million d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées d’extinction.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
13 novembre 2023
Un accord « inédit » pour restaurer la nature au sein de l’Union européenne C’est une première. Le Parlement européen et les Etats membres ont finalisé une proposition de loi sur la restauration de la nature. Un accord qui est parvenu à émerger malgré l’hostilité des eurodéputés conservateurs, mais qui a été largement « édulcoré ».
Un accord « inédit » pour restaurer la nature au sein de l’Union européenne
15 février 2024
La pêche durable peine à s'imposer, note l'Ifremer Alors que la part de la pêche durable n’a presque pas augmenté entre 2021 et 2022, la surpêche touche encore 20 % des volumes des débarquements de poissons en France. La situation est différente selon les façades maritimes, note cependant l’Ifremer dans son bilan annuel, publié mi-février. 
La pêche durable peine à s'imposer, note l'Ifremer
16 octobre 2023
Dossier /2 | Filière forêt-bois : des actions sur plusieurs fronts pour renforcer l’attractivité du secteur Les acteurs de la filière réfléchissent à des outils pour attirer de nouveaux talents et demandeurs d'emploi.
Dossier /2 | Filière forêt-bois : des actions sur plusieurs fronts pour renforcer l’attractivité du secteur
Tous les articles BIODIVERSITÉ
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Auditeur Formateur en Hygiène, Qualité, Sécurité, Environnement F/H
- ADJOINT AU CHEF D'ATELIER EQUIPEMENT F/H
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Ecologue, Chargé d'études naturalistes - Botaniste
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola