Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

CLEANTECH
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les lauréats 2020 des Pollutec Innovation Awards

Partager :
Les lauréats 2020 des Pollutec Innovation Awards
Maquette de la première unité Hynoca. © Haffner
Par A.B., le 4 décembre 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Cleantech
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Organisés avec le Pexe-les écoentreprises de France, les Pollutec Innovation Awards distinguent les innovations des exposants à Pollutec offrant le plus fort potentiel marché. Pour cette édition 2020 en ligne, dix solutions ont été retenues par le jury de présélection. Après le passage devant un jury de grands comptes, les trois lauréats ont été désignés ce mercredi 2 décembre.
 
Le 1er Prix va à Haffner Energy pour sa première unité industrielle de production d’hydrogène à partir de biomasse. Spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, Haffner Energy avait présenté durant Pollutec 2018 sa technologie de production d’hydrogène à partir de biomasse et de déchets organiques. Cette solution appelée Hynoca (pour Hydrogen no carbon) associe la thermolyse et la gazéification de la biomasse pour produire de l’hydrogène renouvelable tout en piégeant le carbone. Elle est couverte par quatorze familles de brevets. Les biomasses utilisées sont essentiellement locales (rémanents de bois des industries, déchets forestiers et agricoles…). Les coproduits sont aussi valorisables : l’hypergaz trouve des débouchés dans les réseaux de chaleur et le biochar, riche en carbone, peut être utilisé en agriculture. En plus d’une production sur site grâce à des stations modulables, ce retour du carbone dans le sol et l’auto-alimentation en chaleur pour le processus de thermolyse via une partie de l’hypergaz produit permettent au procédé d’avoir une empreinte carbone neutre, voire négative. La première unité industrielle en construction à Strasbourg pour le distributeur R-GDS aura une capacité de 650 kg/jour. Elle alimentera une flotte d’une cinquantaine de bus à hydrogène à partir de 2021.
 
Le 2e Prix est attribué à Azola pour sa technologie de stockage temporaire du biométhane pour pallier les faibles demandes sur le réseau. Le Crigen, le laboratoire R&D d’Engie, a développé une technologie de stockage cryogénique tampon afin de transformer à la demande le biométhane en bioGNL. La solution LiLiBox (pour Little Liquefaction Box) s’appuie sur un procédé intégré de liquéfaction, épuration, stockage, réinjection et contrôle à distance. Elle vise à améliorer la profitabilité des sites d’injection de biométhane et à réduire les émissions de GES. Le procédé, qui fait l’objet de plusieurs brevets, combine un cycle ouvert d’azote liquide et un procédé propriétaire de purification CO2/H2O. Azola se décline principalement en un outil de flexibilité pour les producteurs de biométhane (Azola BIO) et un outil de renforcement pour les gestionnaires de réseau de distribution (Azola Grid). Avec Azola BIO sont essentiellement visées les unités de méthanisation qui injectent dans le réseau, les unités de méthanisation ne pouvant pas être connectées au réseau et les unités de cogénération agricole qui se rapprochent de la date d’expiration de leur tarif de rachat. Un démonstrateur Azola BIO a été testé avec succès sur le site de méthanisation à Epaux-Bézu de 2017 à 2019. La société Azola SAS a été créée début 2020 afin d’en lancer la commercialisation.
 
Le 3e prix est attribué à Acqua.eco pour son système de traitement et recyclage total des eaux usées des bateaux sans produits chimiques. Acqua.eco, spécialisé dans le traitement et la réutilisation de l’eau, représentant francophone de BioMicrobics, qui conçoit des technologies de gestion de l’eau décentralisées et d’assainissement, a développé le BioBarrier MarineMBR pour traiter les eaux usées à bord des bateaux. Il entend répondre à la fois aux normes de qualité de rejet de l’eau de plus en plus strictes (USCG et IMO) et permettre la réutilisation de l’eau. La chaîne de traitement simplifiée et miniaturisée développée repose sur l’ultrafiltration membranaire immergée (certification NSF/ANSI 350 pour la réutilisation de l’eau). Le BioBarrier MarineMBR est un système avec un encombrement réduit, modulaire et adaptable, qui peut traiter n’importe quel volume et s’installe dans n’importe quelle cuve (à terre, à bord ou en unité mobile). Il élimine jusqu’à 99,9 % des contaminants présents dans les eaux noires et grises, sans produits chimiques. Il en ressort une eau totalement claire, sans odeur, stérile, débarrassée des virus, bactéries et contaminants chimiques, et réutilisable. Il fonctionne automatiquement grâce à des contrôleurs intégrés, garantissant une qualité constante de l’eau traitée ainsi qu’une fiabilité et une robustesse élevées. La consommation énergétique est réduite et l’entretien limité.
 
Un Prix spécial du jury a été décerné à la start-up Toopi Organics pour son procédé microbiologique de valorisation de l’urine humaine en produit agricole. En effet, quelque 35 milliards de litres d’urine humaine seraient produits en France, nécessitant, pas moins de 200 milliards de litres d’eau potable pour être évacués. Face à ce constat, trois entrepreneurs se sont associés en 2018 pour créer une structure spécialisée dans la valorisation agricole de l’urine humaine. La jeune pousse Toopi Organics a breveté un procédé microbiologique capable d’enrichir l’urine humaine en micro-organismes d’intérêt agronomique. L’urine, riche en fertilisants NPK (azote, phosphore, potassium), est dépolluée puis convertie en biostimulants, qui favorisent l’assimilation de l’azote atmosphérique et permettent une meilleure absorption des nutriments. Selon des études menées par Bordeaux Sciences Agro et la chambre d’agriculture de la Gironde, ils sont de 30 à 110 % plus efficaces que les engrais minéraux traditionnels. De plus, ces biostimulants contribuent à diminuer les besoins en eau des végétaux, réduisant ainsi le stress hydrique.
 
Les autres concurrents en lice étaient : la startup montpelliéraine AquaTech Innovation pour ses plateformes intégrées et modulaires AquaClear de traitement des eaux usées sans apport chimique ; C4Hydro, pour son compteur intelligent de microcolonies Mica capable de donner un résultat après seulement vingt-quatre heures d’incubation sur Legionella et Alicyclobacillus dans les boissons ; Ebhys pour son ensemble de briques technologiques de contrôle continu de la qualité et de l’activité en cabines de tri de collectes sélectives ; Evea pour sa station de surveillance de la qualité de l’air alimentée par panneaux solaires Solar AQMS ; Microbia Environnement pour son service clé en main d’alerte précoce et de « météo de la qualité de l’eau » capable d’anticiper la prolifération de cyanobactéries dans les eaux douces ; Recyclamer et son Geneseas S, un robot de collecte des déchets solides et des hydrocarbures flottant à la surface des eaux, en particulier dans les ports, marinas et autres zones aquatiques.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Delphine Giney : « La nature rend service aux citadins »
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
N° 1785
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (16,70 €)
Actu réglementaire
Arrêté du 11 janvier 2021 portant retrait du marché de compresseurs d'air Lire
Décret n° 2021-19 du 11 janvier 2021 relatif au critère de performance énergétique dans la définition du logement décent en France métropolitaine Lire
Arrêté du 21 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 30 juillet 2020 fixant la liste et la localisation des emplois de chef de mission de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 transférant l'autorisation de fourniture de gaz naturel de la société Oxochimie à la société Ineos Derivatives Lavéra (IDL) Lire
Arrêté du 8 janvier 2021 autorisant la société GreenYellow Energy Supply and Services France à exercer l'activité de fourniture de gaz naturel Lire
Arrêté du 31 décembre 2020 organisant les modalités de la contribution financière de l'Office français de la biodiversité aux établissements publics des parcs nationaux pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 autorisant l'ouverture du concours professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 18 décembre 2020 portant modification et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 autorisant l'ouverture de l'examen professionnel pour le recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité administration générale, au titre de l'année 2021 Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2010 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés de liquides inflammables, exploités au sein d'une installation classée pour la protection de l'environnement soumise à autorisation de la législation des installations classées pour la protection de l'environnement Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 fixant la liste des emplois d'inspecteur technique de l'action sociale des administrations de l'Etat relevant des ministères de la transition écologique, de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et de la mer Lire
Arrêté du 17 décembre 2020 fixant le nombre d'emplois d'inspecteur technique de l'action sociale des administrations de l'Etat relevant du ministère de la transition écologique, du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et du ministère de la mer Lire
Arrêté du 30 novembre 2020 modifiant l'arrêté du 7 mars 2006 portant désignation du site Natura 2000 « Etang de Thau et lido de Sète à Agde » (zone de protection spéciale Lire
Arrêté du 30 novembre 2020 relatif aux signalétiques et marquages pouvant induire une confusion sur la règle de tri ou d'apport du déchet issu du produit Lire
Décret n° 2020-1651 du 22 décembre 2020 relatif au label national « anti-gaspillage alimentaire » en application de l'article L. 541-15-6-1-1 du code de l'environnement Lire
Arrêté du 16 décembre 2020 fixant les taux de promotion dans les corps des directeurs de recherche du développement durable et des chargés de recherche du développement durable au titre des années 2021 et 2022 Lire
Arrêté du 8 décembre 2020 portant reconduction et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Délibération n° 2020-295 du 9 décembre 2020 portant décision sur l'évolution du revenu autorisé des opérateurs de stockage souterrain de gaz naturel Storengy, Teréga et Géométhane pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 1er décembre 2020 modifiant l'arrêté du 4 novembre 2020 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Auvergne-Rhône-Alpes) Lire
Arrêté du 15 décembre 2020 portant agrément de la société de coordination « Horizon Habitat, société de coordination » Lire
À lire également
[Tribune] Finance, climat et pragmatisme
[Tribune] Finance, climat et pragmatisme
Coline Pavot, responsable de la Recherche Investissement Responsable de la société de gestion d'actifs La Financière de l'Échiquier, revient sur le rôle que la finance peut tenir pour accompagner la transition écologique des grandes entreprises.
Le stockage et la récupération de chaleur récompensés par EDF Pulse
Le stockage et la récupération de chaleur récompensés par EDF Pulse
Lors de la 7e édition des prix EDF Pulse, numérisée cette année, sept start-up ont été récompensées. Focus sur celles qui sont spécialisées dans la transition écologique.
La proposition de loi sur l’impact environnemental du numérique entre au Sénat
La proposition de loi sur l’impact environnemental du numérique entre au Sénat
Une proposition de loi inédite, visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France, avait été déposée en octobre dernier. Elle vient d’être adoptée par la Commission de l’aménagement du territoire du Sénat.
Un jour en reconfinement avec : Julien Lahaie, Directeur de la Mission Lyon Vallée de la Chimie
Un jour en reconfinement avec : Julien Lahaie, Directeur de la Mission Lyon Vallée de la Chimie
Alors que, pour tenter d’endiguer la propagation du Covid-19, le gouvernement a ordonné un deuxième confinement, comment les collectivités locales et les entreprises des secteurs de l’environnement traversent-elles cette nouvelle épreuve ? Quelles leçons ont-elles tirées du premier confinement ? Comment envisagent-elles l’avenir désormais ? Environnement-magazine.fr donne aujourd’hui la parole à Julien Lahaie, le directeur de la Mission Lyon Vallée de la Chimie.
Tous les articles CLEANTECH
En partenariat avec
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon IBS
10 Mars 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- MONTEUR SUPERVISEUR GRANDS ENSEMBLES MECANIQUE H/F
- Technicien ITV H/F
- Chef d'équipe paysagiste
- Ingénieur financier F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.