EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ CLEANTECH

EasylZinc conçoit des batteries alternatives au lithium et au plomb

Par A.A. Publié le 20 juillet 2022.
EasylZinc conçoit des batteries alternatives au lithium et au plomb
Crédit : Adobe Stock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
La deeptech lance dans ses nouveaux locaux situés à Saint-Hélène-du-Lac (Savoie), des lignes de production verte de matières actives dédiées aux batteries au zinc.

C’est avec des batteries au zinc qu’EasylZinc ambitionne d’accompagner la souveraineté énergétique européenne. Sélectionnée dans le cadre du programme Horizon Europe, la société a récemment ouvert à Saint-Hélène-du-Lac, près de Chambéry, son centre d’innovation et de production de matières actives destinées à la fourniture industrielle et à l’amélioration des performances des batteries au zinc. afin de les tester à plus grande échelle. EasylZinc envisage de passer en phase industrielle dès 2024. 

La demande mondiale des batteries devrait être multipliée par 10 d’ici 2030. Une augmentation qui posera rapidement un problème d’approvisionnement compte tenu de la nécessité du lithium, métal stratégique pour les batteries actuelles. « Prenant en compte une réserve mondiale de lithium estimée en 2021 à 86 millions de tonnes et un besoin d’ici 2050 à 3 millions de tonnes par an, avec une telle vitesse d’exploitation, on aura épuisé les ressources terrestres de lithium avant le pétrole », explique Vincent Caldeira, Directeur Technique de EasylZinc.

Consciente des enjeux futurs sous-jacents à la production de batteries à base de lithium et de plomb, la deeptech EasylZinc a misé sur une technologie alternative au zinc. Pourquoi le choix s’est-il porté sur le zinc ? Parce que ce métal est « présent en abondance en Europe et 55 fois moins cancérigènes que leur équivalent au plomb », répond Vincent Caldeira.

Chaîne de valeur des fabricants de batteries

Depuis 2017, l’entreprise mène ainsi en coopération avec le laboratoire LEPMI-CNRS, des travaux de recherche sur des matières actives et des additifs destinés à améliorer les performances des batteries au zinc. Résultat concluant en poche, la société a breveté le procédé de fabrication du « Zincate de Calcium », une matière active capable de stocker l’électricité. Une innovation qui lui a valu d’être sélectionnée par le programme Horizon Europe et d’obtenir un financement de 2,5 millions d’euros.

Avec son nouveau centre de recherche et d’innovation, EasylZinc entend désormais accélérer le développement de sa solution et de développer trois composites prêts à l’emploi qui seront destinés aux fabricants de batteries afin de leur permettre d’optimiser la production de batteries au zinc. La deeptech mobilisera également son financement européen pour accélérer le développement de sa solution en engageant une équipe composée de 20 et 30 personnes d’ici trois ans.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
10 janvier 2024
Hiboo finalise une levée de fonds de 9,3 millions d’euros Le spécialiste du bilan carbone des chantiers souhaite développer de nouveaux produits, améliorer l'accompagnement de ses clients, notamment à l'échelle internationale, et recruter de nouveaux talents.
Hiboo finalise une levée de fonds de 9,3 millions d’euros
5 février 2024
Tribune | « Les protéines alternatives : une révolution alimentaire en marche » Au cours de la dernière décennie, la façon de considérer notre alimentation et son impact a considérablement évolué et les alternatives à la viande occupent une place croissante dans cette transformation, estime dans cette tribune Abigail Herd, senior analyste ESG au sein de FAIRR, réseau d’investisseurs spécialisé dans le secteur alimentaire. 
Tribune | «  Les protéines alternatives : une révolution alimentaire en marche »
4 janvier 2024
Tribune | « Automatiser les bâtiments pour donner un second souffle à la transition écologique » Pour améliorer l’impact écologique des bâtiments, Yann Boutin, vice-président, solutions et services, Emea (Europe, Moyen-Orient, Afrique) et Amérique latine chez Johnson Controls, estime nécessaire de miser sur l’automatisation. 
Tribune | « Automatiser les bâtiments pour donner un second souffle à la transition  écologique »
Tous les articles CLEANTECH
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- PREVENTEUR HSE SITES INDUSTRIELS F/H
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- CHEF DE PROJET SÉCURITÉ & ERGONOMIE F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola