EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneCLEANTECH

Jimmy industrialise ses premiers micro-réacteurs nucléaires en 2026

Par A.A. Publié le 25 octobre 2022.
Jimmy industrialise ses premiers micro-réacteurs nucléaires en 2026
Le générateur thermique de Jimmy Energy permettrait d'éviter jusqu’à 700.000 tonnes de CO2. Crédit : Jimmy Energy
Newsletters gratuites
Archiver cet article
La startup française Jimmy Energy lève 15 millions d’euros pour finaliser le développement de ses micro-réacteurs nucléaires (SMR) et lancer leur industrialisation en France.

Fournir de la chaleur décarbonnée et à bas prix aux sites industriels. Voici la promesse des micro-réacteurs nucléaires conçus par Jimmy Energy qui vient de boucler une levée de fonds de 15 millions d’euros. Ce tour de table réalisé auprès de Noria, Eren Industries, Otium Capital, Polytechnique Ventures et de nouveaux entrants, permettra à la startup de finaliser la conception de sa solution et de lancer l’industrialisation du premier micro-réacteur, pour une mise en service dès 2026.

Avec 19 % des émissions de gaz à effet de serre, l’industrie est le troisième plus gros émetteur de CO2 dans le monde. Une pollution en partie due à la consommation de chaleur majoritairement issue des énergies fossiles. En 2021, Antoine Guyot et Mathilde Grivet s’attaquent à cette pollution en créant Jimmy Energy. Une startup qui conçoit des générateurs thermiques incluant des micro-réacteurs nucléaires à l’uranium, et qui se branchent directement aux installations existantes, fournissant ainsi aux industriels de la chaleur décarbonée à un coût compétitif. Chaque générateur permettrait d’éviter jusqu’à 700.000 tonnes de CO2, fait savoir la société. 

Vers l’étape supérieure

Depuis sa dernière levée de fonds, réalisée en début d’année 2022, Jimmy Energy a franchi différentes étapes dans son développement. La société a d’abord renforcé son équipe en passant de 2 à 20 collaborateurs, et a été labellisée FrenchTech Green20. Alors qu’une première phase réglementaire auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire arrive en fin d’instruction, Jimmy poursuit sa candidature pour l’appel à projets France 2030.

Les 15 millions d’euros récemment levés, permettront à la société de « passer à l’étape supérieure », celle de l’industrialisation du premier micro-réacteur dès 2026. Pour finaliser la conception de sa solution, la startup mobilisera ses fonds pour accueillir une dizaine de nouveaux profils techniques. « Dès 2026, nous voulons être le premier petit réacteur nucléaire mis en service en France afin de fournir de la chaleur décarbonée à l’industrie, et participer ainsi, très concrètement, à la lutte contre la crise climatique. La levée de ce jour va nous permettre d’accélérer et de concrétiser notre vision, celle d’une industrie décarbonée et compétitive en France », souligne Antoine Guyot, co-fondateur et CEO de Jimmy.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Hideki Nishimura préside Daikin France
20 septembre 2022
Hideki Nishimura préside Daikin France La direction européenne du groupe Daikin, acteur sur le marché mondial des pompes à chaleur, des systèmes de climatisation, de réfrigération et de filtration, attribue la présidence de Daikin France à Hideki Nishimura qui succède à Christophe Mutz.
Une plateforme de pilotage carbone à destination des entreprises
28 septembre 2022
Une plateforme de pilotage carbone à destination des entreprises Les entreprises peuvent désormais visualiser plus facilement leur empreinte carbone à l'aide de l'outil mis en place par ClimateSeed. Lancé lors du salon Produrable, ce calculateur leur permet de gérer et de suivre leurs émissions en temps réel.
Surveiller les contaminants de l’air intérieur en temps réel
16 septembre 2022
Surveiller les contaminants de l’air intérieur en temps réel Le groupe norvégien Airthings a développé une série de produits permettant de surveiller les niveaux de plusieurs contaminants de l'air intérieur, et d'alerter les utilisateurs sur les dépassements des niveaux recommandés.
Tous les articles CLEANTECH
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole tractoriste H/F
- Responsable de Territoire H/F
- Technicien / Technicienne en environnement industriel
- Consultant junior en analyse financière, sociale et économique - Lyon F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola