Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Cleantech > Jimmy industrialise ses premiers micro-réacteurs nucléaires en 2026
CLEANTECH

Jimmy industrialise ses premiers micro-réacteurs nucléaires en 2026

PUBLIÉ LE 25 OCTOBRE 2022
A.A
Archiver cet article
Jimmy industrialise ses premiers micro-réacteurs nucléaires en 2026
Le générateur thermique de Jimmy Energy permettrait d'éviter jusqu’à 700.000 tonnes de CO2. Crédit : Jimmy Energy
La startup française Jimmy Energy lève 15 millions d’euros pour finaliser le développement de ses micro-réacteurs nucléaires (SMR) et lancer leur industrialisation en France.

Fournir de la chaleur décarbonnée et à bas prix aux sites industriels. Voici la promesse des micro-réacteurs nucléaires conçus par Jimmy Energy qui vient de boucler une levée de fonds de 15 millions d’euros. Ce tour de table réalisé auprès de Noria, Eren Industries, Otium Capital, Polytechnique Ventures et de nouveaux entrants, permettra à la startup de finaliser la conception de sa solution et de lancer l’industrialisation du premier micro-réacteur, pour une mise en service dès 2026.

Avec 19 % des émissions de gaz à effet de serre, l’industrie est le troisième plus gros émetteur de CO2 dans le monde. Une pollution en partie due à la consommation de chaleur majoritairement issue des énergies fossiles. En 2021, Antoine Guyot et Mathilde Grivet s’attaquent à cette pollution en créant Jimmy Energy. Une startup qui conçoit des générateurs thermiques incluant des micro-réacteurs nucléaires à l’uranium, et qui se branchent directement aux installations existantes, fournissant ainsi aux industriels de la chaleur décarbonée à un coût compétitif. Chaque générateur permettrait d’éviter jusqu’à 700.000 tonnes de CO2, fait savoir la société. 

Vers l’étape supérieure

Depuis sa dernière levée de fonds, réalisée en début d’année 2022, Jimmy Energy a franchi différentes étapes dans son développement. La société a d’abord renforcé son équipe en passant de 2 à 20 collaborateurs, et a été labellisée FrenchTech Green20. Alors qu’une première phase réglementaire auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire arrive en fin d’instruction, Jimmy poursuit sa candidature pour l’appel à projets France 2030.

Les 15 millions d’euros récemment levés, permettront à la société de « passer à l’étape supérieure », celle de l’industrialisation du premier micro-réacteur dès 2026. Pour finaliser la conception de sa solution, la startup mobilisera ses fonds pour accueillir une dizaine de nouveaux profils techniques. « Dès 2026, nous voulons être le premier petit réacteur nucléaire mis en service en France afin de fournir de la chaleur décarbonée à l’industrie, et participer ainsi, très concrètement, à la lutte contre la crise climatique. La levée de ce jour va nous permettre d’accélérer et de concrétiser notre vision, celle d’une industrie décarbonée et compétitive en France », souligne Antoine Guyot, co-fondateur et CEO de Jimmy.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Suez compensera les émissions CO2 de Microsoft grâce au biochar
Suez compensera les émissions CO2 de Microsoft grâce au biochar
Orama, une plateforme pour évaluer les critères ESG de l'immobilier
Orama, une plateforme pour évaluer les critères ESG de l'immobilier
Bouygues Construction lance le laboratoire d'innovation et de décarbonation Scale One
Bouygues Construction lance le laboratoire d'innovation et de décarbonation Scale One
Enersweet annonce l’acquisition d'Arobiz, Sogexpert et Quotidiag
Enersweet annonce l’acquisition d'Arobiz, Sogexpert et Quotidiag
Tous les articles Cleantech
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS