Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Mobilisation autour du contrôle à la réception des réseaux d’assainissement

Partager :
Mobilisation autour du contrôle à la réception des réseaux d’assainissement
Par Agnès Breton, le 25 janvier 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Les Canalisateurs de France, la fédération Cinov, la FIB et le Syncra ont signé le mercredi 24 janvier, à l’occasion du Carrefour des gestions locales de l’eau, une charte d’engagement sur le contrôle préalable à la réception des réseaux d’assainissement. Le but : garantir leur pérennité.


« Vous voulez des réseaux qui durent ? Appliquez les contrôles requis ! » C’est avec ce rappel à l’ordre sous forme de lettre ouverte que l’ensemble des professions œuvrant à la conception, la fabrication, la pose et le contrôle des réseaux d’assainissement ont souhaité sensibiliser les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre à l’importance du contrôle qualité de la conception et de la pose de ces ouvrages. Ainsi, les Canalisateurs de France, la fédération Cinov (Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique), la FIB (Fédération de l’industrie du Béton) et le Syncra (Syndicat national des contrôleurs de réseaux d’assainissement) ont signé, mercredi 24 janvier, à l’occasion du Carrefour des gestions locales de l’eau, une charte sur le contrôle préalable à la réception des réseaux d’assainissement. Ces contrôles ont pour but de vérifier que ces ouvrages respectent les exigences réglementaires et les règles de l’art.

4,6 milliards d’investissements par an

« Les réseaux d’assainissement sont destinés à remplir leurs fonctions pendant des durées supérieures aux cinquante ans généralement prévus pour leur amortissement », rappellent les quatre organisations professionnelles dans un communiqué. Au regard des 4,6 milliards investis chaque année, l’enjeu est de taille. Ces contrôles sont inscrits dans l’arrêté du 21 juillet 2015 relatif aux systèmes d’assainissement collectif et non collectif. Ce texte précise que « les essais font l’objet d’un marché ou d’un contrat spécifique passé entre le maître d’ouvrage et un opérateur de contrôle accrédité, indépendant de l’entreprise chargée des travaux, et le cas échéant, du maître d’œuvre et l’assistant à maîtrise d’ouvrage ». Un commentaire technique, publié le 2 mars 2017, vient compléter cet arrêté de 2015. Il indique que ces tests concernent le système de collecte (conduite principale, branchements et boîtes associées, regards). Les essais de réception comprennent, entre autres, le contrôle de l’étanchéité, le contrôle de la bonne exécution des fouilles et de leur remblaiement, l’état des raccordements, la qualité des matériaux utilisés, l’inspection visuelle ou télévisuelle des ouvrages et la production du dossier de récolement.
De gauche à droite : Gilles Giora, président de Syncra, Alain Grizaud, président des Canalisateurs, Christian Jacob, président de la FIB Assainissement et Marc Lainé, secrétaire général de la FIB. © DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Accès à l'eau : le législateur ouvre la voie au progrès, au compte-goutte
Accès à l'eau : le législateur ouvre la voie au progrès, au compte-goutte
La loi « Engagement et proximité » permet à tout service public local d’instaurer des aides financières et tarifaires en faveur de l’accès à l’eau. Sans réellement impulser de croissance à l’embryon des 40 territoires qui ont déjà expérimenté des solutions. Ni aborder le cas des personnes non raccordées au réseau.
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
La FNCCR promeut le PGSSE en vidéo
Dans le cadre de la crise sanitaire liée au virus Covid-19, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), publie une vidéo de témoignages de collectivités ayant anticipé leurs plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux (PGSSE). 
Bassin Loire-Bretagne : l’appel à initiatives pour la gestion des eaux pluviales est ouvert jusqu’au 31 mars
Bassin Loire-Bretagne : l’appel à initiatives pour la gestion des eaux pluviales est ouvert jusqu’au 31 mars
L’appel à initiatives de l’agence de l’eau Loire-Bretagne sur la gestion des eaux pluviales intégrée à l’aménagement urbain, est ouvert jusqu’au 31 mars prochain.
Simop présente Réguleo pour la gestion des eaux pluviales
Simop présente Réguleo pour la gestion des eaux pluviales
Simop présente un nouveau système de régulation des eaux pluviales.
La Seine-Saint-Denis va distribuer des kits hydroéconomes à ses habitants
La Seine-Saint-Denis va distribuer des kits hydroéconomes à ses habitants
Ce mardi 4 février, le département de Seine-Saint-Denis a lancé l'opération « EcEAUnome », qui vise à distribuer 80.000 kits hydroéconomes et à proposer des diagnostics énergétiques aux ménages du département.
[Dossier] Le Sydec des Landes au cœur de l’économie circulaire
[Dossier] Le Sydec des Landes au cœur de l’économie circulaire
Depuis la mise en service en 2005 de l’usine Thalie, le Sydec des Landes propose à son territoire une solution gagnante-gagnante pour sécuriser la valorisation agricole des boues d’épuration. Cette nouvelle filière publique de compostage constitue une boucle locale d’économie circulaire.
[Dossier] L’Inra mène un suivi au long court
[Dossier] L’Inra mène un suivi au long court
Depuis vingt ans, les essais en plein champ menés par l’Inra sur deux sites français comparent l’intérêt agronomique et les impacts environnementaux de différents intrants, composts, épandage direct et fumiers. Le compost de boues normalisé s’avère ainsi une alternative intéressante en valorisation agricole.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE H/F
- Plombier H/F
- Technicien / Technicienne qualité en industrie alimentaire
- Ingénieur de maintenance optique F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.