Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Pollutec 2018] Outil de réduction à la source des substances toxiques dans les réseaux d’assainissement

Partager :
[Pollutec 2018] Outil de réduction à la source des substances toxiques dans les réseaux d’assainissement
Par La Rédaction, le 5 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En amont du 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec 2018, qui se tiendra du 27 au 30 novembre prochains au salon Eurexpo de Lyon, retrouvez chaque jour, en avant-première, une innovation qui sera présentée à cette occasion. Tous les mercredis jusqu’au début du salon, une newsletter regroupera les cinq innovations de la semaine.

Société d’ingénierie en environnement, Antea Group dispose d’une forte culture d’innovation et participe à des projets de R&D collaboratifs impliquant des collectivités, des industriels, des partenaires académiques (enseignement, recherche) ou institutionnels. L’innovation présentée a été réalisée dans le cadre du projet R&D Lumieau-Stra porté par l’Eurométropole de Strasbourg en partenariat avec l’Ineris, l’Engees, ICube, Cnidep, Tronico-Vigicell... Il s’agit d’un des treize projets sur les micropolluants dans les eaux résiduaires urbaines lauréats de l’appel à projets de l’AFB et des agences de l’eau en lien avec le Plan micropolluants 2016-2021. Il a pour objectif principal la réduction de l’empreinte du système d’assainissement sur l’environnement, notamment en maîtrisant les flux de micropolluants entrant dans les réseaux afin de préserver les ressources en eau.

L’innovation concerne un logiciel d’aide à la décision et à la priorisation d’actions pour la réduction à la source des micropolluants introduits dans les réseaux d’assainissement. L’approche et l’outil développés (Lyxea-Redtox (réduction à la source des substances toxiques) sont applicables au diagnostic vers l’amont relatif à la recherche et à la réduction des micropolluants dans les eaux brutes et dans les eaux usées traitées de STEU selon la note technique du 12 août 2016. Des études d’ingénierie permettent de l’adapter à des contextes variés selon la disponibilité des données (modélisation hydraulique, connaissances du territoire…) et les besoins d’interfaçage avec le système d’information de la collectivité (SIG, bases de données). Le premier module de l’outil d’aide à la décision permet de réaliser le diagnostic du territoire. Il constitue une aide à la hiérarchisation des micropolluants par zones d’apport, sources, activités et par substances prioritaires. Pour cela, un couplage est fait entre la pression polluante des zones ou activités potentiellement impactantes sur le milieu récepteur, et la priorité du milieu récepteur, définie sur la base d’un indicateur de sensibilité, des usages et des enjeux de protection des écosystèmes aquatiques. Il permet notamment d’intégrer différents critères d’analyse : le géoréférencement des principaux points de rejet au réseau d’assainissement, le lien entre source de micropolluants et milieux aquatiques, l’impact des flux de pollution par temps de pluie, l’indicateur de sensibilité du milieu, etc.


- Première présentation à Pollutec au niveau mondial
- Mise sur le marché 1er juin 2018
Crédit : Antea group
  [Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Info-secheresse.fr, une plateforme de surveillance des sécheresses
Info-secheresse.fr, une plateforme de surveillance des sécheresses
Imageau lance info-secheresse.fr, une plateforme gratuite pour surveiller en temps réel l’évolution de la ressource hydrique à destination des acteurs publics et privés de l’eau.
Crise sanitaire : la FP2E espère que l'eau sera au cœur de la relance économique
Crise sanitaire : la FP2E espère que l'eau sera au cœur de la relance économique
Dans le contexte de crise sanitaire et de relance économique, la Fédération des entreprises de l'eau (FP2E) appelle les pouvoirs publics à renforcer les investissements en faveur de l'eau.
Blubalance, une solution de traitement des eaux industrielles sans produits chimiques
Blubalance, une solution de traitement des eaux industrielles sans produits chimiques
Dès cet été, l'entreprise Integral Co. Water solutions va lancer des essais pilotes en France pour sa solution de traitement des eaux industrielles sans produits chimiques, blubalance.
Saur acquiert le néerlandais Nijhuis Industries
Saur annonce l'acquisition du groupe néerlandais Nijhuis Industries, qui propose des solutions de traitement des eaux industrielles.
Irrifrance mise sur les eaux usées et le soleil
Irrifrance mise sur les eaux usées et le soleil
Irrifrance, entreprise héraultaise spécialisée dans l’irrigation agricole, annonce le développement de nouveaux pivots capables, d’une part, de réutiliser les eaux usées traitées et, d’autre part, d’être alimentés par des panneaux solaires.
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Ce mercredi 17 juin, l'ONG Générations Futures, publie un rapport qui démontre que les résidus de pesticides trouvés dans l'eau du robinet sont majoritairement des perturbateurs endocriniens ou des agents cancérogènes mutagènes ou toxiques.
En 2017, 55,8% des communes avaient transféré leurs compétences eau et assainissement aux EPCI
En 2017, 55,8% des communes avaient transféré leurs compétences eau et assainissement aux EPCI
L'Office français de la biodiversité a publié ce vendredi 19 juin, le neuvième rapport national de l'Observatoire des services publics d'eau et d'assainissement, à part des données de l'exercice 2017.
Tous les articles EAU
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- CDI-Chargé d'Etudes et Réalisation CVC/GTB - Région IDF H/F
- Agent Releveur H/F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- PROJETEUR ÉLECTRICITÉ ANTONY F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.