Accès abonnés Voir nos offres
Menu

EAU
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Accès aux services de l'eau : l'ONU identifie les « laissés pour compte »

Partager :
Accès aux services de l'eau : l'ONU identifie les « laissés pour compte »
Par Eva Gomez, le 19 mars 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Eau
A quelques jours de la journée mondiale de l’eau, l’ONU dévoile ce mardi 19 mars à Genève (Suisse), l’édition 2019 de son rapport sur l’eau, intitulé « Ne laisser personne pour compte ».

« Dans le monde, trois personnes sur dix (2,1 milliards) n’ont pas accès à l’eau potable et six personnes sur dix (4,5 milliards) n’ont pas accès à des installations sanitaires gérées en toute sécurité », alerte Rick Connor, rédacteur en chef du rapport des nations unies sur l’eau, qui est présenté ce mardi 19 octobre à Genève (Suisse). De grandes disparités sont constatées selon les régions du monde. En effet, la couverture des services d’eau potable gérés en toute sécurité est établie à seulement 24% en Afrique Subsaharienne, alors qu’elle atteint 95% en Amérique du Nord et en Europe. Concernant les services d’assainissement, ils sont assurés à 78% en Amérique du Nord et en Europe et à 22% en Amérique latine et aux Caraïbes. En Afrique Subsaharienne, Océanie et Asie centrale et du Sud, les données le l’Organisation mondiale de la santé et de l’Unicef (2017) font état, au mieux, de services élémentaires. Par ailleurs, chaque année, 780.000 personnes meurent de maladies liées au manque de services d’assainissement telles que la dysenterie et le choléra.

Tripler les investissements à échelle globale

Alors que « le droit à l’eau potable et à l’assainissement » est un droit de l’homme depuis 2010, « l’objectif de l’ONU de ne laisser personne pour compte à l’horizon 2030 est encore loin d’être atteint, malgré les progrès enregistrés au cours des quinze dernières années », s’inquiète Rick Connor. Le rédacteur en chef du rapport rappelle que « les analyses coûts/avantages démontrent à échelle mondiale, que l’amélioration des services d’eau et d’assainissement a des retombées positives sur la santé, l’économie et l’emploi ». Pourtant, selon une étude de Hutton et Varughese (2016), « il faudrait tripler les niveaux d’investissements annuels pour atteindre un accès universel d’ici à 2030 », ce qui correspondrait à un total de 114 milliards de dollars par an. Rick Connor ajoute que « cette estimation ne tient pas compte des coûts de maintenance, ce qui augmente encore les besoins réels ».

Inégalités sociales et géographiques

Ainsi, à la question « qui sont les exclus de l’eau ? », le rapport de l’ONU répond en les classant dans trois catégories : « les pauvres urbains », « les pauvres ruraux » et « les réfugiés ». Dans les pays les moins avancés, près de deux tiers des urbains vivent dans des bidonvilles et n’ont pas accès à des services d’eau et d’assainissement. « Les inégalités entre les habitants des bidonvilles et les urbains plus riches sont considérables », souligne Rick Connor : « Les habitants des bidonvilles qui ne sont pas raccordés aux services publics et doivent faire appel à des camions citernes, peuvent payer jusqu’à 10 ou 20 fois plus cher que leurs voisins les plus riches », précise-t-il. En milieu rural, « la faible densité de population rend difficile l’accès aux ressources en eau, notamment pour les agriculteurs, à qui il faudrait garantir le droit de l’eau », souligne le rédacteur en chef du rapport. Enfin, « les réfugiés vivent pour 25% d’entre eux dans des camps, et 75% sont installés dans les villes et villages, ce qui exerce une pression sur les services d’eau en place et peut créer des conflits avec les populations », explique Rick Connor. Il ajoute cependant que « dans certains exemples, comme en Géorgie, l’arrivée massive de réfugiés a bénéficié à tous pour l’amélioration des services existants ».

Adapter les politiques et cibler les subventions

Au-delà du triplement des investissements annuels à échelle globale, les auteurs du rapport estiment qu’il s’agirait d’améliorer la gouvernance et de « cibler les subventions en adaptant les politiques aux différents groupes de populations ». D’autant que dans un contexte de changement climatique et de croissance démographique, les enjeux autour de l’eau vont continuer à prendre de l’ampleur : « Dans 22 pays, surtout situés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, le stress hydrique est de plus de 70%, les phénomènes météorologiques vont continuer de déplacer d’importantes masses de populations, et l’agriculture va devoir être intensifiée afin de nourrir tout le monde, tout en devenant de plus en plus durable », explique Rick Connor. Autant d’enjeux qui devraient être passés en revue dans le prochain rapport de l’ONU sur l’eau en 2020Ce lui-ci sera en effet consacré au changement climatique.
Point d'eau à Katmandou au Népal, en 2013. Crédit : Jean-Pierre Dalbéra / Source : Flickr
Retrouvez toute l'information eau dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV se jette à l'eau !

Nous sommes fiers de vous présenter notre toute nouvelle émission, Environnement TV ! Dans ce premier numéro spécial vacances, Anthony Laurent nous emmène à Marseille, 8ème port le plus pollué d’Europe. Direction la commune de Plouha (Côtes-d’Armor), qui vient d’obtenir le Pavillon bleu, avec Eva Gomez. Enfin, Agnès Breton pousse son "coup de gueule" en fin d’émission.
À lire également
Une blockchain pour protéger la transmission des données des réseaux d’eau potable
Une blockchain pour protéger la transmission des données des réseaux d’eau potable
Le spécialiste de la sécurité en matière de cryptomonnaies et de Blockchain, Ledger s’allie à Birdz, filiale de Nova Veolia, pour sécuriser la chaîne des données et assurer la confidentialité des réseaux d'eau.
La filière laitière s'engage à préserver les ressources en eau
La filière laitière s'engage à préserver les ressources en eau
A l'occasion de la rencontre de 60 experts de l'environnement et du climat à Paris ce mardi 25 juin, l'interprofession laitière française a affiché sa volonté de « s'engager face aux défis du changement climatique ».
[Avis des pros] Le Grand-Lyon construit la ville perméable et durable
[Avis des pros] Le Grand-Lyon construit la ville perméable et durable
Impliqué depuis près de quarante ans dans la maîtrise des eaux de ruissellement sur son territoire, le Grand-Lyon conjugue désormais techniques alternatives diffuses alliées au végétal et politique d’aménagement exigeante pour limiter les rejets dans le réseau.
Annick Mièvre à la tête de l’agence de l’eau RMC à Marseille
Annick Mièvre à la tête de l’agence de l’eau RMC à Marseille
Annick Mièvre prend la direction de la délégation de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse à Marseille.
[Avis des pros] Eaux pluviales : la ville durable se pare de bleu
[Avis des pros] Eaux pluviales : la ville durable se pare de bleu
Grâce aux aménagements durables des eaux pluviales basés sur le stockage, l’infiltration et la désimperméabilisation, la gestion intégrée des eaux pluviales remet à l’honneur l’eau dans la ville.
[Avis des pros] Accompagner les collectivités dans la gestion durable des eaux pluviales
[Avis des pros] Accompagner les collectivités dans la gestion durable des eaux pluviales
Face aux enjeux que représentent les aménagements durables des eaux pluviales pour les territoires, l’Adopta dresse un constat contrasté du déploiement des techniques alternatives et présente les travaux qu’elle mène pour favoriser leur appropriation.
Déchets plastiques : Eau de Paris appelle à la consommation d'eau du robinet
Déchets plastiques : Eau de Paris appelle à la consommation d'eau du robinet
Le 29 mai dernier, l'entreprise publique de l'eau à Paris, Eau de Paris, a lancé le mouvement « Paris de l'eau zéro déchet plastique ».
Tous les articles EAU
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Démo Forest
30 Juillet 2019
Démo Forest
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ/FIOUL (H/F) SAUMUR
- Technicien(ne) Traitement de l'eau / Chimiste
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- PROJETEUR VRD - AMENAGEMENT URBAIN - MOE (57) F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.