Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

MOBILITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Travailler ensemble pour limiter les coûts de transport

Partager :
[Tribune] Travailler ensemble pour limiter les coûts de transport
Par Minna Björkman, vice-présidente de la logistique et Wido Waelput, senior vice-président de l’organisation dans la région EMEA pour Kemira, le 20 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Mobilité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette semaine, Minna Björkman, vice-présidente de la logistique et Wido Waelput, senior vice-président de l’organisation dans la région EMEA pour Kemira, partagent leurs conseils pour adapter les chaînes d’approvisionnement de l’industrie chimique au changement structurel du marché des transports européen.

Nous assistons à une pénurie de chauffeurs à cause de deux facteurs cumulatifs : d’une part, l’arrivée à l’âge de la retraite de nombreux chauffeurs et d’autre part, le fait que le métier de chauffeur n’est plus perçu comme attractif par les jeunes. Il est aussi plus difficile d’avoir des camions lorsque nous en avons besoin. Il s’agit là d’un problème de plus en plus important pour les transporteurs et les fabriquants de produits manufacturés en Europe, à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement. Jusque-là, le respect des délais de livraison était un acquis. Désormais, cela ne peut plus être toujours garanti à un prix raisonnable.

Les coûts de transport représentent une part importante du prix des produits chimiques. La pression exercée sur les coûts dans cette industrie a augmenté avec la disponibilité de plus en plus restreinte des chauffeurs et des camions, la hausse des prix des matières premières et un renforcement de la réglementation. Lorsqu’un gros client achète environ 30.000 tonnes de produits, le coût du transport représente à lui seul, et selon la distance, entre 1 et 1,5 million d’euros du prix total. Si nous parvenons à réduire cela ne serait-ce que de 5 %, cela représente une économie très importante. Nous voulons déterminer de quelle manière nous pouvons réaliser ces économies en collaborant mieux avec nos clients et fournisseurs.

Des chargements complets et des emballages standardisés pour réduire les coûts

L’une des solutions visant à réduire les coûts consiste à rechercher un chargement complet : en augmentant les quantités minimales à commander pour se rapprocher le plus possible d’une pleine charge, nous pouvons diminuer le nombre de camions sur les routes et le coût du transport. Cela est également bénéfique pour l’environnement. De même, la standardisation des emballages améliore l’efficience en matière de chargement pour le transport. Nous devons collaborer avec nos clients dans ce domaine afin de déterminer quel est le type d’emballage optimal.

Les délais de déchargement doivent aussi être respectés : en général, une fois sur le site du client, les camions ne disposent que de deux heures pour vider leur contenu. Si cela prend plus de temps, des frais de stationnement seront appliqués.

Un mot d’ordre : l’anticipation

L’objectif est de limiter les coûts et d’éviter les livraisons urgentes, car celles-ci peuvent devenir très onéreuses. De plus, en raison de la disponibilité insuffisante de camions, le transport "urgent" n’est pas toujours possible. L’industrie de la logistique fait actuellement face à des défis en matière de capacité, donc si nous recevons soudainement beaucoup de commandes urgentes, nous devons faire appel au marché spot pour organiser le transport, ce qui coûte bien plus cher. Plus nous anticipons les commandes, plus nous gardons le contrôle sur les coûts. Pour les réduire, nous privilégions les partenariats avec des prestataires logistiques ; cela nous permet aussi de négocier des tarifs plus bas pour nos clients.

Bien que le modèle japonais de livraison du "juste à temps" reste encore une bonne méthode, les camions ne sont pas toujours disponibles et les volumes de trafic signifient souvent que le "juste à temps" est en réalité arrivé trop tard. C’est sur ce point qu’une meilleure planification des livraisons peut vraiment faire la différence. En évitant les livraisons pendant les vacances, le coût du transport est plus faible et les routes sont moins encombrées. Dans les régions où les volumes de trafic sont est élevés, les entreprises peuvent limiter les coûts en évitant les heures de pointe, ainsi que les week-ends et les frais exponentiellement importants qu’ils génèrent. Les heures de livraison flexibles constituent un autre facteur important pour limiter les coûts.

Des inventaires plus efficaces grâce aux solutions intelligentes

Les clients peuvent éviter les livraisons urgentes et coûteuses, qu’elles soient régulières et de petites quantités ou ponctuelles, en disposant de cuves plus grandes ou d’entrepôts sur place. Le recours aux solutions numériques innovantes peut également accroître l’efficacité. Nous proposons des technologies numériques qui aident la planification efficace des livraisons en vrac, par exemple Kemira KemConnectTM VMI de Kemira, qui permet une gestion intelligente des stocks de produits chimiques. Cela nous permet d’anticiper quand les clients ont besoin d’être réapprovisionnés, en s’affranchissant de l’effet de surprise. En outre, les contrats basés sur la recherche de performance et sur une réduction du coût total du process apportent une plus grande valeur ajoutée aux clients par rapport à l’approche uniquement basée sur le prix le plus bas des produits chimiques.
Minna Björkman, vice-présidente de la logistique et Wido Waelput, senior vice-président de l’organisation dans la région EMEA pour Kemira
  [Vidéo] Rencontre avec l'architecte Lina Ghotmeh
A quoi ressemblera la ville de demain ? Voici quelques éléments de réponse avec l’architecte Lina Ghotmeh.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Avis relatif à l'extension d'un accord professionnel conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités Lire
Avis relatif à l'extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la plasturgie Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports) Lire
Arrêté du 7 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau du cabinet du ministre de l'agriculture et de l'alimentation) Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau des cabinets) Lire
À lire également
Pilotage et optimisation de la mobilité électrique
Pilotage et optimisation de la mobilité électrique
Parce que l’énergie et la mobilité électrique ont des points communs, Metron a étendu sa solution d’intelligence artificielle pour le management et l’optimisation de l’énergie des sites industriels au secteur de la mobilité.
Un service de livraison combine fluvial et vélos-cargos électriques à Strasbourg
Un service de livraison combine fluvial et vélos-cargos électriques à Strasbourg
Voies navigables de France et la société ULS viennent de lancer à Strasbourg (Bas-Rhin) un service de livraison combinant fluvial et vélos-cargos électriques.
ColisActiv' : un programme pour développer la livraison de colis à pieds ou à vélo
ColisActiv' : un programme pour développer la livraison de colis à pieds ou à vélo
ColisActiv’, programme lauréat de l’appel à programme CEE du ministère de la transition écologique et solidaire, a présélectionné 20 territoires où développer la livraison de colis par mobilité active.
Clem' déploie son service d'autopartage de véhicules utilitaires légers électriques à Paris
Clem' déploie son service d'autopartage de véhicules utilitaires légers électriques à Paris
L'opérateur français de services d'écomobilité, Clem', a été retenu par la Ville de Paris pour déployer un service d'autopartage de véhicules utilitaires légers électriques.
Une coopérative remet sur les rails la ligne Bordeaux-Lyon
Une coopérative remet sur les rails la ligne Bordeaux-Lyon
La société coopérative Railcoop vient de notifier à l'Autorité de régulation des transports son projet d'exploiter la ligne Bordeaux-Lyon, abandonnée en 2014, pour y faire circuler des trains de voyageurs. La mise en service est prévue à l'été 2022.
[Tribune] Le monde d’après : plaidoyer pour une nouvelle mobilité par et pour les territoires
[Tribune] Le monde d’après : plaidoyer pour une nouvelle mobilité par et pour les territoires
Le maire de Trilport dans la Seine-et-Marne fait un bilan de nos rapports aux transports en commun pendant et depuis le confinement. Pour lui, cette crise doit être l'occasion de repenser nos déplacements et d'accélérer les nouvelles mobilités.
Engie Solutions va concevoir les 20 stations hydrogène de la Zero Emission Valley
Engie Solutions va concevoir les 20 stations hydrogène de la Zero Emission Valley
Engie Solutions a été choisi par Hympulsion pour la conception et la réalisation des stations hydrogène de la Zero Emission Valley en Auvergne-Rhône-Alpes.
Tous les articles MOBILITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Gestionnaire Codification OTAN et base Articles H/F
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- INFIRMIER/ÈRE DU TRAVAIL F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.