Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable

Partager :
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
Par Veronica Velez, le 17 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
La solution Picogen se présente comme une véritable innovation dans la gestion des réseaux d’eau potable. Le principe : une fois le générateur à pico-turbine raccordé sur les conduites du réseau, celui-ci va pouvoir alimenter de manière complètement autonome, des équipements destinés à la collecte et à la transmission de données pour une gestion à distance et en temps réel.
 
Récupérer l’énergie produite par les réseaux de distribution d’eau potable pour produire de l’électricité grâce à une turbine, c’est en substance le principe de la technologie développée, fabriquée et commercialisée par la jeune pousse grenobloise Save Innovations. Dès les faibles débits, c’est une source d’alimentation permanente qui va pouvoir capter de l’énergie là où il y a besoin.

La solution Picogen, largement brevetée, labellisée et soutenue grâce à un partenariat avec Christaud, filiale du groupe Samse spécialisée dans la fourniture de matériels et solutions pour l’adduction d’eau potable, a également trouvé écho auprès des Canalisateurs du Sud-Est.
 
Comment ça marche ?

Pour l’instant destinée à l’eau potable, la solution composée d’un bloc turbine à hélice est installée en ligne dans le réseau. Un alternateur situé dans la pico-turbine produira alors, même à faible débit y compris pour les sites isolés et les sites avec une faible perte de charge admissible, de l’électricité en 12 V ou 24 V (en fonction des besoins) qui alimentera des équipements comme un accumulateur d’énergie, un capteur analyseur, un dispositif de sécurité, ou encore un télétransmetteur.

Un by-pass intégré à l’intérieur de la turbine permet de s’affranchir d’une installation en dérivation et assure la sécurité des réseaux en cas de forts débits, par exemple lors de l’ouverture occasionnelle d’une borne à incendie.
 
L’intelligence en plus

En permanence, l’organe de pilotage ou régulateur qui délivre et optimise la production électrique, va ainsi collecter des données et remonter des informations du réseau en Modbus et en temps réels, ce qui permettra de savoir si la turbine fonctionne et si elle produit de l’énergie. Fonctionnant ainsi en parfaite autonomie, aucune maintenance ne sera nécessaire.

Conformément à la volonté d’aller vers une gestion intelligente des réseaux, une télétransmission des données et de maîtriser les fuites d’eau, la technologie Picogen va permettre de remonter de la donnée sur un ordinateur. Ces données collectées seront analysées afin d’améliorer la gestion l’ensemble du réseau.

Actuellement, la solution Picogen permet de produire jusqu’à 40 Wh en fonction des flux hydrauliques, uniquement grâce à de l’énergie renouvelable.
Crédit : Save Innovations
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Eau : le bassin rennais défend un tarif « juste » pour chaque usage
Eau : le bassin rennais défend un tarif « juste » pour chaque usage
Partant du principe que « l’eau à boire ne peut être facturée au même prix que celle qui remplit la piscine privée », Eau du bassin rennais déploie depuis 2016 une tarification sociale et écologique. « A iso-recettes », assure son président, Yannick Nadesan, lors d’une table ronde sur l’accès à l’eau organisée, le 15 janvier à Paris, par le Cercle français de l’eau.
Valéry Morard est nommé directeur général adjoint de l'agence de l'eau Loire-Bretagne
Valéry Morard est nommé directeur général adjoint de l'agence de l'eau Loire-Bretagne
Ce mardi 11 février, l'agence de l'eau Loire-Bretagne a annoncé la nomination de son nouveau directeur général adjoint.
Accès à l'eau : le législateur ouvre la voie au progrès, au compte-goutte
Accès à l'eau : le législateur ouvre la voie au progrès, au compte-goutte
La loi « Engagement et proximité » permet à tout service public local d’instaurer des aides financières et tarifaires en faveur de l’accès à l’eau. Sans réellement impulser de croissance à l’embryon des 40 territoires qui ont déjà expérimenté des solutions. Ni aborder le cas des personnes non raccordées au réseau.
Tout savoir sur : la nouvelle marque NF ANC
Tout savoir sur : la nouvelle marque NF ANC
Le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cérib) a élaboré la nouvelle marque NF Assainissement Non Collectif (ANC) pour garantir la conformité des dispositifs les plus vertueux. Explications avec Sylvain Poudevigne, responsable ingénierie et méthodes au Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cérib).
Sensus boucle son intégration dans Xylem
Sensus boucle son intégration dans Xylem
Entré depuis deux ans dans le giron de Xylem, Sensus annonce avoir achevé son processus d'intégration. Rencontre avec l'entreprise spécialisée dans les solutions de comptage à l'occasion du Carrefour des gestions locales de l'eau à Rennes, fin janvier.
[Dossier] L’Inra mène un suivi au long court
[Dossier] L’Inra mène un suivi au long court
Depuis vingt ans, les essais en plein champ menés par l’Inra sur deux sites français comparent l’intérêt agronomique et les impacts environnementaux de différents intrants, composts, épandage direct et fumiers. Le compost de boues normalisé s’avère ainsi une alternative intéressante en valorisation agricole.
[Dossier] Vendée Eau, maîtrise des consommations et ressources alternatives
[Dossier] Vendée Eau, maîtrise des consommations et ressources alternatives
Très dépendant d’une ressource constituée d’eau de surface, le service public d’eau potable de la Vendée pilote des programmes de maîtrise des consommations depuis vingt ans. Mais face à l’augmentation démographique, il expérimente la réutilisation des eaux usées traitées pour alimenter l’un de ses barrages.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Releveur de compteurs d'eau - H/F
- Assistant Compta /admin - Temps partiel H/F
- Monteur / Monteuse de panneaux photovoltaïques
- Responsble Technique F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.