Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les cours d’eau de montagne se révèlent de gros émetteurs de CO2

Partager :
Les cours d’eau de montagne se révèlent de gros émetteurs de CO2
Par A.B., le 25 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Poursuivant leurs travaux sur la vitesse des échanges gazeux entre les ruisseaux de montagne et l’atmosphère, des chercheurs de l’École polytechnique de Lausanne ont évalué la quantité de CO2 qu’ils rejettent, démontrant la nécessité de les inclure dans le cycle global du carbone.
 
En mars dernier, des chercheurs du Laboratoire de recherche en biofilms et écosystèmes fluviaux (SBER) et de la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit (Enac) de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) remettait en cause, dans une étude parue dans Nature Geosciences, l’approche standard qui servait jusqu’à présent à calculer la vitesse des échanges gazeux entre les ruisseaux de montagne et l’atmosphère. Ils concluaient à une vitesse en moyenne 100 fois plus élevée que dans les modèles élaborés par les cours d’eau de plaine.
 
Åsa Horgby, doctorante au Laboratoire de recherche en biofilms et écosystèmes fluviaux de l’EPFL, entourée d’une équipe internationale, publie dans la revue Nature Communications datée du 25 octobre une étude visant à évaluer leur taux d’émission de CO2 et donc leur rôle dans le cycle global du carbone. Selon les chercheurs, « alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables de 10 à 30 % des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux ».

Aqua incognita
 
Pour cette deuxième étude, les scientifiques se sont basés sur des données recueillis dans des ruisseaux des principales montagnes du monde. Leurs caractéristiques hydrologiques et géomorphologiques ainsi que la quantité de carbone organique dans les sols sont des exemples de paramètres qu’ils ont inclus dans leur modèle. Ce dernier permet désormais de prédire la concentration de CO2, la vitesse des échanges gazeux des ruisseaux de montagne ainsi que la quantité de CO2 émise. « Nous savons depuis quelques années que les eaux douces émettent du CO2 dans le même ordre de grandeur que les océans en absorbent, mais on n’a jamais évalué précisément ce qu’il en était pour les innombrables cours d’eau qui drainent nos montagnes. Ils sont encore une aqua incognita », explique Tom Battin, auteur correspondant de l’étude et directeur du Laboratoire de recherche en biofilms et écosystèmes fluviaux (SBER). « D’autres études nous permettrons par exemple de mieux connaître la provenance de tout ce CO2 », avance-t-il.
 
Selon les chercheurs de l’EPFL, le CO2 émis pourrait être lié aux roches calcaires que traversent ces torrents. Mais des mesures dans les cours d’eau de montagne du monde entier restent nécessaires pour lever les nombreuses incertitudes qui substituent. « En outre, la surveillance à long terme des flux de carbone dans les ruisseaux de montagne est essentielle pour comprendre comment le changement climatique affecte leur biogéochimie », concluent-ils.
 
Vue des Alpes. © Nasa.GOV
  [Vidéo] Ça m'énerve ! Les masques jetés dans la nature
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 4 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Arrêté du 5 août 2020 portant nomination au comité de bassin Adour-Garonne Lire
Arrêté du 27 août 2020 fixant au titre de l'année 2020 le nombre de postes offerts aux concours professionnels pour l'accès au grade de technicien supérieur de l'environnement et de chef technicien de l'environnement Lire
Arrêté du 25 août 2020 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2013 fixant les statuts types des fédérations départementales des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique Lire
Arrêté du 5 août 2020 fixant la liste des opérations de restructuration ouvrant droit au bénéfice de la prime de restructuration de service, de l'allocation d'aide à la mobilité du conjoint et de l'indemnité de départ volontaire au sein de l'Agence de l'eau Artois-Picardie Lire
À lire également
[Enquête] Les eaux usées, reflet de la santé humaine
[Enquête] Les eaux usées, reflet de la santé humaine
Analyser les eaux usées en entrée de stations d’épuration, c’est détecter ce qui circule au sein de la population desservie par celles-ci. Alors, avec la pandémie du Sars-Cov-2, l’épidémiologie des eaux usées vient de prendre une nouvelle dimension.
Amiblu change d’équipe dirigeante
Amiblu change d’équipe dirigeante
Amiblu France, spécialisé dans les systèmes de canalisations en polyester renforcé de fibres de verre (PRV), a annoncé, fin juillet, des changements dans son équipe dirigeante.
Krohne améliore ses débitmètres grâce à un algorithme
Krohne améliore ses débitmètres grâce à un algorithme
Krohne annonce une amélioration de son débitmètre à section variable H250 M40, grâce à un algorithme.
[Vidéo] A la traque du coronavirus dans les eaux usées
[Vidéo] A la traque du coronavirus dans les eaux usées
Prélever les eaux usées pour détecter le coronavirus. En avril dernier, cela avait permis de détecter le virus avant même que les hôpitaux n'accueillent les premiers malades. Comment ça marche ? L'équipe d'Environnement TV s'est rendue au laboratoire d'Eau de Paris.
La FNSA et l'Ademe identifient les sites de traitement des déchets d'assainissement
La Fédération nationale des syndicats de l'assainissement et de la maintenance industrielle (FNSA) et l'Agence de la transition écologique (Ademe) relancent leur campagne Sinoe pour le recensement des sites de traitement des déchets d'assainissement.
Sédiments pluviaux : lancement d'un nouveau programme de recherche OTHU en appui sur le Graie
Sédiments pluviaux : lancement d'un nouveau programme de recherche OTHU en appui sur le Graie
Ce mardi 1er septembre, le Groupe de Recherche, Animation Technique et Information sur l’eau (Graie), communique sur le lancement d'un nouveau programme de recherche Désir 2020-2021, sur la traitabilité des sédiments de curage des bassins d’eaux pluviales.
Le salon Cycl’eau Lille aura bien lieu
Le salon Cycl’eau Lille aura bien lieu
Cycl’eau vient de confirmer la tenue de son édition du 30 septembre au 1er octobre prochain à Lille (Nord).
Tous les articles EAU
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance Agent Assainissement - H/F
- Agent Travaux H/F
- Chef de chantier génie climatique
- Responsable d'opérations Aménagement F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.