EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Réduire le gaspillage et améliorer la gestion de l’eau grâce à l’IoT

[Tribune] Réduire le gaspillage et améliorer la gestion de l’eau grâce à l’IoT
Par Gweltaz Le Coz, expert Smart Water chez Matooma, le 2 mars 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette semaine, Gweltaz Le Coz, expert Smart Water chez Matooma, explique que "l’IoT se positionne comme un élément clé au service d’une meilleure gestion et distribution de l’eau afin d’atteindre l’objectif fixé par la loi Grenelle II".

La gestion de l’eau, du fait de sa nature vitale pour l’homme, a toujours représenté, au cours de l’Histoire, un enjeu économique et sociétal. Selon le dernier rapport de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, les pertes dues aux fuites d’eau potable en France sont évaluées à 1 litre sur 5 en moyenne. Limiter le gaspillage et réduire les coûts associés sont donc indispensables. La loi Grenelle II a posé les références de base quant aux objectifs à réaliser en termes de pertes d’eau causées par des fuites et des fraudes pour les prochaines années. Chaque collectivité doit ainsi mettre en œuvre les moyens nécessaires pour réduire les pertes sur les réseaux d’eau avec certaines sanctions associées en cas de non-conformité.

Alors comment parvenir à réduire les pertes d’eau potable et quels sont les moyens mis à disposition des collectivités et acteurs de l’eau ?

Des solutions connectées pour optimiser la gestion des ressources

L’arrivée des technologies connectées et des réseaux IoT permettent de mettre en place une gestion intelligente de l’eau ou « Smart Water Network » afin d’optimiser le contrôle de nos ressources.

Cette gestion est tout d’abord rendue possible par l’installation d’un réseau de capteurs afin d’améliorer la supervision et la maintenance à distance des équipements. Par exemple, en équipant les canalisations de capteurs comme des débitmètres ou des capteurs de pression, il est possible pour le gestionnaire d’être alerté en cas de dysfonctionnement sur le réseau et de prévoir d’éventuelles détériorations de l’installation.

La gestion intelligente passe ensuite par l’étape cruciale de la remontée des données. En effet, toutes les données récoltées par les capteurs et outils d’instrumentation sont remontées vers un centre de supervision qui a pour mission de gérer les alertes de consommation, de prévenir les risques, et si besoin, de faire déplacer des techniciens sur place en cas de problème avéré. Cette remontée des données de consommation s’effectue au niveau des particuliers mais aussi sur le réseau urbain entier au travers de compteurs d’eau dit intelligents qui permettent de mieux contrôler l’usage, et notamment, de limiter les fraudes.

Afin de pouvoir bénéficier d’un système intelligent, les acteurs historiques de la gestion de l’eau doivent cependant parfois passer une modernisation de leurs installations et de leurs équipements.

Moderniser les systèmes de distribution d’eau existants

Aujourd’hui, pour les gestionnaires de réseaux d’eau, l’un des principaux enjeux est l’arrêt progressif à partir de 2022 de la technologie filaire RTC (Réseau Téléphonique Commuté) qui a permis aux entreprises d’établir leurs premières communications entre machines. Bien que le RTC leur permette de télégérer leurs équipements, cette technologie peut apporter toutefois quelques limitations en termes de fonctionnement. En effet, le poste de supervision est contraint d’« appeler » chaque compteur un-par-un afin d’en réaliser la télérelève et de télégérer les équipements. Ce système nécessite un temps de gestion important, un matériel - modem RTC - limité au niveau des usages et une facturation à la minute (donnée remontée sur le canal voix).

Le GSM apparait aujourd’hui comme l’alternative la plus proche avec une fiabilité et une sécurité optimale. Grâce à une carte SIM M2M et via une remontée en IP (données remontées à travers le canal Data), le GSM donne la possibilité de remonter, en temps réel et de façon simultanée, les données d’usages des différents compteurs ou équipements télégérés. Cette solution apporte un gain de temps considérable et une simplification du système de collecte des données au niveau de la supervision. Un seul dispositif réseau est ainsi nécessaire pour collecter les données et accéder à distance aux équipements permettant de faciliter des mises à jour à distance. Aujourd’hui, grâce à des solutions multi-opérateurs, il est également possible de bénéficier d’une couverture maximale (avec accès aux différents opérateurs locaux) et d’une continuité de service assurée.

Pour effectuer cette transition, il est cependant nécessaire de mettre à jour son matériel terrain afin qu’il soit compatible avec le GSM, d’adapter les frontaux et les systèmes d’information afin de pouvoir gérer les données en IP. Le tout IP est un élément très important car directement liés aux enjeux d’interopérabilité des différents équipements d’instrumentation et indispensable afin d’avoir, à terme, un système autonome et intelligent.

L’IoT se positionne ainsi comme un élément clé au service d’une meilleure gestion et distribution de cette ressource naturelle afin d’atteindre l’objectif fixé par la loi Grenelle II. Connecter les réseaux et moderniser les équipements de distribution d’eau sont des éléments importants car l’enjeu sera d’optimiser de façon globale cette gestion allant des systèmes d’irrigation pour l’agriculture ou les villes, à la distribution et la fourniture de l’eau par les régies.
Gweltaz Le Coz, expert Smart Water chez Matooma / DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Un atelier vélo éducatif et solidaire en Mayenne
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-1240 du 19 septembre 2022 relatif au comité social d'administration de l'Agence nationale de la cohésion des territoires Lire
Décision du 15 septembre 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature) Lire
Arrêté du 15 septembre 2022 fixant le nombre et la répartition géographique des postes offerts au titre de l'année 2022 aux concours externe et interne pour le recrutement d'agents d'exploitation principaux des travaux publics de l'Etat, branche « Voies navigables et ports maritimes » Lire
Décision du 12 septembre 2022 portant délégation de signature (secrétariat général) Lire
Décret n° 2022-1217 du 7 septembre 2022 modifiant le décret n° 48-1881 du 10 décembre 1948 déterminant les prix de base au mètre carré des locaux d'habitation ou à usage professionnel Lire
Arrêté du 31 août 2022 fixant les exigences et recommandations en matière de certification de conformité des graines pour oisellerie Lire
Arrêté du 30 août 2022 portant organisation et règlement intérieur de l'inspection générale de l'environnement et du développement durable Lire
Arrêté du 26 août 2022 autorisant à titre expérimental dans le département des Landes l'emploi de chevrotines pour le tir du sanglier, en battues collectives, et pour la période se terminant le 31 mai 2023 Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de la ruralité Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 24 août 2022 désignant l'opération de restructuration liée aux transferts des missions d'instruction et de contrôle des mesures non surfaciques de la politique agricole commune et des missions Natura 2000 exclusivement terrestres ouvrant droit aux dispositifs indemnitaires d'accompagnement des agents et aux dispositifs de ressources humaines Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1167 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-765 du 2 mai 2022 fixant la liste des collectivités et groupements de collectivités territoriales participant à l'expérimentation d'un dispositif interdisant la distribution d'imprimés publicitaires non adressés en l'absence d'une mention expresse et visible sur la boîte aux lettres ou le réceptacle du courrier (« Oui Pub ») Lire
Décret n° 2022-1166 du 22 août 2022 portant création du régime indemnitaire des personnels enseignants-chercheurs des établissements d'enseignement supérieur agricole relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Arrêté du 19 août 2022 portant création de l'option « conducteur de machines agricoles » du brevet professionnel et fixant les conditions de délivrance Lire
Décret du 17 août 2022 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France - M. CASTEX (Jean) Lire
Arrêté du 4 août 2022 suspendant la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022-2023 Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
À lire également
Rennes Métropole modernise un poste de refoulement
Rennes Métropole modernise un poste de refoulement
Situé en amont de la station d’épuration, le poste de Constant-Véron était à l’origine de déversement dans la Vilaine. Ce sont les pompes Flygt Concertor de Xylem qui équipent aujourd’hui l’ouvrage.
Avis des pros | La protection des captages prioritaires en actions
Avis des pros | La protection des captages prioritaires en actions
En France, la politique de protection de la ressource en eau contre les pollutions diffuses d’origine agricole cible depuis le Grenelle et la conférence environnementale plus de mille captages prioritaires d’alimentation en eau potable. Les plans d’action mis en œuvre sur ces territoires misent sur le préventif, en accompagnant les changements de pratique agricole.
Dossier/3 | Vertuo, ses modules de végétalisation stockent l’eau pluviale en ville
Dossier/3 | Vertuo, ses modules de végétalisation stockent l’eau pluviale en ville
La start-up parisienne propose aux collectivités et aux acteurs privés de l’aménagement deux solutions innovantes adaptées à la valorisation du végétal et des eaux pluviales en milieu urbain contraint.
Tribune | « L’eau n’est pas un acquis, même en France ! »
Tribune | « L’eau n’est pas un acquis, même en France ! »
Les défis liés à l'eau s'intensifient partout dans le monde. Un quart de l'humanité est aujourd'hui confronté à un stress hydrique extrêmement élevé. Des technologies existent pour réaliser des économies spectaculaires en matière d'eau, d'énergie et de coûts, rappelle Olivier Lamarie, PDG de Xylem en France. 
L’EPTB Seine Grands Lacs, soutien d’étiage
L’EPTB Seine Grands Lacs, soutien d’étiage
Face au déficit hydrique du printemps et de l’été 2022, les quatre grands lacs ont joué pleinement leur rôle et ont permis de maintenir le niveau de la Seine et de ses affluents. Au 23 août, 500 millions m3 d’eau étaient encore disponibles pour poursuivre les restitutions tout au long de l’automne.
Socotec consolide sa position aux Pays-Bas
Socotec consolide sa position aux Pays-Bas
Le groupe Socotec, spécialiste de la gestion des risques liés au bâti, acquiert CAG Groep, entreprise spécialisée dans les marchés de l’inspection dans la gestion de la qualité de l’eau potable et de la performance énergétique des bâtiments.
Tribune | « Été 2022 : le duel bouteilles en plastique VS gourdes »
Tribune | « Été 2022 : le duel bouteilles en plastique VS gourdes »
Alors que cet été caniculaire se poursuit, les vacanciers s’apprêtent à nouveau à envahir les gares lors du grand chassé-croisé entre juilletistes et aoutiens, toujours sans possibilité de s’hydrater facilement et gratuitement. Il y a en effet plus de chances qu’ils tombent sur l’un des 77 pianos mis à disposition dans les gares françaises que sur une fontaine à eau. 26 acteurs de la lutte contre la pollution plastique, dont Qwetch, No Plastic in my Sea, Biocoop, Gobi, Surfrider Foundation, France Eau Publique, appellent à développer sans délai des points d’accès à l’eau potable gratuite partout où la loi le prévoit.  
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'études CVC H/F
- Stage - Ingénieur Projet
- Chef d'équipe paysagiste
- Attaché de Maintenance Industrielle F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.