Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Réduire le gaspillage et améliorer la gestion de l’eau grâce à l’IoT

[Tribune] Réduire le gaspillage et améliorer la gestion de l’eau grâce à l’IoT
Par Gweltaz Le Coz, expert Smart Water chez Matooma, le 2 mars 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cette semaine, Gweltaz Le Coz, expert Smart Water chez Matooma, explique que "l’IoT se positionne comme un élément clé au service d’une meilleure gestion et distribution de l’eau afin d’atteindre l’objectif fixé par la loi Grenelle II".

La gestion de l’eau, du fait de sa nature vitale pour l’homme, a toujours représenté, au cours de l’Histoire, un enjeu économique et sociétal. Selon le dernier rapport de l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, les pertes dues aux fuites d’eau potable en France sont évaluées à 1 litre sur 5 en moyenne. Limiter le gaspillage et réduire les coûts associés sont donc indispensables. La loi Grenelle II a posé les références de base quant aux objectifs à réaliser en termes de pertes d’eau causées par des fuites et des fraudes pour les prochaines années. Chaque collectivité doit ainsi mettre en œuvre les moyens nécessaires pour réduire les pertes sur les réseaux d’eau avec certaines sanctions associées en cas de non-conformité.

Alors comment parvenir à réduire les pertes d’eau potable et quels sont les moyens mis à disposition des collectivités et acteurs de l’eau ?

Des solutions connectées pour optimiser la gestion des ressources

L’arrivée des technologies connectées et des réseaux IoT permettent de mettre en place une gestion intelligente de l’eau ou « Smart Water Network » afin d’optimiser le contrôle de nos ressources.

Cette gestion est tout d’abord rendue possible par l’installation d’un réseau de capteurs afin d’améliorer la supervision et la maintenance à distance des équipements. Par exemple, en équipant les canalisations de capteurs comme des débitmètres ou des capteurs de pression, il est possible pour le gestionnaire d’être alerté en cas de dysfonctionnement sur le réseau et de prévoir d’éventuelles détériorations de l’installation.

La gestion intelligente passe ensuite par l’étape cruciale de la remontée des données. En effet, toutes les données récoltées par les capteurs et outils d’instrumentation sont remontées vers un centre de supervision qui a pour mission de gérer les alertes de consommation, de prévenir les risques, et si besoin, de faire déplacer des techniciens sur place en cas de problème avéré. Cette remontée des données de consommation s’effectue au niveau des particuliers mais aussi sur le réseau urbain entier au travers de compteurs d’eau dit intelligents qui permettent de mieux contrôler l’usage, et notamment, de limiter les fraudes.

Afin de pouvoir bénéficier d’un système intelligent, les acteurs historiques de la gestion de l’eau doivent cependant parfois passer une modernisation de leurs installations et de leurs équipements.

Moderniser les systèmes de distribution d’eau existants

Aujourd’hui, pour les gestionnaires de réseaux d’eau, l’un des principaux enjeux est l’arrêt progressif à partir de 2022 de la technologie filaire RTC (Réseau Téléphonique Commuté) qui a permis aux entreprises d’établir leurs premières communications entre machines. Bien que le RTC leur permette de télégérer leurs équipements, cette technologie peut apporter toutefois quelques limitations en termes de fonctionnement. En effet, le poste de supervision est contraint d’« appeler » chaque compteur un-par-un afin d’en réaliser la télérelève et de télégérer les équipements. Ce système nécessite un temps de gestion important, un matériel - modem RTC - limité au niveau des usages et une facturation à la minute (donnée remontée sur le canal voix).

Le GSM apparait aujourd’hui comme l’alternative la plus proche avec une fiabilité et une sécurité optimale. Grâce à une carte SIM M2M et via une remontée en IP (données remontées à travers le canal Data), le GSM donne la possibilité de remonter, en temps réel et de façon simultanée, les données d’usages des différents compteurs ou équipements télégérés. Cette solution apporte un gain de temps considérable et une simplification du système de collecte des données au niveau de la supervision. Un seul dispositif réseau est ainsi nécessaire pour collecter les données et accéder à distance aux équipements permettant de faciliter des mises à jour à distance. Aujourd’hui, grâce à des solutions multi-opérateurs, il est également possible de bénéficier d’une couverture maximale (avec accès aux différents opérateurs locaux) et d’une continuité de service assurée.

Pour effectuer cette transition, il est cependant nécessaire de mettre à jour son matériel terrain afin qu’il soit compatible avec le GSM, d’adapter les frontaux et les systèmes d’information afin de pouvoir gérer les données en IP. Le tout IP est un élément très important car directement liés aux enjeux d’interopérabilité des différents équipements d’instrumentation et indispensable afin d’avoir, à terme, un système autonome et intelligent.

L’IoT se positionne ainsi comme un élément clé au service d’une meilleure gestion et distribution de cette ressource naturelle afin d’atteindre l’objectif fixé par la loi Grenelle II. Connecter les réseaux et moderniser les équipements de distribution d’eau sont des éléments importants car l’enjeu sera d’optimiser de façon globale cette gestion allant des systèmes d’irrigation pour l’agriculture ou les villes, à la distribution et la fourniture de l’eau par les régies.
Gweltaz Le Coz, expert Smart Water chez Matooma / DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
À lire également
Amter, le géotextile qui retient les hydrocarbures
Amter, le géotextile qui retient les hydrocarbures
La société Amarande a développé Amter, un géotextile de dépollution et de biodégradation d’hydrocarbures qui affiche des résultats de rétention supérieurs à 99,5%.
Sulzer élargit sa gamme de pompes pour l’eau claire
Sulzer élargit sa gamme de pompes pour l’eau claire
Le fabricant suisse propose deux nouvelles pompes centrifuges à aspiration axiale adaptées aux réseaux d’eau.
Un club d'investissement au profit de l'environnement maritime
Un club d'investissement au profit de l'environnement maritime
La plateforme de crowdfunding WiSeed lance un club d’investissement participatif réunissant dans un véhicule financier ad hoc des acteurs souhaitant investir dans un portefeuille de plusieurs startups. Ouvert à tous les investisseurs, celui-ci vise une collecte fixée à 1,5 millions d'euros pour promouvoir et financer des projets d'innovation maritime.
Veolia cède Mobile Water Services à Saur
Veolia cède Mobile Water Services à Saur
Dans le cadre des engagements pris auprès de la Commission européenne en matière de concurrence, Veolia vend Mobile Water Services à Saur. Ce dernier va ainsi renforcer sa position sur les eaux industrielles.
La technologie HPD de Veolia Water technologies choisie par Li-Cycle
La technologie HPD de Veolia Water technologies choisie par Li-Cycle
Li-Cycle Holdings Corp. (Li-Cycle) a sélectionné le procédé HPD de Veolia Water Technologies, Inc. (Veolia) pour assurer le recyclage des batteries lithium-ion à Rochester, New York.
Echappée belle pour la Bièvre à Arcueil et Gentilly
Echappée belle pour la Bièvre à Arcueil et Gentilly
La rivière francilienne vient de retrouver l’air libre entre Arcueil et Gentilly dans le Val-de-Marne, après un vaste plan de réaménagement.
Collectivités et institutions au chevet de l’eau et de ses instances
Collectivités et institutions au chevet de l’eau et de ses instances
Réunies à Paris le 30 mars, sous l’égide du Cercle français de l’eau, les collectivités et institutions se sont penchées sur la nécessité d’adopter une nouvelle loi sur l’eau face à l’adaptation au changement climatique.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'Affaires Environnement Ecologie et Biodiversité (H/F)
- Acheteur Opérationnel Auvergne Rhône-Alpes (H/F)
- Coordinateur / Coordinatrice de déchetterie
- INGENIEUR DEVELOPPEMENT NOUVEAU PRODUIT F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.