Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Sedif inaugure un nouvel équipement dans l’Ouest parisien

Le Sedif inaugure un nouvel équipement dans l’Ouest parisien
La nouvelle station de pompage de Bruyères-de-Sèvres crédit : Nicolas Fagot Studio 9
Par Véronique Matrat, le 8 octobre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une nouvelle station de pompage et deux réservoirs ont été entièrement reconstruits afin d’optimiser la production d’eau potable et de réduire les consommations énergétiques.

Les réservoirs et la station de pompage de Bruyères-de-Sèvres dans l’Ouest parisien viennent d’être achevés. Alimentant près de 40 000 habitants des communes de Sèvres, Meudon, Chaville (Hauts-de-Seine), Vélizy-Villacoublay et Viroflay (Yvelines) et datant de la fin du XIXe siècle pour la station, les équipements ont fait peau neuve et bénéficient des dernières technologies.

L’investissement du Sedif se monte à 12,2 millions d’euros, dont 30% financés par l’agence Seine-Normandie. Il a porté sur la construction d’une nouvelle station de pompage, qui compte désormais 4 pompes au lieu de 2 et atteint une capacité maximale de pompage de l’ordre de 160 m3/h, puis la destruction de l’ancienne pour assurer la continuité de la desserte d’eau potable pendant toute la durée des travaux.
Ensuite, l’édification des deux nouveaux réservoirs ont permis d’augmenter leur capacité à 2000 m3 chacun pour satisfaire les besoins d’une zone densément peuplée, de sécuriser l’approvisionnement en eau et de fiabiliser les installations. Une attention particulière a été portée sur les performances énergétiques et la préservation du site. Conçu par l’Atelier d’architecture Michel Rémon, le bâtiment revêtu d’acier Corten accueille sur son toit une terrasse végétalisée et le site a bénéficié de nouvelles plantations.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Eau potable : action anticalcaire à la GPS&O
Eau potable : action anticalcaire à la GPS&O
La communauté urbaine Grand-Paris-Seine-et-Oise poursuit son programme de décarbonatation de l’eau du robinet. La collectivité choisit d’investir dans ses usines de potabilisation pour livrer aux habitants une eau plus douce, source d’économies.
[Dossier/3] La recharge artificielle d’aquifère à l’étude dans le bassin Rhône-Méditerranée
[Dossier/3] La recharge artificielle d’aquifère à l’étude dans le bassin Rhône-Méditerranée
Avec la cartographie des zones favorables à la recharge des aquifères élaborée dans le bassin Rhône-Méditerranée, les acteurs locaux peuvent réfléchir à cette solution de substitution aux prélèvements superficiels en période d’étiage. L’agence de l’eau ne la soutiendra que dans le cadre de plans de gestion de la ressource en eau pour réduire le déficit quantitatif.
Station avancée pour la valorisation des effluents
Station avancée pour la valorisation des effluents
« Même si des améliorations se déploient, les procédés d’épuration conventionnels restent énergivores, avec des coûts d’exploitation qui augmentent, et ne répondent pas aux exigences d’élimination d’une pollution toujours présente par les micropolluants. » Partant de ce constat, le projet Save, pour station avancée pour la valorisation des effluents, propose de développer une nouvelle filière de traitement des effluents urbains et hospitaliers.
Un bassin d’orage autonettoyant à Rodez
Un bassin d’orage autonettoyant à Rodez
La ville de Rodez, dans l’Aveyron, est dotée d’un réseau unitaire traversant le centre-ville. Pour faire face à l’engorgement des réseaux par temps de pluie, l’agglomération a fait construire plusieurs bassins d’orage.
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
A l’origine spécialisée dans les technologies de traitement d’images appliquées aux neurosciences et à la recherche pharmaceutique, ViewPoint a développé un outil de biosurveillance de l’eau qui se base sur l’analyse de trois bio-indicateurs et non un seul comme la plupart des solutions déjà existantes. Après un premier développement pour les eaux usées présenté lors de Pollutec Online 2020, elle présente une nouvelle version pour les usines de potabilisation.
Gestion des milieux : l'EPTB de la Vienne recherche des plans d’eau à supprimer
Gestion des milieux : l'EPTB de la Vienne recherche des plans d’eau à supprimer
L’Établissement public territorial du bassin de la Vienne propose, depuis février dernier, une aide financière aux propriétaires d’étangs volontaires pour supprimer et réaménager leur plan d’eau.
[Dossier/1] Eaux de pluie et agriculture : coup double pour le milieu
[Dossier/1] Eaux de pluie et agriculture : coup double pour le milieu
Le premier appel à projets lancé par l’agence de l’eau Loire-Bretagne sur la récupération des eaux de pluie en agriculture associe leur utilisation en circuit fermé et la ferti-irrigation des productions végétales hors-sol. Si l’objectif principal est de diminuer la pression sur les prélèvements en période d’étiage, il est aussi de réduire l’impact des rejets sur le milieu.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.