EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneEAU

Adaptation climatique: les comités de bassin en consultation

Par La rédaction. Publié le 10 novembre 2022.
Adaptation climatique: les comités de bassin en consultation
Les grands fleuves français pourraient perdre jusqu’à 40 % de leur débit d’étiage d'ici à 2050. Ici le Rhône à Avignon. Crédit : Wikipédia.
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Réunis le 9 novembre, en présence de Bérangère Couillard, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, les sept comités de bassin ont apporté leur expertise et leur connaissance du terrain au vaste chantier de planification pour l’eau, lancé par le gouvernement.
 
Avec le soutien des agences de l’eau, les sept comités de bassin sont en phase action. En 2021, 1,045 milliard d’euros d’aides ont été attribuées par les agences de l’eau pour des opérations contribuant directement à l’adaptation au changement climatique telles que les économies d’eau, la réutilisation des eaux usées traitées, la gestion des eaux de pluie et la désimperméabilisation des sols, la renaturation des rivières et la restauration des zones humides… Pour les comités de bassin, il convient maintenant d’accélérer les investissements, de lever les freins organisationnels et de mobiliser les acteurs locaux pour engager les nécessaires mutations dans les territoires ruraux et urbains.

Réutilisation des eaux usées traitées
Sur le volet agricole, les comités de bassin recommandent unanimement de produire avec moins d’eau. Des solutions techniques existent : pilotage de l’irrigation et efficacité des systèmes d’irrigation, lutte contre les fuites, choix de variétés mais aussi de cultures économes en eau et résistantes à la chaleur et au stress hydrique... Premier consommateur d’eau en période d’étiage, les pratiques agricoles doivent aussi évoluer pour limiter l’assèchement des sols (maintien d’un couvert végétal, développement de l’agroforesterie, plantation de haies…) La diversification des productions a également comme avantage d’étaler le besoin en eau. Toutefois, la mobilisation de nouvelles ressources en eau sera nécessaire, qu’il s’agisse de transferts d’eau, de stockage ou de réutilisation des eaux usées traitées, avertissent les comités de bassin.

102 millions d’euros investis en 2021 par les agences de l’eau
Cette stratégie d’adaptation du monde agricole est déjà à l’œuvre dans les bassins hydrographiques sous forme de projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE). La finalité est de garantir un partage équilibré entre les usages (eau potable, irrigation, industrie…), tout en laissant un volume d’eau suffisant dans les rivières et les nappes pour leur bon fonctionnement écologique. Les agences de l’eau ont investi 102 millions d’euros en 2021 pour accompagner les territoires. En 2021, sur l’ensemble des bassins hydrographiques de France métropolitaine, 34 millions de m3 d’eau ont ainsi pu être économisés.

Rendre les villes perméables
Face aux tensions sur la ressource, rendre les villes perméables est une solution d’adaptation efficace. En France, entre 20.000 et 30.000 hectares sont encore artificialisés chaque année. En 2021, les agences de l’eau ont accompagné financièrement la désimperméabilisation de 205 hectares dans les espaces urbains.

Des dépenses fixées à 12,595 milliards pour la période 2019-2024
Pour la période 2019-2024, le montant pluriannuel des dépenses du 11e programme des agences de l’eau a été fixé à 12,595 milliards par arrêté du 24 juin. Ce plafond a été rehaussé au printemps dernier de 100 millions d’euros supplémentaires par le gouvernement. Les premières mesures de ce chantier de planification écologique, dont le premier chantier est consacré à l’eau, devrait être connues début 2023.
 
 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Birdz alerte exploitants et abonnés sur les problèmes du réseau
31 octobre 2022
Birdz alerte exploitants et abonnés sur les problèmes du réseau Avec le G3, Birdz propose un module compatible avec des compteurs multi-fabricants. Il peut être posé sur un appareil déjà en service, ne nécessitant aucun changement sur les installations.
Dossier/2 | A Pornic Agglo Pays de Retz, Saur gère de pair assainissement et eaux de baignade
21 juillet 2022
Dossier/2 | A Pornic Agglo Pays de Retz, Saur gère de pair assainissement et eaux de baignade Le contrat de délégation sur l’assainissement collectif de la communauté d’agglomération Pornic Agglo Pays de Retz avec le groupe Saur intègre la gestion active des eaux de baignades de cinq communes. Et permet une synergie d’actions en faveur de la qualité des milieux.
Focus | Les Hautes-Alpes face au dérèglement climatique
11 août 2022
Focus | Les Hautes-Alpes face au dérèglement climatique Glaciers, rivières, haut sommet : les Hautes-Alpes ont une richesse hydrographique importante. Confrontés à la fonte des neiges et au recul des glaciers, à des régimes de pluie aussi intermittents que violents, ces territoires doivent s’adapter pour préserver un écosystème sensible, tout en gardant une attractivité touristique.
Tous les articles EAU
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN.NE DE MAINTENANCE GAZ
- Responsable de Secteur H/F
- Ingénieur / Ingénieure environnement en industrie
- Préparateur Méthodes F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola