Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Thierry Vatin quitte son poste
EAU

Thierry Vatin quitte son poste

PUBLIÉ LE 9 AVRIL 2024
VM
Archiver cet article
Thierry Vatin quitte son poste
Crédit : agence de l'eau Artois-Picardie.
Après plus de quatre années d’activités à la tête de l’agence de l’eau Artois-Picardie, Thierry Vatin quitte ses fonctions le 1er juin. Il occupait ce poste depuis le mois de novembre 2019.
 
Son action constante a été marquée par une forte mobilisation et de nombreux défis qu’il a su relever : Covid-19, inondations, en passant aussi par la sécheresse et les annonces présidentielles destinées à économiser l’eau. Pour gérer ces différentes crises, l’agence de l’eau a pu dégager des moyens supplémentaires et engager son budget pour aider les acteurs de ce bassin versant. Ainsi, ce sont 49 millions d’euros supplémentaires qui ont été accordés pour le plan de reprise, suite à la crise sanitaire de 2020 ; 40 millions d’euros mobilisés pour l’expérimentation en 2020-2021 de la seconde phase des assises de l’eau ; 27 millions d’euros mobilisés pour le plan de résilience en 2022 afin de faire face au risque sécheresse ; 20 millions d’euros pour faire face à l’urgence suite aux inondations dans le Pas-de-Calais en 2023. Et enfin, 85 millions d’euros de montants complémentaires prévus pour répondre aux enjeux du plan Eau en 2024.

Une grande capacité à fédérer
Outre des moyens humains et financiers renforcés, son action s’est aussi illustrée par une grande capacité à communiquer et à fédérer de nombreux acteurs autour de la préservation de la ressource et des actions à mener à l’aune du changement climatique. Par exemple, le projet PERISCOP (Planification et Evaluation Régulière des Interventions par un Système de Concertations Opérationnelles et Partagées) est devenu une démarche associant plus de 40 structures pour renforcer la capacité à identifier, prioriser puis financer les travaux et études à hautes valeurs ajoutées environnementales pour les milieux aquatiques. Il est à noter également que la réforme nationale des redevances des agences de l’eau a été copilotée par l’agence de l’eau Artois-Picardie et validée par le projet de loi de finances 2024. Elle vise à renforcer l’application du principe pollueur-payeur par des nouvelles redevances « assainissement » et « eau potable » modulées par des critères de performance sur les réseaux.
 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les rendez-vous des Canalisateurs au CGLE
Les rendez-vous des Canalisateurs au CGLE
Eaux pluviales : coquilles d’huîtres se met en quatre
Eaux pluviales : coquilles d’huîtres se met en quatre
Avis des pros | La récupération de l’eau de pluie devient incontournable
Avis des pros | La récupération de l’eau de pluie devient incontournable
Avis des pros : comment financer  les services d’eau ?
Avis des pros : comment financer les services d’eau ?
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS