Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

[Tribune] La loi Elan est-elle bien pensée dans son application ?

Partager :
[Tribune] La loi Elan est-elle bien pensée dans son application ?
Par Alric Marc, président-directeur général de Eficia, le 2 janvier 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Cette semaine, le président-directeur général de la société Eficia, Alric Marc, revient sur la loi Elan, mise en application fin novembre dernier. Selon lui, "En se concentrant uniquement sur la pénalisation des entreprises qui n’auront pas réalisé les 60 % d’économies d’énergie demandées, les directions techniques vont davantage craindre les pénalités que de s’intéresser aux bénéfices que pourraient leur apporter des travaux d’économie énergétique​".

Mise en application le 23 novembre 2018, la loi Elan et notamment son article 175, a pour objectif d’obliger les bâtiments tertiaires à faire des économies d’énergie sur le long terme. Ainsi, d’ici 2050, les entreprises concernées par cette loi devront avoir réalisé 60 % de réduction sur leur consommation énergétique par rapport à 2010.  
 
Cet objectif ambitieux vise à réduire l’impact écologique qu’a le secteur du bâtiment sur la planète. Si la cause est louable, la mise en application de la loi Elan peut amener à se poser quelques questions. Afin de pousser les entreprises à atteindre le chiffre qui leur a été demandé, des pénalités seront mises en place et sanctionneront les bâtiments qui n’auront pas fait suffisamment d’économies d’énergie sur la période donnée. Selon moi, cet aspect punitif véhicule une image contraignante des économies d’énergie et ne valorise pas les intérêts économiques et écologiques que chaque entreprise peut y gagner. Consommer moins représente certes un investissement conséquent, cependant, il faut appuyer sur le fait qu’une consommation intelligente apportera forcément des bénéfices sur le long terme. L’efficacité énergétique doit être vue comme une solution pour baisser ses charges de fonctionnement et avoir moins d’impact sur l’environnement de manière générale. Elle permet également de donner à l’entreprise une image responsable et engagée pour limiter l’impact qu’elle a sur le monde. Une solution plus pérenne dans le temps pourrait donc être d’expliquer aux entreprises les bénéfices, autant économiques qu’écologiques, que pourraient apporter ces travaux d’efficacité énergétique.  
 
Afin de les soutenir dans leur projet de transition énergétique, il aurait été intéressant d’instaurer un système de prêts spécifiques pour que les entreprises puissent investir dans des solutions efficaces et durables, tel que cela avait été fait pour les particuliers il y a quelques années. En se concentrant uniquement sur la pénalisation des entreprises qui n’auront pas réalisé les 60 % d’économies d’énergie demandées, les directions techniques vont davantage craindre les pénalités que de s’intéresser aux bénéfices que pourraient leur apporter des travaux d’économie énergétique. Cela pourrait créer une ambiance malsaine autour de cette loi, poussant les entreprises à faire des économies d’énergie au plus vite. Ainsi, il risque de se produire ce que j’appelle un “effet d’aubaine” :  de nouveaux acteurs risquent d’apparaître sur le marché en profitant de cette crainte du résultat afin de proposer aux entreprises des solutions inadaptées et dirigées sur le court terme.  
 
Le développement durable ne doit pas être considéré comme un centre de coût pour les entreprises – que ce soit au travers d’investissements obligatoires ou de taxes – mais devenir une réelle et mesurable source de croissance. Des solutions globales d’aide à la décision énergétique et de gestion peuvent permettre d’effectuer cette transition tout en étant favorable à l’environnement et aux entreprises.  
Alric Marc, président-directeur général de Eficia
Retrouvez toute l'information Énergie dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
En partenariat avec
À lire également
La région Occitanie lance un plan hydrogène de 150 millions d'euros
La région Occitanie lance un plan hydrogène de 150 millions d'euros
Ce mercredi 22 mai, la région Occitanie lance un plan hydrogène vert d'un montant de 150 millions d'euros pour la période 2019-2030.
La filière bois-énergie tout feu tout flammes pour mobiliser les pouvoirs publics
La filière bois-énergie tout feu tout flammes pour mobiliser les pouvoirs publics
Pour la première fois, les professionnels du bois-énergie organisaient, le 23 mai dernier à Paris, une journée de débats consacrée aux enjeux actuels et à venir de la filière.
Photovoltaïque : Armor souhaite racheter l'allemand Opvius
Photovoltaïque : Armor souhaite racheter l'allemand Opvius
Le 14 mai dernier, l'industriel Armor a entamé une discussion pour le rachat du producteur allemand de films photovoltaïques souples, Opvius.
Indre : Enedis inaugure un poste source consacré à l'intégration des énergies renouvelables
Indre : Enedis inaugure un poste source consacré à l'intégration des énergies renouvelables
Le 26 avril dernier, le gestionnaire de réseau Enedis a inauguré un nouveau poste source à Paudy (Indre), entièrement consacré à l'intégration d'énergies renouvelables sur le territoire.
Energies renouvelables : la Banque postale signe un accord avec la BEI
A l'occasion des troisièmes assises de la banque citoyenne ce mercredi 17 avril, la Banque postale a signé un accord-cadre avec la Banque européenne d'investissement afin de favoriser le développement des énergies renouvelables en France.
Trois questions à : Olivier Guiraud, directeur général de Quadran Energies Marines
Trois questions à : Olivier Guiraud, directeur général de Quadran Energies Marines
Olivier Guiraud est le directeur général de Quadran Energies Marines, société née de la séparation des activités de Quadran en octobre 2017.
Appel à contributions pour la 21ème édition des Assises européennes de la transition énergétique
Dans le cadre de la 21ème édition des assises européennes de la transition énergétique qui auront lieu à Bordeaux fin janvier 2020, les coorganisateurs de l'événement lancent un appel à contributions afin de co-construire le programme général de l'édition.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Rencontre des Métiers du SEDDRe
23 Mai 2019
Rencontre des Métiers du SEDDRe
Astee
4 Juin 2019
Astee
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
4 Juin 2019
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ (H/F) Saint-Brice-sous-Forêt
- Apprenti(e) Technicien(ne) Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Evaluateur Qualiticien - Formateur F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.