Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Efficacité énergétique : Allice au pays de la recherche collaborative

Partager :
Efficacité énergétique : Allice au pays de la recherche collaborative
Par Laurence Madoui, le 25 janvier 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Trois centres techniques, un centre de recherche et un consultant s’associent dans une « alliance », visant à fédérer les industries autour de l’efficacité énergétique. En déployant à grande échelle les technologies existantes, la consommation d’énergie dans l’industrie pourrait rapidement baisser de 20 %, soulignent les fondateurs.

Après la disparition de deux instituts pour la transition énergétique1 en 2018, l’Alliance industrielle pour la compétitivité et l’efficacité énergétique (Allice) s’attelle à la structuration de la filière. La jeune entité2 défend « une approche transversale, pour briser les silos entre les divers secteurs », selon son président exécutif, Christophe Debard. « On vise une diffusion accélérée de l’innovation technologique et une baisse du coût d’investissement pour chaque partenaire », complète Philippe Lubineau, directeur de la recherche et des programmes du Centre technique des industries mécaniques.

Les petits ont la même voix que les gros

« L’innovation se fera plus rapidement si elle s’opère à l’interface entre les différents métiers et filières », abonde Jean-Roch Meunier, directeur général délégué du Centre technique agroalimentaire. Celui-ci collabore déjà avec le Centre des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) sur l’optimisation énergétique des fours des biscuitiers. L’agroalimentaire est le troisième consommateur industriel d’énergie, derrière la sidérurgie et la chimie. « La consolidation de l’offre de services et d’équipements au sein d’Allice donnera accès aux procédés innovants à nos entreprises (90 % de PME à l’outil industriel vieillissant) », escompte Jean-Roch Meunier.

L’alliance, au statut juridique de SAS, est « ouverte à toutes les entreprises de la chaîne de valeur », signale Christophe Debard. Elle compte aujourd’hui 20 membres, dont Cléia du côté de l’offre de solutions, GRDF et GRT Gaz chez les énergéticiens et le fabricant de tuiles Terreal parmi les industriels en quête d’efficacité énergétique. Les instituts qui se sont désagrégés l’an dernier étaient pilotés par de grandes multinationales, note Bernard Brandon, directeur général du Cetiat. Chez Allice, « un "petit" acteur a la même voix qu’un "gros" », pointe son président.

20 % de gain accessible à court terme

La structure engage deux études, dont les résultats seront partagés entre ses membres. La première porte sur la récupération de chaleur sur buées dans les process industriels de l’agroalimentaire, la chimie et la papèterie. La seconde comparera les logiciels de suivi et d’optimisation de la performance énergétique et s’attachera à l’impact des offres de big data sur la consommation énergétique. Du côté de la recherche, l’institut Liten du CEA met au service d’Allice son expertise sur la production de chaleur et de froid, le stockage de l’énergie et l’intégration d’énergies renouvelables. Et lui livrera les résultats d’une prochaine thèse sur l’optimisation des échangeurs de chaleur.

L’industrie pèse 20 % de la consommation d’énergie finale du pays, rappelle David Barinda, directeur d’Enea Consulting. « En déployant les technologies aujourd’hui disponibles, elle pourrait réduire de 20 % cette consommation – engendrant un recul de 4 % de l’énergie consommée au plan national. Cela pourrait se faire très rapidement à grande échelle, si les acteurs disposent d’un cadre d’échange. »



1 : L’Institut pour la transition énergétique (Ideel, créé notamment par Arkema, GDF Suez, Rhodia et Suez Environnement) et Paris-Saclay Efficacité Energétique (PS2E, fondé entre autres par Air Liquide, EDF et Total), qu’ont soutenus les programmes d’investissements d’avenir.
2 : Créée en juin 2018 par les centres techniques des industries aérauliques et thermiques (Cetiat), des industries mécaniques (Cetim), agroalimentaire (CTCPA), la société de conseil en stratégie Enea Consulting et le CEA-Liten (Laboratoire d’innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux).
Photo : Allice
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Vers des bouches d'incendie connectées
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
[Dossier] Financement partagé pour chaleur mutualisée à Lucinges
[Dossier] Financement partagé pour chaleur mutualisée à Lucinges
Le premier réseau de chaleur au bois énergie citoyen de France a été inauguré à Lucinges mi-2018.
Un guide sur le rôle des réseaux de chaleur dans la lutte contre la précarité énergétique
Un guide sur le rôle des réseaux de chaleur dans la lutte contre la précarité énergétique
L’association de promotion des réseaux de chaleur, Via Sèva, a publié fin décembre dernier, un guide sur le rôle des réseaux de chaleur dans la lutte contre la précarité énergétique.
Reconversion de Fessenheim : un appel d’offres photovoltaïque dans le Haut-Rhin
Reconversion de Fessenheim : un appel d’offres photovoltaïque dans le Haut-Rhin
Mercredi 23 janvier, le gouvernement a lancé un appel d’offres pour développer 300 MW de solaire photovoltaïque dans le cadre de la reconversion du site nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).
Inde : un virage environnemental indispensable
Inde : un virage environnemental indispensable
Connaissant une urbanisation rapide, l’inde est confrontée à de nouvelles problématiques économiques et environnementales sur son territoire concernant l’énergie, la gestion des déchets et l’habitat.
Rénovation énergétique : l'Anah annonce un niveau record d'activité en 2018
Rénovation énergétique : l'Anah annonce un niveau record d'activité en 2018
Mardi 29 janvier, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a présenté ses résultats d'activité pour l'année 2018.
La RATP veut se fournir en « électricité verte » pour consommer 1,4 TWh par an
La RATP veut se fournir en « électricité verte » pour consommer 1,4 TWh par an
La RATP vient d’annoncer avoir lancé une réflexion pour l’étude et la mise en œuvre d’un contrat d’achat d’« électricité verte » avec pour objectif de couvrir une partie de sa consommation énergétique annuelle.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
SIMA 2019
24 Février 2019
SIMA 2019
12 èmes rencontres Géosynthétique
11 Mars 2019
12 èmes rencontres Géosynthétique
Forum International Energy for Smart Mobility
14 Mars 2019
Forum International Energy for Smart Mobility
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.