Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Les friches et parkings français présentent un fort potentiel d'installations photovoltaïques

Partager :
Les friches et parkings français présentent un fort potentiel d'installations photovoltaïques
Par E.G, le 24 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Ce vendredi 24 mai, l’Agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie (Ademe) publie un avis sur le potentiel des friches et des parkings dans le développement de l’énergie photovoltaïque. Celui-ci s’élève à 53 GWc, dont 49 GWc sur les zones délaissées et 4 GWc sur les parkings.

Selon un nouvel avis de l’Ademe, les friches et parkings représentent un potentiel de développement de l’énergie photovoltaïque de 53 GWc. Ce potentiel est « réparti à 93% sur les zones délaissées et à 7% sur les parkings », détaille l’Ademe.

Sur le territoire métropolitain et la Corse, 17.764 sites propices à l’installation d’une centrale photovoltaïque ont été recensés dans cette étude, et 70% de ces sites présentent un potentiel compris entre 0,5 et 2,5 MWc. « Une grande majorité des départements français (74 sur 97) dispose d’un gisement supérieur à 100 MWc », précise l’Ademe. Mais l’étude souligne néanmoins des disparités : le plus fort potentiel est notamment concentré près de grandes zones urbaines (Ile-de-France, Gironde) et dans les anciennes régions industrielles (Nord et Est). « Les sites les plus représentés sont les anciens dépôts d’hydrocarbures (>23%), les anciens sites d’activités de commerce, d’artisanat et d’industrie mécanique (garages, ateliers mécaniques, épavistes, forges, ...) (>5%) et les anciens sites de stockage de déchets (> 4%) », est-il détaillé.

Nécessité d’une étude au cas par cas

Pour obtenir ces chiffres, l’Ademe s’est appuyée sur un inventaire des contraintes technico-économiques et administratives liées à l’implantation de centrales photovoltaïques, ainsi que sur des retours d’expériences. « Ainsi, 26 contraintes ont été recensées et définies soit comme rédhibitoires soit comme handicapante », explique l’Agence. Parmi les critères « rédhibitoires », on trouve par exemple l’appartenance du site au Conservatoire du littoral, la présence du site sur une zone de protection du biotope, une réserve naturelle ou une zone humide Ramsar, ou encore les niveaux de pollution du site.

« La revalorisation des zones délaissées doit être étudiée au cas par cas localement afin de voir si d’autres usages sont plus pertinents », précise cependant l’Ademe.
Crédit : semflex66 / Wikimedia Commons
Retrouvez toute l'information "Énergie" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Chaleur renouvelable : le groupe Idex acquiert 90 % du lituanien Danpower Baltic
Jeudi 19 septembre dernier, le groupe Idex a annoncé l’acquisition de 90 % de Danpower Baltic, acteur lituanien de la chaleur renouvelable.
Hydro Power Plant rachète Hydréo
Hydro Power Plant rachète Hydréo
Hydro Power Plant, spécialisé dans la conception et la fabrication de turbines hydroélectriques, annonce, ce jeudi 19 septembre, le rachat d’Hydréo, fabricant d’équipements de vantellerie (vannes).
Une éco-rénovation tertiaire exemplaire dans le Rhône
Une éco-rénovation tertiaire exemplaire dans le Rhône
Unique en Europe, le projet d’éco-rénovation tertiaire à énergie positive avec stockage mené à Dardilly pourrait servir de référence. Une batterie de 4 sondes géothermiques a été mise en place par 150 m de profondeur dans le cadre de la réhabilitation d’un bâtiment vétuste datant des années 1970.
SKF et Boralex mettent au point un tableau de bord de la fiabilité des éoliennes
SKF et Boralex mettent au point un tableau de bord de la fiabilité des éoliennes
SKF et Boralex viennent d’annoncer le développement conjoint d’une nouvelle solution à destination des exploitants d’éoliennes : le « Tableau de bord de fiabilité ». Cette solution doit permettre aux exploitants d’optimiser le rendement de leur parc éolien.
Rénovation énergétique : les Français manquent de moyens et d’informations
Rénovation énergétique : les Français manquent de moyens et d’informations
D’après le baromètre 2019 de Monexpert-renovation-energie, 14 % des Français déclarent vivre dans une passoire thermique. Ils sont globalement mal informés sur les aides existantes et déclarent ne pas avoir les moyens d’effectuer des travaux.
Rénovation énergétique : lancement d'un nouveau programme à hauteur de 200 millions d'euros
Rénovation énergétique : lancement d'un nouveau programme à hauteur de 200 millions d'euros
Ce lundi 9 septembre, le gouvernement lance un « service d'accompagnement pour la rénovation énergétique ». Nouveau programme de conseil destinés aux Français qui s'interrogent sur la rénovation énergétique.
Energie solaire : Tenergie et Hyséo s’allient pour créer Thyséo
Energie solaire : Tenergie et Hyséo s’allient pour créer Thyséo
Tenergie et Hyséo viennent de nouer un partenariat donnant naissance la nouvelle marque Thyséo.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.