Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Sea-Grid : un appel à projets pour le raccordement électrique de la mer à la terre
ÉNERGIE

Sea-Grid : un appel à projets pour le raccordement électrique de la mer à la terre

PUBLIÉ LE 12 FÉVRIER 2020
E.G
Archiver cet article
Sea-Grid : un appel à projets pour le raccordement électrique de la mer à la terre
Le 7 février dernier, Centrale Nantes, RTE et Enedis, ont lancé un appel à manifestation d’intérêt pour le développement de projets autour des énergies marines renouvelables produites sur le site d’essais en mer SEM-REV au large du Croisic.

L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) Sea-Grid, a pour objectif « l’émergence de solutions innovantes, à partir des énergies marines renouvelables (EMR) produites sur le site d’essais en mer SEM-REV opéré au large du Croisic par Centrale Nantes », expliquent dans un communiqué commun, Centrale Nantes, RTE et Enedis. Les trois lanceurs d’appel sont soutenus par Solutions&Co, qui est l’agence de développement économique des Pays de la Loire.

Les candidats peuvent déposer leurs dossiers jusqu’au 7 avril prochain et les lauréats seront annoncés lors de Seanergy Nantes Pays de la Loire, qui aura lieu au Parc Expo de Nantes les 10 et 11 juin 2020. L’AMI s’adresse à des entreprises implantées en Pays de la Loire, pour des projets individuels ou collaboratifs.

« Les projets retenus intégreront le développement de briques technologiques pour la production de l’énergie en mer et ses usages locaux à terre, associé à la gestion intelligente de l’électricité », est-il précisé. Les candidats devront proposer des solutions pour le raccordement électrique de la mer à la terre, en mer via une plateforme flottante « pour tester en conditions réelles les machines électriques de futures sous stations électriques offshore et des solutions de monitoring et de stockage d’énergie en mer », mais aussi à terre, avec la mise en place d’un réseau intelligent.

Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement dans le développement et le financement de leur projet, par les partenaires de Sea-Grid, à savoir : S2E2, PMBA, Smile, Weamec et Solutions&Co. « WEAMEC offre la possibilité de déposer des projets d’amorçage dans le cadre de cet AMI, et a réservé un budget de 20.000 euros pour trois à quatre lauréats », soulignent Centrale Nantes, RTE et Enedis.
DR / Centrale Nantes
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Stations de recharge électrique : la Banque des Territoires et Electra investissent 65 millions d’euros
Stations de recharge électrique : la Banque des Territoires et Electra investissent 65 millions d’euros
IFP School lance un programme master dédié à l’hydrogène
IFP School lance un programme master dédié à l’hydrogène
Suez et Humens construisent une unité de production d’énergie à partir de CSR pour remplacer le charbon
Suez et Humens construisent une unité de production d’énergie à partir de CSR pour remplacer le charbon
Ça chauffe entre l’Elysée et la Ville de Paris
Ça chauffe entre l’Elysée et la Ville de Paris
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS