EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ÉNERGIE

Crise sanitaire : l'investissement dans les énergies renouvelables permettrait une relance durable

Par E.G. Publié le 20 avril 2020.
Crise sanitaire : l'investissement dans les énergies renouvelables permettrait une relance durable
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
L’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena), publie ce lundi 20 avril, un rapport qui montre comment l’investissement dans les énergies renouvelables peut contribuer à la relance de l’économie après la crise sanitaire.

Ce lundi 20 avril, l’Irena publie son premier « Global Renewables Outlook ». Ce rapport montre que « la décarbonation du système énergétique peut soutenir la reprise économique à court-terme, tout en créant des sociétés et économies résilientes et inclusives ». Selon l’Irena, l’investissement nécessaire est d’environ 130.000 milliards de dollars. « Un investissement dont les gains socio-économiques seraient massifs », estime l’agence. Les gains sur le PIB mondial sont estimés à plus de 98.000 milliards de dollars d’ici 2050. « Cela permettrait de quadrupler le nombre d’emplois dans les énergies renouvelables », souligne le rapport, soit 42 millions d’emplois. Le secteur de l’efficacité énergétique pourrait également se renforcer de 21 millions d’emplois.

« Les gouvernements sont confrontés à la tâche de maîtriser l’urgence sanitaire, tout en introduisant des mesures de relances et de récupération. La crise a révélé des vulnérabilités profondément ancrées dans le système... L’Irena montre les moyens de construire des structures plus durables, équitables, et résilientes en économies, en alignant les efforts de relance à court terme sur les objectifs à moyen et long termes de l’Accord de Paris et du Programme de développement durable des Nations unies », explique le directeur général de l’Irena, Francesco La Camera.

Des gains huit fois supérieurs aux investissements

Ce Global Renewables Outlook indique des moyens de réduire les émissions mondiales de CO2 d’au moins 70% d’ici 2050. La décarbonation imaginée par l’Irena s’appuie sur cinq piliers technologiques, « en particulier l’hydrogène vert et l’électrification de l’utilisation finale », est-il précisé. Les économies réalisées seraient huit fois supérieures aux coûts de ces investissements bas carbone, compte tenu des conséquences positives sur la santé publique et l’environnement. « Un chemin sans danger pour le climat nécessiterait des investissements énergétiques cumulés de 110.000 milliards de dollars à l’horizon 2050 », indique l’Irena, en soulignant cependant que l’atteinte de la pleine neutralité carbone nécessiterait l’investissement de 20.000 milliards de dollars supplémentaires.

Pour que ces investissements soient réalisables, l’Irena souligne qu’une coordination renforcée est nécessaire à toutes les échelles : internationale, régionale et nationale.
Pixabay / DR
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
12 décembre 2023
Tribune | « Immobilier tertiaire, comment réussir toutes les rénovations ? » Nombreux sont ceux qui engagent ou prévoient des rénovations, mais qu’est-ce qu’une rénovation réussie ?, s'interrogent Patrick Nossent, président-fondateur de Certivea - spécialiste de la certification et de la labellisation des bâtiments - et François Jallot, futur président de l'entreprise. 
Tribune | « Immobilier tertiaire, comment réussir toutes les rénovations ? »
15 février 2024
IFP School lance un programme master dédié à l’hydrogène IFP School, école d’ingénieurs de spécialisation dans les domaines de l’énergie et de la mobilité durable, a annoncé fin janvier le lancement de son nouveau programme de formation « Hydrogen Project & Engineering » (HyPE). Les diplômés pourront occuper des postes de chefs de projets comme business developer H2, chargé d’affaires H2 ou responsable de bureau d’études dans la filière de l'hydrogène.
IFP School lance un programme master dédié à l’hydrogène
20 mars 2024
Un projet pilote de data center bio-circulaire lancé dans l'Essonne Le projet vise à récupérer la chaleur d'un data center pour faire pousser des algues, les recycler en biomasse et les réutiliser dans la fabrication de produits cosmétiques ou agro-alimentaires. Une première. 
Un projet pilote de data center bio-circulaire lancé dans l'Essonne
Tous les articles ÉNERGIE
Microlino : l'essai de la puce électrique
VIDÉO
Microlino : l'essai de la puce électrique
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur Qualité Produit/Projet F/H
- Chargé(e) de médiation et de prévention des contentieux (expérimenté) F/H
- Responsable Supply Chain F/H
- Fauniste, Chargé d'études naturalistes
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola