Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Raccordement solaire : le second trimestre 2020 moins catastrophique que prévu

Raccordement solaire : le second trimestre 2020 moins catastrophique que prévu
Par E.G, le 1er septembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Think tank France Territoire Solaire vient de publier son Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque pour le second trimestre 2020 en France. L’impact de la crise sanitaire sur le marché s’avère moins prononcé que prévu.

Au cours du deuxième trimestre 2020, 176 MW ont été raccordés en France continentale, « identique au volume du 1er trimestre 2020 », précise France Territoire Solaire dans la 35e édition de son Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque. Cet observatoire souligne une baisse marquée sur le segment « autoconsommation » avec 5100 installations raccordées. Le segment des installations domestiques a également baissé avec un volume de 19 MW. « Une légère baisse » a été constatée également sur le segment des moyennes toitures, « atteignant un volume restant élevé (63 MW), confirmant une bonne dynamique », précise l’observatoire. Le segment des grandes toitures continue de son côté à baisser (13 MW).

Néanmoins, une stabilité est notée sur le segment des très grandes toitures, qui enregistre 6 MW de raccordement. Les grandes installations enregistrent même une légère hausse avec +73 MW ce trimestre. A noter que la file d’attente est toujours en croissance et représente plus de 7,1 GW.

Enfin, l’Observatoire précise que « la part d’électricité photovoltaïque dans la consommation brute d’électricité en France a atteint un niveau record avec 4,8% au terme de ce 2ème trimestre 2020 », se félicite le think tank.

Les objectifs de la PPE loin d’être atteints

Antoine Huard, président de France Territoire Solaire, fait remarquer que « le 2ème trimestre 2020 est stable par rapport au 1er trimestre, un résultat meilleur que ce qu’on aurait pu craindre au regard de la crise que nous avons traversée et des conséquences du confinement sur l’activité du marché, notamment en ce qui concerne les travaux de raccordement. Mais ce volume trimestriel, certes équivalent au 1er trimestre, ne doit pas faire oublier le fait qu’il reste parmi les plus bas jamais enregistrés, en deçà du 4ème trimestre 2019 qui était lui-même décevant ».

Les acteurs de la filière attendent donc du plan de relance, qu’il compte des mesures en matière de procédures administratives, d’élévation du seuil de l’arrêté tarifaire, et de délivrance des permis de construire. « Avec un volume totalisant 352 MW au 1er semestre, on se situe loin du rythme qui serait nécessaire pour envisager atteindre les objectifs de la PPE. Alors que l’on sait d’ores et déjà que le jalon des objectifs 2023 ne sera pas atteintsans des évolutions structurantes, un telsursaut est plus que jamais nécessaire pour se replacer a minima sur la trajectoire des objectifs 2028 », conclut Antoine Huard.
Pixabay / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune ] Qui veut tuer l’isolation en France ?
[Tribune ] Qui veut tuer l’isolation en France ?
Le président du groupe Les ECO-Isolateurs, Benoit Dulac, revient sur la situation de la filière de l’isolation et son déploiement dans le cadre des rénovations énergétiques. « La jeune filière de l’isolation est en passe d’être condamnée par les pouvoirs publics », alerte-t-il.
SNCF et EDF partenaires pour la construction d’une nouvelle centrale solaire
SNCF et EDF partenaires pour la construction d’une nouvelle centrale solaire
Les groupes EDF Renouvelables et SNCF Energie ont annoncé la signature d’un premier contrat d’achat d’électricité renouvelable d’une durée de 20 ans portant sur la production électrique d’une centrale photovoltaïque de 20 MW dans le département du Lot.
Certificats d'économies d'énergie : le gouvernement met fin à « l’Isolation à 1 euro »
Certificats d'économies d'énergie : le gouvernement met fin à « l’Isolation à 1 euro »
Le ministère de la Transition écologique précise la refonte de la cinquième période des certificats d’économies d’énergie. Les ajustements mettront notamment fin aux offres « Isolation à 1 euro », tout en conservant temporairement un « coup de pouce » pour l’isolation des combles.
Énergies renouvelables : 260 GW de capacité de production installée en 2020
Énergies renouvelables : 260 GW de capacité de production installée en 2020
Selon les données de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables, l’énergie éolienne, solaire et l'hydroélectricité ont connu une forte expansion en 2020 et ce, malgré la crise sanitaire.
Hydrogène : Elogen sélectionné pour équiper le projet allemand SmartQuart
Hydrogène : Elogen sélectionné pour équiper le projet allemand SmartQuart
Elogen, expert technologique des solutions hydrogène, a été sélectionné par E.ON, dans le cadre du projet SmartQuart, pour la fourniture d'un électrolyseur d'une puissance d'1 MW, d'un transformateur et d'une unité de compression.
Transition énergétique : l’Europe de l’Est dans le viseur de 16 entreprises françaises
Transition énergétique : l’Europe de l’Est dans le viseur de 16 entreprises françaises
Seize entreprises françaises du secteur de la transition énergétique seront accompagnées en Pologne, en République tchèque et en Roumanie, par la banque du climat Bpifrance et Business France. Objectif : nouer des partenariats d'affaires en Europe de l'Est.
[Avis des pros] Panneaux photovoltaïques bifaciaux : l’avenir de l’énergie solaire ?
[Avis des pros] Panneaux photovoltaïques bifaciaux : l’avenir de l’énergie solaire ?
Longtemps considérée comme une technologie onéreuse et sans plus-value concrète, les panneaux photovoltaïques bifaciaux sont en passe de devenir incontournables et représenteront la majorité des nouvelles installations d’ici quelques années. Quels sont les avantages et les déterminants de cette nouvelle technologie ? Le point sur ces questions avec Benoit Posté, chef de projet innovation chez Engie Green.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.