Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Hiperwind, le projet européen pour réduire le coût de l’électricité issue de l’éolien marin

Hiperwind, le projet européen pour réduire le coût de l’électricité issue de l’éolien marin
Il permettra d'économiser 100 millions d’euros pour chaque nouveau GW d’électricité éolienne installé. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 4 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’IFP énergies nouvelles a annoncé ce jeudi 04 février, le lancement du projet européen Hiperwind qui vise une réduction d’au moins 9 % du coût de l’énergie provenant de l’éolien offshore. 

Réduire les coûts des parcs éoliens en mer et faire des économies sur la facture d’électricité verte… Tel est l’objectif du projet européen Hiperwind qui a bénéficié d’un financement du programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne Horizon 2020. Ce projet repose sur le développement des modèles numériques avancés au service de la réduction des coûts de l’électricité. « En recourant à des solutions numériques pointues, le consortium de recherche européen Hiperwind vise une réduction d’au moins 9 % du coût de l’énergie provenant de l’éolien en mer », peut-on lire dans un communiqué.

Les solutions développées dans ce projet européen devraient réduire le coût de chaque nouvelle centrale éolienne offshore installée d’au moins 100 millions d’euros par GW. Cela contribuerait à fournir une électricité verte abordable pour tous les citoyens. Ce gain économique est rendu possible grâce à des calculs qui visent à réduire les incertitudes et maîtriser l’estimation des coûts sur l’ensemble du cycle de vie d’un parc éolien. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« Un parc éolien marin est une très grosse unité de production fonctionnant dans des conditions dynamiques exposées à la variabilité des éléments naturels au large. Si nous sommes à même d’anticiper plus précisément les effets de ces conditions extérieures, de l’échelle d’une grande ferme éolienne à celle des interactions existantes entre les composants d’une même éolienne, alors nous pourrons réduire le coût de l’électricité et favoriser ainsi la transition verte », commente Anand Natarajan, chercheur au sein du département universitaire de l’énergie éolienne au Technical University of Denmark.

Développement d’une chaîne de modélisation pour améliorer l’impact

Les chercheurs développeront une chaîne de modélisation intégrée qui relie les modèles dits « météo-océanographiques » et « leurs données d’entrée à la fiabilité des composants d’éoliennes ». Il s’agit de modèles numériques avancées qui décriront et calculeront l’impact des conditions extérieures observées sur les parcs éoliens.  

Pour Daniel Averbuch, responsable du programme "Éolien offshore et Énergies marines" à l’IFP énergies nouvelles (IFPEN), « Le projet Hiperwind s’inscrit pleinement dans la stratégie de recherche et d’innovation d’IFPEN qui vise à développer des solutions technologiques performantes et économiques pour l’éolien offshore, en s’appuyant notamment sur des méthodes de simulation avancées. Les partenaires du projet forment un consortium de qualité, à même de relever ces défis et de contribuer ainsi au développement le plus large possible de l’éolien en mer ».

Par ailleurs, ce projet est développé dans le cadre de l’objectif fixé par l’Union européenne pour une capacité installée d’énergie éolienne marine de 300 GW sur l’ensemble de son territoire à l’horizon 2050.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Shell sommé de réduire ses émissions de CO2 de 45 % d'ici 2030
Shell sommé de réduire ses émissions de CO2 de 45 % d'ici 2030
« Un jugement historique », se félicitent les ONG engagées dans l’action juridique contre Shell. Après avoir reconnu que les activités du groupe pétrolier sont émettrices de CO2, la Cour suprême des Pays-Bas a condamné Shell à cesser ses activités les plus polluantes et de se conformer à la trajectoire climatique 1.5°C.
Hydrogène vert : la production est « loin d’être suffisante pour atteindre les objectifs de l’Union européenne »
Hydrogène vert : la production est « loin d’être suffisante pour atteindre les objectifs de l’Union européenne »
Le cabinet européen de recherche et de conseil spécialisé dans la transition énergétique, Delta-EE, révèle son étude sur le marché de l’hydrogène vert en Europe. D’après les données publiées, ce marché atteindra 2,7 GW en 2025.
[Interview] Michaël Coudyser, Corsica Sole : « Nous visons le gigawatt d’ici cinq ans »
[Interview] Michaël Coudyser, Corsica Sole : « Nous visons le gigawatt d’ici cinq ans »
Corsica Sole annonçait, le 21 avril dernier, un accord stratégique avec Mirova, une société de gestion spécialisée dans l’investissement durable. À la clé, une entrée au capital du développeur solaire pour un investissement total qui pourrait atteindre 80 millions d’euros et un changement d’échelle pour le développeur, exploitant et producteur d’énergie solaire et de stockage né sur l’île de Beauté. Rencontre avec Michaël Coudyser, fondateur et directeur général de Corsica Sole.
« Une année exceptionnelle » pour l'Ademe Île-de-France
« Une année exceptionnelle » pour l'Ademe Île-de-France
« L’écosystème de la transition écologique a bien résisté à la crise », se félicite l'Ademe Île-de-France dans son bilan annuel de l'année 2020. Un bilan riche en concrétisations dans un contexte marqué par une crise sanitaire, économique et sociale.
Coup d’envoi pour l’appel d’offres éolien flottant au sud de la Bretagne
Coup d’envoi pour l’appel d’offres éolien flottant au sud de la Bretagne
France Énergie Éolienne annonce le lancement du premier appel d’offres commercial d’éolien flottant d’une capacité de 250 MW, situé au large des îles de Groix et de Belle-Île-en-Mer.
Les actionnaires s'opposent au plan « climat » de Total
Les actionnaires s'opposent au plan « climat » de Total
33 investisseurs de la coalition CA100+, réunissant 575 investisseurs qui gèrent collectivement 54000 milliards de dollars, se sont opposés à la stratégie « climat » du groupe français Total, jugée peu ambitieuse.
Transition énergétique : l’Europe de l’Est dans le viseur de 16 entreprises françaises
Transition énergétique : l’Europe de l’Est dans le viseur de 16 entreprises françaises
Seize entreprises françaises du secteur de la transition énergétique seront accompagnées en Pologne, en République tchèque et en Roumanie, par la banque du climat Bpifrance et Business France. Objectif : nouer des partenariats d'affaires en Europe de l'Est.
Tous les articles ÉNERGIE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.