EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneÉNERGIE

La France et l’Irlande s’échangent l’électricité bas-carbone à partir de 2026

Par Abdessamad Attigui. Publié le 28 novembre 2022.
La France et l’Irlande s’échangent l’électricité bas-carbone à partir de 2026
Le navire câblier Nexans Aurora sera utilisé pour la pose des câbles. Crédit : Nexans
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Le projet d’interconnexion électrique d’une capacité de 700 MW reliant sur 575 km la côte nord de la Bretagne et la côte sud de l’Irlande est acté entre les deux pays. 

La première liaison électrique sous-marine entre la France et l’Irlande verra le jour en 2026. Appelé Celtic Interconnector, ce projet d’une capacité de 700 MW disposera du plus long câble d’interconnexion « jamais construit dans le monde » reliant sur près de 575 km la commune de La Martyre en Bretagne à la commune de Knockraha dans le comté de Cork en Irlande. Les accords techniques et financiers de ce projet d’envergure ont été signés ce 25 novembre en présence du Premier ministre irlandais, Michael Martin, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, et le ministre irlandais de l’Environnement et du Climat Eamon Ryan.

Porté par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE et EirGrid, ce projet d’un montant estimé à 1 milliard d’euros, alimentera environ 450.000 foyers en électricité et jouera un rôle clé dans la mise en place d’un système énergétique intégré au sein de l’UE. Reconnu Projet d’Intérêt Commun (PIC) par l’Union européenne, le réseau fera appel à une électricité issue des énergies renouvelables et facilitera l’évolution vers un mix électrique bas-carbone.

Outre la transition, Celtic Interconnector renforcera la sécurité énergétique entre les deux pays, en leur permettant d’être solidaires en cas d’imprévus tels que des incidents techniques ou lors d’une augmentation des pics de consommation pendant l’hiver ou l’été.

Le plus long câble « XLPE »

Les travaux de l’interconnexion entre la France et l’Irlande débuteront en 2023. Siemens Energy et Nexans, fabricant français de câbles, ont été sélectionnés pour accompagner ce chantier qui emploiera une technologie CCHT (courant continu haute tension) 320 kV, via un câble sous-marin de 500 km, un câble terrestre souterrain de 40 km en Bretagne et un autre de 35 km dans le comté de Cork. Le groupe Nexans se chargera également de la liaison CAHT (courant alternatif haute tension) 400 kV de 10 km afin de raccorder le projet au réseau irlandais.

Dans le cadre de ce projet, Nexans fournira à EirGrid et RTE le plus long câble « XLPE » (polyéthylène réticulé) d’interconnexion. Les 1000 km de câbles sous-marins seront fabriqués à Halden en Norvège, les 180 km de câbles souterrains à Charleroi en Belgique et les accessoires à Cortaillod en Suisse. « Un modèle éprouvé d’exécution de projet ainsi que le nouveau navire câblier Nexans Aurora et des sous-traitants essentiels assureront le respect des plus hauts standards en matière de pose et de protection des câbles », indique le groupe Nexans.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
3 janvier 2023
GreenYellow se consolide en Asie du Sud-Est GreenYellow officialise l’acquisition de la filiale vietnamienne du producteur d’électricité renouvelable Qair qui se recentre sur ses marchés européens, brésiliens et africains.
GreenYellow se consolide en Asie du Sud-Est
9 janvier 2023
Des ressources technologiques combinées pour l'hydrogène bas carbone Dassault Systèmes et Visiativ combinent leurs expertises et ressources technologiques pour renforcer la compétitivité de McPhy sur le marché des équipements de production et de distribution d’hydrogène bas carbone.
Des ressources technologiques combinées pour l'hydrogène bas carbone
25 octobre 2022
Valorem s'appuie sur deux nouveaux directeurs généraux adjoints Dans le cadre de son développement, l'opérateur indépendant des énergies renouvelables Valorem annonce l’arrivée de Philippe Tavernier et de Bertrand Guidez dans l’équipe du Comex en qualité de Directeurs généraux.
Valorem s'appuie sur deux nouveaux directeurs généraux adjoints
Tous les articles ÉNERGIE
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Responsable de contrat déchets sur site client H/F
- Opérateur Gestion des Réseaux H/F
- Chargé / Chargée de mission développement durable et RSE
- Chef de projet qualité F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola