CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Un projet pilote de data center bio-circulaire lancé dans l'Essonne
ÉNERGIE

Un projet pilote de data center bio-circulaire lancé dans l'Essonne

PUBLIÉ LE 20 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un projet pilote de data center bio-circulaire lancé dans l'Essonne
Image générée par IA / Crédits : WPP
Le projet vise à récupérer la chaleur d’un data center pour faire pousser des algues, les recycler en biomasse et les réutiliser dans la fabrication de produits cosmétiques ou agro-alimentaires. Une première. 

C’est un projet inédit. Data4, opérateur et investisseur français sur le marché des data centers, et l’Université Paris-Saclay, ont lancé début 2024, en Essonne, une expérimentation par prototypage pour la réutilisation d’une partie de la chaleur produite par un data center, pour faire pousser des algues, les recycler en biomasse, et les réutiliser dans la fabrication de produits cosmétiques ou agro-alimentaires.  

Cet projet est parti du constat que la réutilisation de la chaleur des data centers pour chauffer des logements à proximité - qui est la solution la plus répandue pour ne pas perdre la chaleur produite - est peu efficace : elle ne permet d’exploiter que 20 % du gisement de cette chaleur, selon Data4. C’est la raison pour laquelle Data4 étudie de nouvelles pistes. « Ce projet de biomasse augmentée répond à deux enjeux majeurs de notre époque : la sécurité alimentaire et la transition énergétique », a précisé Linda Lescuyer, responsable innovation de Data4, dans un communiqué de presse.  « Grâce à une étude de faisabilité menée avec la start-up Blue Planet Ecosystems, dans le cadre de la chaire Abiomas portée par la Fondation l’Université Paris-Saclay, nous avons pu calculer l’efficience de cette captation carbone qui peut être 20 fois supérieure à celle d’un arbre (à,surface équivalente) », a ajouté Patrick Duvaut, vice-président de l’Université Paris-Saclay et président de la Fondation Paris-Saclay.
 


Un projet gagnant-gagnant 

Impulsé par le Conseil départemental de l’Essonne, à l’origine de la création de la chaire Innovation Abiomas au sein de l’Université, avec La Fondation Université Paris-Saclay ce projet sera porté par une équipe pluridisciplinaire et multi-métiers (spécialistes biomasse, numérique, IA, physique/chimie, économie...) réunissant des experts de Centrale-Supélec, AgroParisTech, INRAE, du Laboratoire ICMMO de l’Université Paris-Saclay, la Start-Up Blue Planet Ecosystems et les équipes de Data4 sur le site essonnien du groupe situé à Marcoussis. Grâce à ses liens forts avec la Communauté d’Agglomération Paris Saclay, il a vocation à apporter un impact positif au territoire de l’Essonne et à s’étendre à d’autres territoires.

Face à la croissance exponentielle du digital et du nombre de données stockées dans les data centers (+35% / an dans le monde), le défi est de taille. 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
CEE : Enalia devient Adeena
CEE : Enalia devient Adeena
Le gouvernement annonce son soutien à plus de 900 MW de nouvelles capacités éoliennes
Le gouvernement annonce son soutien à plus de 900 MW de nouvelles capacités éoliennes
La géothermie sort de terre à Saint-Denis
La géothermie sort de terre à Saint-Denis
Lancement du projet FrHyGe, démonstrateur de stockage souterrain d’hydrogène, à Manosque
Lancement du projet FrHyGe, démonstrateur de stockage souterrain d’hydrogène, à Manosque
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS