Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

MOBILITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Mobilité partagée : les entreprises ont leur rôle à jouer dans la décarbonation du territoire

[Tribune] Mobilité partagée : les entreprises ont leur rôle à jouer dans la décarbonation du territoire
Par Aude Launay, fondatrice et directrice générale de Flexy Moov, le 27 juillet 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La fondatrice et directrice générale de Flexy Moov, Aude Launay, revient sur la remise en cause de nos déplacements pendant la crise sanitaire et le confinement. Elle estime qu’il s’agit de "repenser nos mobilités", notamment en développant l’autopartage.

La crise sanitaire et économique exceptionnelle que nous traversons nous aura enfin permis de repositionner le sujet de la mobilité à sa place légitime dans l’agenda politique. Le grand plan de relance de 8 milliards d’euros d’Emmanuel Macron vers un modèle de véhicules électriques et hybrides est une bonne nouvelle pour l’industrie automobile. C’est aussi et surtout une bonne nouvelle pour l’environnement. Mais si l’électrification des véhicules est l’une des solutions pour réduire nos émissions de CO2, elle est loin d’être suffisante pour prendre un virage vraiment efficace vers la mobilité propre. 

Une mobilité déjà repensée, mais non appliquée

Le télétravail forcé a révélé le non-sens de nos habitudes de déplacements : 150 heures sont perdues tous les ans dans les embouteillages à Paris et sa proche banlieue. Et pourtant, pendant le confinement, nous avions presque oublié l’époque où des voitures vides et à l’arrêt stationnaient quotidiennement sur des axes bondés, provoquant une pollution insupportable, tant atmosphérique que sonore et olfactive. La probabilité d’un retour à la mobilité subie telle que nous la connaissons est grande mais elle n’est pas inévitable. Oui, les mesures sanitaires nous amènent à repenser la mobilité pour le monde de demain. Pourtant, plusieurs acteurs tracent déjà la trajectoire d’une mobilité plus douce dans le monde d’aujourd’hui. 

De brillantes idées ont été trouvées pour répondre à ces enjeux : véhicules électriques, covoiturage, télétravail, transports en commun, autopartage… Malheureusement, aucune de ces solutions n’est suffisamment exploitée pour répondre aux enjeux écologiques auxquels nous devons répondre sans attendre. Nous parlons d’intensifier les efforts pour y arriver, mais une mobilité moins systématique et plus adaptée aux besoins de chacun n’est-elle pas enfin simplement une évidence pour tous ? 60 % des Français se sentent dépendants de leur voiture dans la vie quotidienne ! Certes, il faudra accepter le changement et s’adapter dans un premier temps, mais les bénéfices qui en découleront en vaudront la peine : meilleure santé physique et mentale, productivité et motivation accrue, pouvoir d’achat renforcé, en plus d’un impact sur l’environnement minoré. Les citoyens sont pour, les collaborateurs sont prêts, mais doit-on dire, comme d’habitude ? Les entreprises sont en retard par rapport à leurs attentes. Elles doivent à présent prendre leurs responsabilités et embrasser le changement.

Oui à l’électrification des flottes mais surtout, oui au partage !

Aujourd’hui, la plupart des flottes automobiles de grandes entreprises regroupent des véhicules thermiques destinés à un seul salarié – considéré comme privilégié. Plus on avance en hiérarchie, plus la motorisation augmente... Ce modèle n’est plus souhaitable si nous voulons placer la variable environnementale au premier plan. Un certain pourcentage de salariés éligibles souhaite même renoncer à cette forme d’avantage. L’autopartage en entreprise serait déjà un élément de solution, qui permettrait déjà de commencer à répondre aux premières attentes de ces salariés. Encore trop négligé, il permettrait pourtant de réduire considérablement le nombre de véhicules en circulation, même si le véhicule restait thermique - une voiture en autopartage retirant mécaniquement en effet entre 5 et 8 véhicules en circulation…

Imaginons les bienfaits sur la qualité de l’air si nous arrivions à instaurer cette nouvelle mobilité dans nos habitudes de déplacement en entreprise ! Allons plus loin : couplons cette solution à tous les autres avantages qui seraient liés à la multi-modalité. Là encore, les constats sont sans appel : les salariés ont besoin de flexibilité et les entreprises doivent répondre à ce besoin en proposant un mode de transport adaptable et flexible. La variable mobilité doit donc être placée parmi les priorités stratégiques des entreprises !

Certaines entreprises peuvent penser qu’une mobilité moins  systématique et plus flexible va à rebours de leurs objectifs économiques. Mais les faits sont là : 60 % des salariés considèrent qu’une entreprise qui propose des solutions variées de déplacement améliore son attractivité. Vient s’ajouter un contexte économique en nécessité de nouveaux talents et là encore, la mobilité à son rôle à jouer : 1 jeune sur 3 considère la politique de développement durable d’une entreprise comme critère indispensable dans son choix de carrière. A ces constats rappelons que la conjoncture économique va obliger les entreprises à faire des économies. Et les flottes privées coûtent cher : plus de 7 milliards d’euros par an en France ! Le partage permet de faire très concrètement et très rapidement de véritables économies puisque l’investissement en véhicules est fortement amoindri.

Les politiques RSE des entreprises sont de plus en plus poussées, mais rares sont celles qui placent la mobilité au cœur de leurs propositions. Pourtant, les bénéfices seront prometteurs pour leur développement et le bien-être de leurs salariés. Mais surtout, elles doivent aussi répondre, à leur échelle, à un enjeu de santé publique : la pollution atmosphérique est responsable de 48.000 décès par an en France. Quand l’entreprise se sentira-t-elle en capacité de répondre à ce sujet dans le cadre de sa propre responsabilité ? Les entreprises, au même titre que les collectivités, les institutions et les citoyens, ont le devoir de participer à la décarbonation des territoires.  La construction d’un monde meilleur, plus sain, plus juste, ce « monde de demain », appelé par de nombreuses voix à la sortie de la crise du Covid, n’est peut-être pas si utopique qu’on le croit : il suffit d’y aller pas à pas, et de commencer par ce qui est facile, économiquement intéressant et souhaité par tous ! Par la mobilité par exemple.
Aude Launay, fondatrice et directrice générale de Flexy Moov / DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
À Compans, une station distribue uniquement du bio-GNV
À Compans, une station distribue uniquement du bio-GNV
Le syndicat Sigeif Mobilités retient la société Endesa pour construire et exploiter sa huitième station bio-GNV à Compans (Île-de-France). Elle aura pour particularité de distribuer uniquement du bio-GNV produit localement.
Engie Solutions équipe les aires d’autoroutes de Sanef en bornes de recharge
Engie Solutions équipe les aires d’autoroutes de Sanef en bornes de recharge
Engie Solutions installera 84 bornes de recharge ultra-rapide pour véhicules électriques. 186 points de charge seront répartis sur les 18 aires d’autoroutes situées dans l’Est, le Nord et en Normandie d’ici le 1er janvier 2023.
HDF Energy et Captrain France convertissent une locomotive à l'hydrogène
HDF Energy et Captrain France convertissent une locomotive à l'hydrogène
Hydrogène de France (HDF Energy) et Captrain France, filiale du groupe SNCF, lancent le projet HyShunt dédié à la conception d'une locomotive de manœuvre à hydrogène zéro émission pour assurer des opérations logistiques sur sites industriels.
Railcoop rénove des trains destinés à la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon
Railcoop rénove des trains destinés à la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon
La coopérative Railcoop sélectionne les ateliers ACC M pour la rénovation de ses trains destinés au service voyageurs Bordeaux-Lyon.
9 500 chariots élévateurs alimentés à l'hydrogène bas-carbone
9 500 chariots élévateurs alimentés à l'hydrogène bas-carbone
Plug Power officialise avec Walmart un contrat d'approvisionnement en hydrogène vert de 20 tonnes par jour. Une quantité qui servira à alimenter jusqu'à 9 500 chariots élévateurs répartis entre les différents sites de l'enseigne spécialisée dans la grande distribution aux États-Unis.
Un « navire école » écoresponsable pour la recherche halieutique
Un « navire école » écoresponsable pour la recherche halieutique
EODev fournit deux groupes électro-hydrogène « REXH2 » de 70kW chacun, pour équiper le navire à propulsion « zéro émissions » du lycée professionnel maritime et aquacole de Bastia. Ce navire alimenté à l'hydrogène est destiné à former aux métiers de la pêche et de la navigation.
Driveco équipe Carrefour Market de points de charge électrique
Driveco équipe Carrefour Market de points de charge électrique
En partenariat avec Carrefour, Driveco déploiera sur 600 sites de Carrefour Market plus de 3 000 points de charge pour véhicules électriques.
Tous les articles MOBILITÉ
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- CONDUCTEUR DE LIGNES H/F
- Chargé Gestion des Réseaux H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur(e) en Diagnostic & Expertise des ouvrages F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.