Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Airbus rejoint le consortium canadien SAF+

Airbus rejoint le consortium canadien SAF+
Crédits : Pixabay
Par A.A, le 20 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Airbus a signé un protocole d’accord avec le consortium canadien SAF+, en vue de renforcer leur collaboration pour le développement et la production de carburant aviation durable (CDA) en Amérique du Nord.

Cette annonce marque le lancement d’un « nouvel écosystème canadien visant à stimuler la production de carburant aviation durable » et à mettre en relation Airbus avec les principaux acteurs de l’industrie aéronautique canadienne couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur de l’aviation « afin de développer une solution concrète qui fera des vols à faible émission de carbone une réalité », peut-on lire dans un communiqué.

En s’associant au consortium SAF+ constitué des entreprises aérospatiales et d’institutions de recherche québécoises clés, telles qu’Air Transat, Hydro-Québec, l’Aéroport de Montréal, la Polytechnique Montréal et Aéro Montréal, l’avionneur Airbus s’engage à apporter son expertise technique et de certification, une analyse économique, ainsi qu’une aide en communications et en mobilisation.

Ce consortium canadien se donne pour mission de faire de Montréal « une plaque tournante de l’aviation durable en Amérique du Nord par la construction et l’exploitation ultérieure d’une usine-pilote de production de carburant aviation durable ». Cette usine-pilote, située près de Montréal, produira un type de carburant connu sous le nom de Power-to-Liquid synthetic e-fuel (PtL), qui consiste en du dioxyde de carbone (CO2) capturé synthétisé avec de l’hydrogène (vert) renouvelable pour le convertir en un carburant alternatif.

« SAF+ vise à être un pionnier dans le domaine du carburant aviation durable (SAF) et avec le soutien de partenaires visionnaires comme Airbus, nous allons créer une entreprise compétitive, capable d’offrir l’une des nombreuses solutions technologiques nécessaires à la décarbonisation de l’industrie aéronautique », a déclaré Jean Paquin, président et directeur général du Consortium SAF+.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Première balayeuse de voirie 100 % hydrogène
Spécialiste de la propreté urbaine depuis 1986, la société CMAR fabrique et commercialise différents types de véhicules d’entretien (laveuses, balayeuses, décapeuses…). Elle s’est associée avec Green Machines pour proposer la première balayeuse 100 % hydrogène : la 500 H2.
Wind For Goods : le premier événement national dédié au transport maritime durable
Wind For Goods : le premier événement national dédié au transport maritime durable
L'événement Wind For Goods dédié aux technologies du transport maritime propulsé par le vent se tiendra le 21 septembre 2021 à la base sous-marine de Saint-Nazaire (Pays de la Loire). 
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis, spécialiste de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, se chargera de l’exploitation du programme britannique « Zone à faibles émissions », mené par l'organisme public Transport for Greater Manchester (TfGM).
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la LPO réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
SNCF Réseau et la Ligue de protection des oiseaux (LPO), ont signé une nouvelle convention de partenariat en Auvergne-Rhône-Alpes afin de concilier « travaux » et « respect de la biodiversité ».
Zones à faibles émissions : il est nécessaire « d'intensifier et de concentrer » pour gagner en efficacité
Zones à faibles émissions : il est nécessaire « d'intensifier et de concentrer » pour gagner en efficacité
Les Zones à faibles émissions (ZFE) font partie des principales mesures de lutte contre la pollution atmosphérique dans les métropoles. Toutefois, une récente étude dévoilée par l’Institut Brunoy questionne leur efficacité.
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
D'ici 2030, la France compterait environ 6,3 millions bornes de recharge. Selon les projections du cabinet de recherche Delta-EE spécialisé dans les énergies renouvelables, la croissance de ce segment serait portée par les particuliers et entreprises.
Qovoltis déploie 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et sa périphérie
Qovoltis déploie 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et sa périphérie
La société Qovoltis, spécialisée dans la recharge intelligente pour véhicules électriques, met en service 82 « bornes high-tech » à Bordeaux et Mérignac (Nouvelle-Aquitaine).
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.