Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un partenariat pour équiper les aéroports d'infrastructures d’approvisionnement en hydrogène

Un partenariat pour équiper les aéroports d'infrastructures d’approvisionnement en hydrogène
Les partenaires réaliseront des études de faisabilité sur une trentaine d'aéroports. Crédits : Pixabay
Par A.A, le 25 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Air Liquide, Airbus et le groupe ADP ont annoncé le 21 juin, la signature d’un protocole d’accord pour le développement des infrastructures dédiés à l’approvisionnement en hydrogène liquide dans les aéroports à l’horizon 2035.

Un nouveau partenariat vient de voir le jour pour accompagner la transformation des aéroports et permettre l’essor d’un transport aérien durable. Air Liquide, Airbus et le groupe ADP, mutualisent désormais leurs expertises respectives pour préparer l’arrivée des premiers avions hydrogènes en définissant « les besoins concrets et les opportunités qu’apporte l’hydrogène au secteur aéronautique ».

L’organisation des aéroports à l’horizon 2035, devra être adaptée aux enjeux de l’approvisionnement en hydrogène liquide. Pour cela, les partenaires engageront dans un premier temps un ensemble d’études d’ingénierie en vue de créer ces infrastructures nécessaires.

Des scénarios élaborés dans les principaux aéroports parisiens

L’étude portera d’abord sur une trentaine d’aéroports internationaux ce qui « permettra de déterminer les différentes configurations du développement et de l’approvisionnement en hydrogène liquide ». Les résultats permettront de définir des scénarios et plans qui permettront de définir les infrastructures requises, le dimensionnement et l’implantation, et l’ensemble des contraintes liées aux normes de sécurité industrielle et à celles de l’aéronautique.

Ces scénarios seront ensuite élaborés pour les deux principaux aéroports parisiens : Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly. « Lancer dès maintenant l’introduction de l’hydrogène dans les aéroports parisiens est un signal fort qui démontre la volonté de tout un écosystème de rendre possible la décarbonation du secteur aérien et l’atteinte de nos objectifs de réduction des émissions », a souligné Antoine Bouvier, directeur de la stratégie d’Airbus, dans un communiqué.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Les hôpitaux soignent leur empreinte environnementale
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
BeeToGreen encourage la transition des entreprises vers une mobilité douce
BeeToGreen encourage la transition des entreprises vers une mobilité douce
BeeToGreen se saisit du boom de l’usage du vélo pour accélérer son développement. La startup vise désormais 1 000 salariés convertis à la mobilité douce d’ici un an, soit environ 200 tonnes par an de CO2 évités.
Création de 8 lignes cyclables au sein du Grand Paris
Création de 8 lignes cyclables au sein du Grand Paris
La Métropole du Grand Paris consacre un budget 10 millions d’euros par an pour son Plan vélo. Principale nouveauté annoncée : huit lignes de 200 km reliant 65 communes de la métropole.
Airbus rejoint le consortium canadien SAF+
Airbus rejoint le consortium canadien SAF+
Airbus a signé un protocole d’accord avec le consortium canadien SAF+, en vue de renforcer leur collaboration pour le développement et la production de carburant aviation durable (CDA) en Amérique du Nord.
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis se charge d'accélerer la mobilité propre à Manchester
Egis, spécialiste de l’ingénierie de la construction et des services à la mobilité, se chargera de l’exploitation du programme britannique « Zone à faibles émissions », mené par l'organisme public Transport for Greater Manchester (TfGM).
Sanef lance un appel d’offres pour équiper 100 % de ses aires de service en bornes de recharge électrique
Sanef lance un appel d’offres pour équiper 100 % de ses aires de service en bornes de recharge électrique
Avec cet appel d'offres, la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef) entend favoriser le développement de la mobilité électrique pour les trajets de longue distance en déployant des bornes de recharge sur les aires de services de ses réseaux.
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le gouvernement donne un coup d'élan pour la décarbonation du transport ferroviaire
Le train léger, le réseau ferroviaire digitalisé et le fret ferroviaire automatisé...trois thématiques d'investissement prioritaire identifiés dans l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Digitalisation et Décarbonation du Transport Ferroviaire ».
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
Les bornes de recharge publiques ne représenteraient que 11 % en 2030
D'ici 2030, la France compterait environ 6,3 millions bornes de recharge. Selon les projections du cabinet de recherche Delta-EE spécialisé dans les énergies renouvelables, la croissance de ce segment serait portée par les particuliers et entreprises.
Tous les articles MOBILITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.