Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

MOBILITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Électromobilité : les ambitions du passage à la voiture électrique pourront-elles être confirmées ?

[Tribune] Électromobilité : les ambitions du passage à la voiture électrique pourront-elles être confirmées ?
Jan-Christoph Pakusa, chef de produit chez Reichelt Elektronik. Crédit : DR
Par Jan-Christoph Pakusa, chef de produit chez Reichelt Elektronik, le 6 décembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’actualité automobile a été particulièrement mouvementée : avec l’explosion récente des prix du carburant, et la multiplication des plans en France et en Europe pour encourager le passage à l’électrique, les conditions semblent réunies pour une transition fluide vers l’électromobilité. Toutefois, les événements récents montrent un tout autre visage du secteur, et viennent compromettre les ambitions de transformation environnementale. Le passage à l’électrique pourra-t-il être assuré sans encombre, comme annoncé par le gouvernement français ?

Fit for 55, c’est le nom donné au nouveau paquet climatique par l’Union européenne, avec pour objectif une réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Ce projet concerne plusieurs secteurs, mais vise particulièrement le transport routier et les véhicules légers. Ainsi 12 propositions législatives ont été annoncées, avec notamment une accélération de la décarbonation de certains secteurs comme celui de l’automobile. Des propositions qui viennent s’ajouter à l’objectif fixé par la Commission européenne pour 2035 : toutes les voitures nouvellement immatriculées ne devront produire aucune émission. La France a même, en 2017, fixé la fin de la vente de voitures à moteur thermique pour 2040.

En parallèle, les initiatives nationales se développent à l’image du plan France 2030 présenté le 12 octobre dernier par Emmanuel Macron, et visant à accompagner la transition des secteurs d’excellence français comme celui de l’automobile. L’objectif fixé est de produire près de 2 millions de véhicules électriques et hybrides, auquel il faut ajouter l’accélération du déploiement de bornes de recharges pour couvrir l’ensemble du territoire. Une coopération entre les grands constructeurs français et l’État devrait ainsi se développer dans les années à venir, avec un investissement prévu de 4 milliards d’euros en faveur des transports du futur.


...mais cette volonté commune est confrontée à des obstacles de taille

Si les objectifs fixés paraissent ambitieux mais réalisables, diverses problématiques gravitent autour du secteur automobile et viennent perturber le développement des transports du futur.

La première concerne l’explosion du prix de l’électricité de manière généralisée en Europe, et frappe à la fois les industriels et les consommateurs depuis plusieurs mois. Cette flambée des prix est principalement liée à la montée des tarifs du gaz, élément important pour la production électrique, en raison de la forte reprise de l’économie mondiale perturbant les stocks européens. Ainsi, cette hausse des prix est estimée à 12 % pour l’électricité début 2022. Si des aides gouvernementales sont prévues pour soutenir financièrement les Français face à cette hausse, cela ne joue pas en faveur du passage à la voiture électrique.

Le manque de matières premières

Du côté des constructeurs automobiles, une autre problématique vient s’ajouter à cette montée des prix : le manque de matières premières utilisées dans la construction des batteries électriques. Lithium, nickel, manganèse ou cobalt sont généralement utilisés par les constructeurs, mais les difficultés d’approvisionnement viennent entraver la production de voitures électriques. Les conséquences d’une telle pénurie, pour les consommateurs, seront ainsi observables sur le prix des véhicules électriques, déjà élevé, auquel s’ajoute la hausse du prix de l’électricité. Face à cette situation, l’une des solutions envisagées est d’investir davantage dans l’extraction de matières premières telles que le lithium au sein même du continent européen, et non en Afrique, Amérique du Sud ou Australie.

Alors que les plans se multiplient en France et en Europe pour stimuler le passage à l’électrique, la crise que nous traversons a bouleversé les plans environnementaux. La forte reprise économique mondiale perturbant à la fois le prix de l’électricité et l’accès aux matières premières pour construire les batteries ralentissent, à court terme, le développement stratégique des constructeurs automobiles. Depuis le lancement de la première voiture électrique, les principaux arguments défavorables et récurrents sont l’autonomie et le manque de stations de recharge. Aujourd’hui, le prix vient s’ajouter à ces problématiques et ne pourra être résolu qu’avec une coopération des acteurs de l’automobile français, et de l’État.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
N° 1793
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret du 26 janvier 2022 portant nomination du secrétaire général, haut fonctionnaire de défense et de sécurité, commissaire aux transports et aux travaux publics et de bâtiment - M. LEFORESTIER (Guillaume) Lire
Ordonnance n° 2022-68 du 26 janvier 2022 relative à la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural au titre de la programmation débutant en 2023 Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-68 du 26 janvier 2022 relative à la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural au titre de la programmation débutant en 2023 Lire
Arrêté du 25 janvier 2022 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et modifiant l'arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants visés à l'article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime Lire
Décret n° 2022-62 du 25 janvier 2022 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation Lire
Décret du 21 janvier 2022 accordant la prolongation de la concession de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, dite « Concession de Tamaris » (Gironde), aux sociétés IPC Petroleum Gascogne SNC et Vermilion REP SAS, conjointes et solidaires Lire
Décret n° 2022-45 du 21 janvier 2022 modifiant le décret n° 90-75 du 17 janvier 1990 relatif à la prime d'enseignement supérieur attribuée à certains personnels enseignants ou exerçant des fonctions d'enseignement dans l'enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Décret du 17 janvier 2022 portant classement, parmi les sites du département des Alpes-de-Haute-Provence, du site de l'éperon de Lurs (commune de Lurs) Lire
Arrêté du 14 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant les modalités d'application du complément de la part liée aux fonctions en application de l'article 7 du décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-33 du 14 janvier 2022 modifiant le décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 13 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 10 décembre 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de décembre 2021 Lire
Arrêté du 10 janvier 2022 relatif à l'appel aux services d'élèves des écoles vétérinaires françaises remplissant les conditions prévues à l'article L. 241-6 pour lutter contre l'influenza aviaire hautement pathogène Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer) Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature Lire
Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022 relatif au résultat minimal de performance environnementale concernant l'installation d'un équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire dans un bâtiment Lire
Décret n° 2022-2 du 4 janvier 2022 relatif aux situations permettant de déroger à l'interdiction d'acquisition par l'Etat de produits en plastique à usage unique Lire
Décret n° 2022-1 du 3 janvier 2022 fixant, en application du cinquième alinéa de l'article L. 130-9 du code de la route, la procédure d'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules en mouvement par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles et modifiant le code de la route Lire
Décret n° 2021-1942 du 31 décembre 2021 modifiant le décret n° 2013-611 du 10 juillet 2013 relatif à la réglementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive et la zone de protection écologique ainsi qu'au tracé des câbles et pipelines sous-marins Lire
À lire également
La mobilité électrique redynamise le marché automobile français
La mobilité électrique redynamise le marché automobile français
En dépit de la crise qu’a traversé le marché automobile français, 315.978 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés en 2021, soit une hausse de 62 % par rapport à 2020. L’association nationale pour le développement de la mobilité électrique Avere-France dévoile des perspectives stimulantes pour le tout électrique.
HysetCo construit six nouvelles stations hydrogène en Île-de-France
HysetCo construit six nouvelles stations hydrogène en Île-de-France
HysetCo, gestionnaire de flotte de véhicules hydrogène en France, a remporté l’appel à projets de l’Ademe « Ecosystèmes Territoriaux Hydrogène ». Le lauréat se voit attribuer une subvention de 13,5 millions d'euros pour garantir la réussite du passage à l’échelle de la mobilité hydrogène.
Orléans étend son service de transport à la demande
Orléans étend son service de transport à la demande
En étendant son service – basé sur des solutions algorithmiques – à quatre nouvelles zones, la métropole orléanaise espère passer de 100 000 à 250 000 trajets par an.
Le gouvernement cible le secteur du transport public particulier de personnes
Le gouvernement cible le secteur du transport public particulier de personnes
Un décret ministériel, paru vendredi 10 décembre, vise à renforcer le déploiement des véhicules électriques et hybrides rechargeables dans le parc de taxis et voitures de transport avec chauffeur (VTC).
Une levée de fonds pour un transport maritime à propulsion vélique
Une levée de fonds pour un transport maritime à propulsion vélique
La plateforme d’investissement WiSEED lance une collecte de fonds pour la startup Neoline, pionnière des solutions de transport maritime à propulsion principale vélique, plus respectueuses de l’environnement et adaptées aux besoins logistiques des chargeurs.
Le souteur de GNL Gas Vitality rejoint son port d’attache Marseille-Fos
Le souteur de GNL Gas Vitality rejoint son port d’attache Marseille-Fos
Ce premier navire de soutage géré par V.Ships France et affrété par TotalEnergies Marines Fuel, desservira la région méditerranéenne et effectuera des services d’approvisionnement pour les porte-conteneurs de la compagnie CMA CGM.
Le vélo, un levier sous estimé pour la transition écologique
Le vélo, un levier sous estimé pour la transition écologique
Même si la France décidait de quadrupler la longueur totale de ses pistes cyclables pour atteindre les 100 000 kilomètres, les impacts environnementaux de ces infrastructures seraient infimes. C’est ce que révèle une nouvelle étude, qui met en relief les impacts négatifs, très marginaux, et les bénéfices, très importants, d’un développement conséquent d’un réseau d’infrastructures cyclables sécurisées.
Tous les articles MOBILITÉ
En partenariat avec
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Second de culture H/F
- Alternance - Génie des Systèmes de Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Ingénieur EPS (RHA et PACA) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.