Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

One Planet Summit : 225 investisseurs mondiaux s'engagent pour inciter les entreprises à diminuer leurs émissions

One Planet Summit : 225 investisseurs mondiaux s'engagent pour inciter les entreprises à diminuer leurs émissions
Par Eva Gomez, le 12 décembre 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour accompagner les entreprises émettrices de gaz à effet de serre vers des investissements durables et une réduction drastique de leurs émissions, 225 investisseurs internationaux ont rejoint l’initiative Climate Action 100+ pour une durée de cinq ans.

Deux ans jour pour jour après la signature de l’Accord de Paris, se tient le One Planet Summit, convoqué par le Président français Emmanuel Macron. A cette occasion, 225 investisseurs mondiaux, représentant une gestion d’actifs totale de 26.000 milliards de dollars (soit 22.000 milliards d’euros), ont officiellement lancé l’initiative Climate Action 100+. L’objectif : accompagner les entreprises internationales - dont certaines des plus émettrices de gaz à effet de serre - dans une démarche d’investissements écoresponsables, afin de réduire leurs émissions en cinq ans. Parmi ces grands investisseurs, la Caisse des dépôts, BNP Paribas, HSBC, ou encore Amundi. Betty Lee, membre du comité de pilotage de l’initiative, explique qu’il s’agit d’une « coalition inédite d’investisseurs, qui veulent montrer leur implication dans la lutte contre le changement climatique ». La liste des entreprises concernées sera prochainement diffusée, mais Rebecca Wright, directrice du groupe d’investissement asiatique, précise d’ores-et-déjà qu’elle comporte « 100 des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre ». Pour Betty Lee, il convient de « prendre en compte les risques mais également les opportunités financières liées au changement climatique », et « d’accompagner les gros émetteurs vers des investissements plus durables ».

Un engagement volontaire de la part des entreprises

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Stephanie Maier, directrice de l’investissement responsable, et gestionnaire des actifs mondiaux de HSBC, indique que la Climate Action 100+ a pour but de « fixer des orientations pour les entreprises, afin de catalyser et dynamiser leurs actions, ceci dans une logique de transparence ». Un rapport annuel sera élaboré, pour « rendre compte des actions menées avec les entreprises : nous acterons les résultats, les progrès, pour les aider à prendre de meilleures décisions d’investissement ». Ce rapport a également pour but d’afficher une transparence des actions entreprises dans le cadre de la Climate Action 100+, mais aussi d’inciter de nouvelles entreprises à s’engager. Betty Lee rappelle qu’il s’agit d’engagements volontaires : « nous voulons que les entreprises réfléchissent à leur plan, nous avons consacré des fonds de recherche et accompagné des initiatives énergétiques par exemple », précise-t-elle. « Si ces entreprises n’investissent pas pour le climat, les retombées se feront indubitablement sur leurs activités », assène-t-elle. Cette initiative est engagée pour une durée de cinq ans.

Laetitia Tankwee, Stephanie Maier, Betty Lee et Rebecca Wright au One Planet Summit / EG
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Convention21 devient le Grand Défi des entreprises pour la planète
Convention21 devient le Grand Défi des entreprises pour la planète
La Convention21 change officiellement de nom et devient le Grand Défi des entreprises pour la planète. Sa vocation : concilier l’intérêt général et celui des entreprises pour répondre au défi climatique.
Pollution de l’air : 20 usagers portent plainte contre la RATP
Pollution de l’air : 20 usagers portent plainte contre la RATP
Visée par une plainte déposée le 22 mars 2021 par l’association Respire, le Syndicat autonome SAT-RATP et une vingtaine d’usagers poursuivent désormais la RATP en justice, accusée pour « tromperie aggravée » et « mise en danger d’autrui ».
Jean-Christophe Niel reconduit pour un second mandat à la tête de l'IRSN
Jean-Christophe Niel reconduit pour un second mandat à la tête de l'IRSN
Le Président Emmanuel Macron renouvelle pour cinq ans les fonctions de Jean-Christophe Niel en tant que directeur général de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).
Le Sénat appelle le gouvernement à accélérer l’application de la loi Énergie-Climat
Le Sénat appelle le gouvernement à accélérer l’application de la loi Énergie-Climat
Alors que la loi Climat et résilience a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale ce mardi 04 mai, le Sénat appelle le gouvernement à précipiter le processus d’application de la loi Énergie-Climat adoptée fin 2019.
[Vidéo] Les hôpitaux soignent leur empreinte environnementale
[Vidéo] Les hôpitaux soignent leur empreinte environnementale
Énergie, déchets, air intérieur... Autant de problématiques que les hôpitaux doivent prendre à bras le corps pour réaliser leur nécessaire transition écologique.
Pascal Canfin : « Avec le Green Deal, l'Europe amorce un changement systémique de son économie »
Pascal Canfin : « Avec le Green Deal, l'Europe amorce un changement systémique de son économie »
Alors que le président des États-Unis, Joe Biden, vient d'annoncer une réduction de 50 % des émissions de CO2 américaines d'ici 2030, quel rôle peut désormais jouer l'Europe, fer de lance de la lutte climatique, sur la scène internationale ? Où en est le Green Deal européen, lancé fin 2019 ? Réponse avec Pascal Canfin, eurodéputé et président de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen.
La ville auvergnate de Cusset lance son « permis de végétaliser »
La ville auvergnate de Cusset lance son « permis de végétaliser »
Pour inciter ses habitants à se réapproprier l'espace public en végétalisant les espaces abandonnés, la ville de Cusset, dans l'Allier, vient de lancer son permis de végétaliser. Une initiative déjà mise en œuvre dans les grandes villes mais qui tend désormais à se développer dans les petites et moyennes communes.
Tous les articles POLITIQUES
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.