Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Bio : l'UFC-Que Choisir dénonce les marges appliquées par la grande distribution

Partager :
Bio : l'UFC-Que Choisir dénonce les marges appliquées par la grande distribution
Par E.G, le 22 août 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
D’après une nouvelle publication de l’UFC-Que Choisir, la grande distribution applique en moyenne une marge de 75% plus élevée sur les produits bio que sur les produits conventionnels.

« Sur la base des cotations officielles publiées pour 24 fruits et légumes, l’UFC-Que Choisir dénonce le niveau exorbitant des marges brutes sur le bio : en moyenne, 75 % plus élevées qu’en conventionnel », annonce ce jeudi 22 août l’UFC-Que Choisir. L’association de consommateurs publie une mise à jour de son étude de 2017 sur les « marges du bio », qui montre par ailleurs des disparités selon les produits. En effet, l’association démontre que les produits les plus consommés sont ceux sur lesquels la marge est la plus élevée, à savoir la pomme de terre, la tomate et la pomme.

L’UFC-Que Choisir prend pour exemple un kilo de pommes : en conventionnel, pour un kilo de pommes à 2,04 euros, la grande distribution applique une marge de 0,87 euros. En bio, pour un kilo de pommes à 4,19 euros, la marge est de 2,17 euros. « La palme des sur-marges revient au poireau, où la grande distribution marge 2,5 fois plus sur le bio que sur le conventionnel (+ 165 %) », souligne l’association.
 


Des fruits et légumes bio moins chers en magasins spécialisés

L’étude s’appuie sur 24 fruits et légumes. En cumulant leurs prix, l’UFC-Que Choisir obtient un budget annuel de 657 euros pour un ménage français qui opte pour le bio, contre 379 euros pour l’équivalent conventionnel. « Alors qu’une partie seulement de cet important écart tarifaire s’explique par les moindres rendements de l’agriculture biologique, pas moins de 41 % de l’écart est dû à la différence dans les marges appliquées par la grande distribution : 287 euros en bio contre 173 euros en conventionnel », précise l’association.
 


Par rapport aux chiffres obtenus en 2017, la marge brute globale appliquée sur la consommation de bio a cependant diminué de 6%. « Un récent relevé de prix réalisé par l’UFC-Que Choisir7 avec l’aide de ses bénévoles montre ainsi que les magasins spécialisés peuvent constituer un recours pour les consommateurs », explique l’association. Sur les seuls fruits et légumes, les prix sont 19% moins élevés dans les magasins spécialisés que dans la grande distribution.
Pixabay / DR
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
Toutes nos vidéos
À lire également
G7 : les entreprises de la mode signent un pacte pour le climat
G7 : les entreprises de la mode signent un pacte pour le climat
A la veille de l'ouverture du sommet du G7 à Biarritz, 32 entreprises mondiales de la mode et du textile signent un « fashion pact » sur le climat, la biodiversité et les océans.
« Les achats responsables doivent être pensés comme stratégiques et créateurs de valeur »
« Les achats responsables doivent être pensés comme stratégiques et créateurs de valeur »
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) s’est engagée résolument dans l’accompagnement des collectivités locales et des entreprises sur la voie de l’économie circulaire. Dans le cadre de ce soutien, l’agence préconise notamment la mise en place d’« achats professionnels responsables ». Rencontre avec Antoine Bonsch, chargé de mission économie circulaire à l’Ademe Nouvelle-Aquitaine.
Changement imminent à la direction générale de l’Astee
Changement imminent à la direction générale de l’Astee
L’Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (Astee) vient d’annoncer la nomination de Solène Le Fur au poste de directrice générale de l’Astee.
Sophie Mourlon nommée directrice de l’Énergie à la DGEC
Par décret du 24 juillet, Sophie Mourlon a été nommée directrice de l’Énergie à la direction générale de l’Énergie et du Climat du ministère de la Transition écologique et solidaire.
Climat au G7 : beaucoup de bruit pour rien ?
Climat au G7 : beaucoup de bruit pour rien ?
Les ONG et acteurs de la société civile sont globalement déçus des conclusions du sommet du G7 qui éludent la question du climat.
Climat : le « scénario du pire » gagne en gravité, selon les dernières modélisations françaises
Climat : le « scénario du pire » gagne en gravité, selon les dernières modélisations françaises
Le réchauffement se poursuivra au moins jusqu’en 2040, affirment les chercheurs de l’Institut Pierre-Simon Laplace et de Météo France. Une croissance rapide basée sur les énergies fossiles augmenterait la température moyenne à l’échelle du globe de 6 à 7°C à la fin du siècle par rapport à 1900, soit un degré de plus que ce qu’envisageaient les scientifiques français en 2012. Ces travaux alimenteront le 6ème rapport du GIEC, attendu en 2021.
Nominations à la DGEC et au cabinet ministériel d'Elisabeth Borne
Début août, le chef de service du climat et de l'efficacité énergétique a été renouvelé au sein de la direction générale de l'énergie et du climat (DGEC). Une conseillère société civile et dialogue environnemental ainsi qu'un conseiller transports terrestres, ont été nommés au cabinet de la ministre de la transition écologique, Elisabeth Borne.
Tous les articles POLITIQUES
Appels d'offres
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN(NE)S MAINTENANCE GAZ (H/F) Laval
- Electromécanicien(ne) H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces naturels
- Chargé d'opérations bâtiments F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.