Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] L’importance de la planification dans le management de la durabilité de la supply chain

[Tribune] L’importance de la planification dans le management de la durabilité de la supply chain
Polly Mitchell, Vice-présidente Industry Outreach and Thought Leadership chez Kinaxis. Crédit : Pixabay
Par Polly Mitchell, Vice-présidente Industry Outreach and Thought Leadership chez Kinaxis, le 16 décembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La durabilité de la supply chain est plus que jamais une priorité aux yeux des entreprises. Les préoccupations des investisseurs concernant les risques matériels liés au dérèglement climatique ont donné naissance à de nouveaux cadres de réglementations et méthodes d’évaluations, comme les dispositifs de Responsabilité sociale des entreprises (RSE). Mais si la durabilité de la supply chain est plus importante que jamais, comment y parvenir et en planifier la création ? 

Pour assurer une chaîne d’approvisionnement durable, il faut planifier, s’approvisionner, fabriquer et livrer différemment. Chaque entreprise cherche à assurer la durabilité de sa supply chain à sa manière. S’ils ne sont pas bien planifiés ou basés sur des processus inefficaces, les efforts déployés pour se procurer de l’huile de palme durable, fabriquer des médicaments avec moins de carbone ou livrer les clients avec des véhicules électriques risquent de gaspiller les économies réalisées.

Généralement, améliorer ses capacités de planification est une étape indispensable pour assurer un approvisionnement, une fabrication et une livraison plus écologiques.

La séparation de l’information pénalise l’entreprise

Afin de gérer les périodes imprévisibles et volatiles, et éviter la surcharge de dialogue et d’information, beaucoup de supply chain ont tendance à faire de la rétention d’information et de diviser cette dernière en silo. Cela entraine souvent de la latence de l’information, des processus déconnectés, un manque de transparence et une augmentation de la taille des stocks. Résultat : une difficulté globale à planifier les actions à l’échelle de la supply chain.

Une planification plus unifiée permet de se débarrasser des silos, de relier les fonctions (commerce, vente, finance, marketing, ressources humaines…) entre elles en leur fournissant une plate-forme de collaboration unifiée, qui leur permet de voir l’impact de leurs décisions sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Grâce à ce type d’approche, le français Technicolor avait pu améliorer ses prévisions d’approvisionnements pour le premier semestre et réduire ses stocks de 120 millions de dollars.

Réduire les stocks permet en outre d’économiser de l’argent et de diminuer les déchets. Les stocks obsolètes sont en effet un vrai problème environnemental. D’autant qu’un processus d’élimination des déchets, même si très bien effectué et respectueux des normes réglementaires, n’est pas sans difficulté. Cette élimination en fin de vie prend du temps et coûte cher, c’est pourquoi il est important de penser réduction des déchets en amont du processus de fabrication.

Passer de la planification linéaire à la planification circulaire

Une meilleure planification constitue donc la base sur laquelle il faut commencer à revoir sa supply-chain. Mais ce n’est pas suffisant. Une fois cette base établie, collaborer plus efficacement tout le long de la supply chain, que ce soit avec les fournisseurs ou avec les clients, permet de prendre des décisions plus efficaces sur le long terme. Les progrès se mesurent par rapport à des engagements tels que la réduction des expéditions ou de l’accumulation des stocks.

Pour réaliser la transformation nécessaire à la lutte contre le changement climatique, les supply chain doivent adopter un modèle circulaire. Ce type de modèle atténue les risques liés à la rareté des matières premières, à la volatilité de leurs prix et aux restrictions réglementaires en matière d’élimination. Il permet également de transformer la gestion des risques en une opportunité pour établir des relations plus fortes et plus longues avec les clients, par exemple en fabriquant un produit une fois, mais en le vendant plusieurs fois, comme l’explique Sandy Rodger, expert en économie circulaire.

L’économie circulaire implique une coopération interfonctionnelle et permet de réduire la perte et l’utilisation de matériaux - ou augmenter le taux de renouvelable -, d’améliorer la planification sur le long terme, mais aussi les taux de retour. Mais pour que cette circularité prenne de l’ampleur, une entreprise aura également besoin de s’implanter sur de nouveaux marchés, ce qui implique des engagements entre les clients et les fournisseurs, voire même une co-concurrence. Accenture indique que l’économie circulaire représente une opportunité économique d’au moins 4 500 milliards de dollars d’ici 2030. Autant dire que les entreprises prêtes à revoir leurs méthodes de fonctionnement ont beaucoup à y gagner.

Franchir le pas n’est pas chose facile et présente des difficultés. Mais le changement climatique n’est pas non plus à prendre à la légère. Revoir son organisation interne pour améliorer ses capacités à planifier les changements de la supply chain sera une première étape indispensable pour la réussite de cette entreprise.

Car les kilomètres les plus écologiques ne sont pas seulement ceux qui ne sont pas parcourus, mais aussi les matières premières rares que nous n’avons pas utilisées, les expéditions que nous n’avons pas faites, les stocks obsolètes que nous n’avons pas eu à éliminer et les heures que nous n’avons pas gaspillées.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Pollutec : Trois questions à Alexis de Gérard
Dernier numéro
N° 1793
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret du 26 janvier 2022 portant nomination du secrétaire général, haut fonctionnaire de défense et de sécurité, commissaire aux transports et aux travaux publics et de bâtiment - M. LEFORESTIER (Guillaume) Lire
Ordonnance n° 2022-68 du 26 janvier 2022 relative à la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural au titre de la programmation débutant en 2023 Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-68 du 26 janvier 2022 relative à la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural au titre de la programmation débutant en 2023 Lire
Arrêté du 25 janvier 2022 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et modifiant l'arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants visés à l'article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime Lire
Décret n° 2022-62 du 25 janvier 2022 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation Lire
Décret du 21 janvier 2022 accordant la prolongation de la concession de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, dite « Concession de Tamaris » (Gironde), aux sociétés IPC Petroleum Gascogne SNC et Vermilion REP SAS, conjointes et solidaires Lire
Décret n° 2022-45 du 21 janvier 2022 modifiant le décret n° 90-75 du 17 janvier 1990 relatif à la prime d'enseignement supérieur attribuée à certains personnels enseignants ou exerçant des fonctions d'enseignement dans l'enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Décret du 17 janvier 2022 portant classement, parmi les sites du département des Alpes-de-Haute-Provence, du site de l'éperon de Lurs (commune de Lurs) Lire
Arrêté du 14 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant les modalités d'application du complément de la part liée aux fonctions en application de l'article 7 du décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-33 du 14 janvier 2022 modifiant le décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 13 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 10 décembre 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de décembre 2021 Lire
Arrêté du 10 janvier 2022 relatif à l'appel aux services d'élèves des écoles vétérinaires françaises remplissant les conditions prévues à l'article L. 241-6 pour lutter contre l'influenza aviaire hautement pathogène Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer) Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature Lire
Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022 relatif au résultat minimal de performance environnementale concernant l'installation d'un équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire dans un bâtiment Lire
Décret n° 2022-2 du 4 janvier 2022 relatif aux situations permettant de déroger à l'interdiction d'acquisition par l'Etat de produits en plastique à usage unique Lire
Décret n° 2022-1 du 3 janvier 2022 fixant, en application du cinquième alinéa de l'article L. 130-9 du code de la route, la procédure d'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules en mouvement par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles et modifiant le code de la route Lire
Décret n° 2021-1942 du 31 décembre 2021 modifiant le décret n° 2013-611 du 10 juillet 2013 relatif à la réglementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive et la zone de protection écologique ainsi qu'au tracé des câbles et pipelines sous-marins Lire
À lire également
Sept collectivités expérimentent les radars sonores
Sept collectivités expérimentent les radars sonores
Un décret paru le lundi 03 janvier au Journal officiel annonce la mise en place d’une expérimentation de constat automatisé des niveaux d’émissions sonores des véhicules. Des radars seront expérimentés au sein de sept collectivités volontaires pour lutter contre la pollution sonore.
Les obligations durables devraient connaître une croissance avant la fin de la décennie
Les obligations durables devraient connaître une croissance avant la fin de la décennie
Selon une étude publiée par Pictet Asset Management et l’Institut de la finance internationale (IIF), les émissions d’obligations durables pourraient atteindre 4500 milliards de dollars par an à l’horizon 2025.
Sofidy décroche deux labels ISR Immobilier
Sofidy décroche deux labels ISR Immobilier
La société de gestion Sofidy obtient la certification du label ISR Immobilier pour sa SCPI Sofidy Europe Invest et son OPPCI SOFIMMO.
Climate Chance dévoile les « grands enseignements » de l'action climat en 2021
Climate Chance dévoile les « grands enseignements » de l'action climat en 2021
Énergie, industrie, transport ou encore bâtiment... L'association Climate Chance présente un bilan sectoriel qui permet de constater globalement la puissance d’action des acteurs non-étatiques, et le chemin à accomplir pour stabiliser les émissions mondiales.
[Tribune] Présidence française de l’Europe : Emmanuel Macron veut l’instauration rapide d’une taxe carbone aux frontières !
[Tribune] Présidence française de l’Europe : Emmanuel Macron veut l’instauration rapide d’une taxe carbone aux frontières !
A compter du 1er janvier 2022, la France présidera l’Union européenne pour six mois. Lors de sa conférence de presse, le 09 décembre 2021, le Président de la République Emmanuel Macron a réaffirmé vouloir faire adopter rapidement le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières de l’Europe, également désigné sous l’acronyme anglosaxon CBAM (carbon border adjustment mecanism). Ce projet suscite déjà l’inquiétude de certains industriels européens et interroge quant à sa mise en œuvre. EM a recueilli l’avis de Matthieu Toret, avocat spécialisé en fiscalité écologique/énergétique au Cabinet Enerlex.
Climat et Biodiversité, les évènements marquants en 2021
Climat et Biodiversité, les évènements marquants en 2021
Loi Climat, Biodiversité, COP26, justice climatique ou encore la réouverture de différents salons… Environnement Magazine a listé pour vous les événements incontournables de cette année 2021 pour accélérer la transition écologique et énergétique.
[Tribune] Pour quelles raisons, les changements attendus lors de la COP26 ne viendront pas de l’État mais bien des entreprises ?
[Tribune] Pour quelles raisons, les changements attendus lors de la COP26 ne viendront pas de l’État mais bien des entreprises ?
La COP26 a été l’occasion pour tous les États de se rassembler pour discuter des enjeux climatiques et s’accorder sur la mise en place de solutions dont nous avons besoin pour appréhender correctement les changements qui nous attendent. Du moins, c’est ce que nous attendions tous… Tribune portée par Julien Tchernia, PDG et co-fondateur d'ekWateur. 
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Second de culture H/F
- Alternance - Génie des Systèmes de Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Ingénieur EPS (RHA et PACA) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.