POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Loi AGEC, ce qui devrait changer au 1er janvier 2022

Loi AGEC, ce qui devrait changer au 1er janvier 2022
Crédit : photka/Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 31 décembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Plastique à usage unique, réparation, information du consommateur, tri et lutte contre le gaspillage… De nouvelles dispositions entreront en vigueur à compter du 1er janvier 2022 dans le cadre de loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC).

La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, promulguée le 10 février 2020, constitue une avancée législative importante en matière de réemploi, valorisation et tri des déchets, mais aussi de lutte contre le plastique à usage unique. Comportant différentes mesures, la loi prévoit un calendrier d’application de ces dispositions qui se déclineront progressivement. 

Dès le 1er janvier 2022, de nouvelles dispositions entreront en vigueur. Celles-ci concernent l’interdiction de destruction des invendus non-alimentaires, le renforcement de l’information des consommateurs sur les gestes de tri et les caractéristiques environnementales des produits, notamment leur compostabilité et leur recyclabilité.

Pour éveiller la conscience des consommateurs, la loi ambitionne de présenter en 2022 une meilleure information sur de nombreux produits en dévoilant les caractéristiques de réparabilité, la compostabilité ou encore de la recyclabilité effective. Une information complète permettra de lutter contre les mentions trompeuses, « dans cette logique, les mentions biodégradable et respectueux de l’environnement sont désormais interdites sur les produits », déclare Surfrider Foundation Europe, dans un communiqué. Le non-respect de ces dispositions sera passible d’une amende pouvant atteindre 15.000 euros.

2022 serait aussi marquée par un renforcement des règles de tri. Le geste à effectuer au moment de se séparer de tout produit ou emballage ménager « devra être déployé sur l’ensemble des produits, en dématérialisé ou en physique ».

Lutte contre les déchets plastiques

D’autres mesures de lutte contre la pollution plastique s’ajouteront à la liste de 2021. La loi prévoit des pénalités applicables aux emballages non recyclables et le développement du réemploi. De ce fait, la restauration livrée sera « impactée par l’obligation de vaisselle réemployable dès le 1er janvier 2022 et des standards d’emballages réemployables vont être introduits », précise l’ONG Zero Waste France, dans un communiqué.

De nouvelles interdictions seront également mises en œuvre, dont l’interdiction des emballages plastiques pour certains fruits et légumes et les jouets en plastique ne pourront plus être offerts gratuitement dans les menus pour enfants. De plus, pour lutter contre le plastique et renforcer l’accès à l’eau, les restaurateurs et bars seront sommés de donner de l’eau potable gratuitement, même hors repas. « Cette mesure vise à renforcer l’accès à l’eau et réduire la consommation de bouteilles en plastique, en vue de mettre en place des premiers petits pas pour atteindre l’objectif de réduction de 50 % des bouteilles en plastique pour 2030 », peut-on lire dans un rapport.

« Les secteurs de la restauration, des emballages de fruits et légumes, l’Administration et les producteurs de plastique doivent s’y conformer sans détour. Aucun retard ni aucune excuse ne saurait justifier de continuer à polluer », déclare Diane Beaumenay-Joannet, chargée de plaidoyer déchets aquatiques pour Surfrider Foundation Europe, dans un communiqué.

Application effective

Les associations environnementales ont salué cette nouvelle législation mais alertent tout de même sur l’application effective des mesures pour répondre à l’urgence écologique. « En plus des interdictions, il faut veiller à la bonne mise en œuvre du soutien aux alternatives. Le recul actuel sur l’enveloppe du fonds réparation nous inquiète beaucoup à cet égard », rappelle Moïra Tourneur, responsable plaidoyer de Zero Waste France.

« L’une des mesures les plus structurantes pour la démocratisation de la réparation en ce début d‘année 2022 devait sans conteste être la mise en œuvre des fonds réparation ». Néanmoins, le gouvernement a décidé de « reporter sine die, à la dernière minute et sans aucune explication », l’application de ces fonds qui visent à augmenter le réemploi et la réparation des équipements électriques et électroniques, a ajouté ecosystem.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement) Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant modification de l'arrêté du 5 juillet 2022 portant retrait du marché et rappel de bouteilles de plongée Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie) Lire
Décision du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'alimentation) Lire
Décret n° 2022-996 du 8 juillet 2022 modifiant les statuts de l'établissement public d'aménagement de Paris-Saclay Lire
Décret n° 2022-993 du 7 juillet 2022 déclarant d'utilité publique le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue Cigéo et portant mise en compatibilité du schéma de cohérence territoriale du Pays Barrois (Meuse), du plan local d'urbanisme intercommunal de la Haute-Saulx (Meuse) et du plan local d'urbanisme de Gondrecourt-le-Château (Meuse) Lire
Décret n° 2022-992 du 7 juillet 2022 inscrivant le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue (Cigéo) parmi les opérations d'intérêt national mentionnées à l'article R. 102-3 du code de l'urbanisme Lire
Décret n° 2022-978 du 2 juillet 2022 relatif aux contrôles de l'alcoolémie et de l'usage de stupéfiants dans le domaine de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-977 du 1er juillet 2022 relatif aux missions du BRGM Lire
Décret n° 2022-976 du 1er juillet 2022 modifiant le décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions de SNCF Réseau et portant diverses dispositions d'adaptation du droit ferroviaire Lire
Décret n° 2022-975 du 1er juillet 2022 relatif à l'extension aux éléments de décoration textiles de la filière à responsabilité élargie du producteur des éléments d'ameublement et modifiant diverses dispositions relatives aux déchets Lire
Arrêté du 22 juin 2022 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques, dit « Permis des Sources » (Bas-Rhin), à la société Lithium de France SAS Lire
Décret n° 2022-945 du 28 juin 2022 fixant les modalités d'application de l'expérimentation relative à l'institution du médiateur de l'hydroélectricité et portant application de l'article L. 511-14 du code de l'énergie Lire
Arrêté du 23 juin 2022 portant création d'une zone interdite temporaire dans la région de Versailles (Yvelines), identifiée Versailles Sommet économique, dans la région d'information de vol de Paris Lire
Arrêté du 22 juin 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant la liste des sites ou services de la direction générale de l'aviation civile en application de l'arrêté du 26 décembre 2016 Lire
Arrêté du 17 juin 2022 portant nomination au conseil d'administration de Voies navigables de France Lire
Arrêté du 17 juin 2022 autorisant l'ouverture de concours pour le recrutement de professeurs de l'enseignement supérieur agricole (grade de deuxième classe) au titre de l'année 2022 Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
À lire également
Matthieu Orphelin : « On a trop attendu pendant cinq ans pour signer un chèque en blanc à Emmanuel Macron »
Matthieu Orphelin : « On a trop attendu pendant cinq ans pour signer un chèque en blanc à Emmanuel Macron »
Elu député de La République en Marche (LREM) en 2017, Matthieu Orphelin a quitté le groupe LREM à l’Assemblée nationale en 2019, suite à de nombreux désaccords avec la politique environnementale menée par Emmanuel Macron. Ayant décidé de ne pas se représenter à la députation, l’ancien député du Maine-et-Loire tire un bilan particulièrement critique de l’action de l’exécutif. Rencontre.
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
Avec ce nouveau tour de table, la plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE ambitionne d'accélérer son internationalisation et de concrétiser sa vision d'entreprise à mission.
Tribune | « Pour une planification écologique soucieuse de la santé environnementale ! »
Tribune | « Pour une planification écologique soucieuse de la santé environnementale ! »
La santé de l’homme ne dépend pas seulement d’un bon système curatif, mais aussi de nos relations à l’écosystème. Martin Rieussec-Fournier, président de la Fondation Santé Environnement de La Mutuelle Familiale, attire l'attention sur la santé environnementale qui constitue un défi sanitaire, social et économique.
Tout savoir sur : la concession, nouvel outil de la transition énergétique
Tout savoir sur : la concession, nouvel outil de la transition énergétique
La concession apparaît de plus en plus comme un outil de choix pour mener la nécessaire transition énergétique. Décryptage avec Sophie Pignon, avocate associée, et Marcos Portela-Barreto, avocat counsel, chez Taylor Wessing.
Le gouvernement travaille sur un plan d’actions pour réduire les additifs nitrés 
Le gouvernement travaille sur un plan d’actions pour réduire les additifs nitrés 
L’alimentation expose quotidiennement les Français aux nitrites et aux nitrates ! Des substances qui augmenteraient les risques de cancers, alerte l’Agence de sécurité sanitaire et alimentaire (Anses) dans une récente étude. L’Agence préconise ainsi de réduire cette exposition par des mesures volontaristes axées sur l’alimentation. 
Christine Leconte : « L’architecture est une solution face aux crises actuelles »
Christine Leconte : « L’architecture est une solution face aux crises actuelles »
Désireux de promouvoir un changement de paradigme sur les enjeux environnementaux et sociétaux – notamment pour le secteur du bâtiment –, l’Ordre des architectes a voulu faire entendre sa voix à travers un plaidoyer intitulé « Habitats, villes, territoires, l’architecture comme solution ». Rencontre avec Christine Leconte, présidente de l’Ordre des architectes.
Tribune | « Pas toujours simple d’être écoresponsable »
Tribune | « Pas toujours simple d’être écoresponsable »
Il possible pour chacun d’entre nous d’agir contre le réchauffement climatique via des petits gestes du quotidien ou encore en fléchant l’épargne vers des entreprises plus durables. Quel produit privilégier pour réduire mon empreinte carbone ? Comment choisir tel ou tel système énergétique ? « Agir de façon partielle c’est déjà prendre le train de l’éco-responsabilité ! », souligne Hugues Mercier, directeur général de Aumax pour moi.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'exploitation H/F
- Alternance - Agent Exploitation Production H/F
- Homme / Femme de pied
- Acheteur Indirect F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.