Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Neutralité carbone, continuons, nous lèverons les obstacles

[Tribune] Neutralité carbone, continuons, nous lèverons les obstacles
Patrick Rakotoson, président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Essonne. Crédit : DR
Par Patrick Rakotoson, président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Essonne, le 21 mars 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les industriels ont désormais le pied à l’étrier environnemental, c’est une certitude. Mais parce que la filière est d’abord un gigantesque écosystème, l’articulation de tous ses acteurs autour des enjeux de neutralité carbone dissimule encore quelques entraves. Patrick Rakotoson, président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de l’Essonne, évoque l’importance de la fertilisation croisée dans l’industrie-transition écologique, qui sera l’un des thèmes principaux de la nouvelle édition de Techinnov, événement de l’écosystème industriel, qui se déroulera à Paris le 23 mars prochain.

Des aides à la décarbonation, il y en a. Cela dit, les principaux intéressés restent la clé de voûte de l’effort à fournir et des objectifs à atteindre. Il n’y a pas si longtemps, la prise en compte des émissions de CO2, bien qu’à l’esprit des entrepreneurs, en restait à l’état de fait. Trop peu d’innovations technologiques à disposition, trop peu de démarches collectives, trop de risques à l’investissement. Le pivot aussi intellectuel que matériel, aussi spirituel que substantiel, vient très certainement d’être opéré ces deux dernières années.

Et comme toujours, pour qu’une véritable transition prenne forme, la conjonction de multiples facteurs a précipité la prise de conscience autant que les mesures effectives.

Le pivot vers la transition industrielle est opéré

Premier accélérateur, la pandémie. Si les conditions d’apparition du SARS-Cov-2 restent obscures à ce jour, la population mondiale discerne aisément, à l’origine de cette crise, le rôle prééminent de l’humain, toutes activités confondues.

Deuxième accélérateur, le marché. La survie d’une entreprise et son développement ultérieur dépendent maintenant très concrètement de la capacité de l’industriel à démontrer à ses clients et partenaires son engagement, vrai et tangible, pour la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

Troisième accélérateur, la création de dynamiques. Compétition européenne, lutte contre les délocalisations, nouvelles contraintes réglementaires, appels d’air financier et coopérations publiques/privées alimentent une volonté collective.

Des exigences opérationnelles encore difficiles à résoudre

L’objectif de neutralité carbone ne se résume néanmoins pas aux seules questions énergétiques et suggère de la part des entreprises des efforts très conséquents à tous points de vue. Si l’acheteur public pondère déjà ses marchés sur des critères parfois très larges de RSE, le secteur privé n’est plus en reste. Les grandes entreprises, aux moyens suffisants pour développer concrètement des mesures environnementales favorables, reportent sur leurs fournisseurs et sous-traitants les mêmes exigences. Ce n’est donc pas une mince affaire, pour une structure de taille petite ou moyenne, de s’aligner.

Or, cette transition vers la neutralité repose en partie sur la délicate identification des plus gros enjeux, propres à chaque structure. L’expérience montre que ce n’est pas aussi facile que cela en a l’air. Ce sont des sujets particulièrement techniques, nécessitant des réponses souvent complexes à mettre en œuvre. Apporter les solutions les plus opérationnelles, les plus clé en main aux PME - PMI est aujourd’hui un vrai défi pour l’ensemble des organismes intervenant à leurs côtés et l’un de leurs premiers objectifs.

Encore faut-il savoir comptabiliser les efforts et évaluer de manière objective l’impact des investissements et des mesures prises. Il n’y a pas de progression sans véritable évaluation. C’est également l’outil idéal pour accompagner la soumission d’une offre à un marché public, en justifiant concrètement des améliorations. Mais à ce jour, pourtant, la majeure partie des PME continue de déclarer plutôt que de démontrer, faute de pouvoir accéder aux certifications et labellisations existantes, souvent trop coûteuses, en plus d’être récurrentes. Il y a là certainement une piste importante de simplification des processus d’évaluation à observer.

La décarbonation est une démarche collective

Parmi les leviers de la décarbonation, l’économie circulaire joue un rôle de premier plan. Bien connue dans sa phase d’écoconception à sa phase de réemploi et jusqu’au recyclage, l’économie circulaire organise également la réflexion autour de nouveaux modèles, comme celui de l’économie de la fonctionnalité. En promouvant la vente de l’usage plutôt que du produit, le modèle offre un cycle vertueux. Il fait ainsi tendre l’industrie vers une conception de qualité pour un produit durable afin que le modèle fonctionne et reste rentable. De nombreux exemples essaiment, en chimie notamment ou en manufacture.

Cependant, d’autres étapes amont restent à construire collectivement. La réutilisation des matières premières secondaires et autres matériels de chantiers et déblais forment de très importants gisements locaux. L’économie circulaire suppose alors une mobilisation de proximité, tout à la fois de ses acteurs comme de ses ressources. Or, la valorisation des matières ne peut pas exister sans foncier suffisant pour accueillir les process, généralement le point d’achoppement de ce type d’initiative. Ici, le rôle des collectivités territoriales est prépondérant pour faciliter l’accès au foncier utile.

In fine, la transition écologique est un sujet d’innovation à part entière. Au-delà de la technologie industrielle, la réflexion porte et doit porter sur nos modèles de coopération. Le rapprochement entre entreprises est un levier naturellement performant. En s’appuyant sur l’accompagnement des plus grandes, les petites entreprises entrent de plain-pied dans la R&D collaborative. L’open innovation fait émerger des startups ambitieuses sur des sujets cruciaux comme le retraitement du plastique. C’est pourquoi les CCI soutiennent activement les initiatives facilitant l’essor de la fertilisation croisée, à l’instar d’événements comme Techinnov.

Mais d’un point de vue organisationnel, il s’agit maintenant de porter les ambitions plus haut, à travers des regroupements éminemment plus opérationnels. Il y aura peut-être de nouveaux obstacles, mais tout est possible.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 2 juin 2022 fixant le coefficient de proportionnalité pour la contribution tarifaire sur les prestations de transport et de distribution de gaz naturel Lire
Arrêté du 3 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture de l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 31 mai 2022 portant nomination au cabinet du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire Lire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
À lire également
Tribune | « Pour une planification écologique soucieuse de la santé environnementale ! »
Tribune | « Pour une planification écologique soucieuse de la santé environnementale ! »
La santé de l’homme ne dépend pas seulement d’un bon système curatif, mais aussi de nos relations à l’écosystème. Martin Rieussec-Fournier, président de la Fondation Santé Environnement de La Mutuelle Familiale, attire l'attention sur la santé environnementale qui constitue un défi sanitaire, social et économique.
Société Générale Factoring dévoile une gamme de financements ESG
Société Générale Factoring dévoile une gamme de financements ESG
La Société Générale Factoring lance deux nouvelles catégories d’offres aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Une gamme qui répond aux financements de la « supply chain finance » et le « forfaiting ».
Tribune | « La finance de demain sera éclairée ou ne sera pas »
Tribune | « La finance de demain sera éclairée ou ne sera pas »
Le monde de l’investissement intègre de manière de plus en plus poussée les facteurs liés à des enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance aux décisions d’investissement, qui ne reposent plus exclusivement sur des éléments financiers. Pour Jean Duchein, Gérant de BDL Transitions, l'enjeu de cette finance responsable est « de sélectionner les entreprises qui sauront répondre aux défis de demain et de les accompagner dans leurs transitions ». 
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
Avec ce nouveau tour de table, la plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE ambitionne d'accélérer son internationalisation et de concrétiser sa vision d'entreprise à mission.
Glyphosate : une évaluation biaisée de la génotoxicité, alerte Générations futures
Glyphosate : une évaluation biaisée de la génotoxicité, alerte Générations futures
Classé comme « cancérigène probable pour l’Homme » par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), le glyphosate est présenté dans le rapport de renouvellement du glyphosate ( RAR) émanant de quatre États rapporteurs (France, Pays Bas, Suède et Hongrie) comme n'étant pas génotoxique. En pleine bataille sur la possible réintroduction de ce pesticide en Europe, l'ONG Générations futures s’est intéressée « à la question de la génotoxicité suspectée du glyphosate ».
Paris dévoile son premier fonds d’investissement durable
Paris dévoile son premier fonds d’investissement durable
La Ville de Paris soutient son partenaire Paris Initiative Entreprise dans la création du premier fonds d’investissement de l’économie sociale et solidaire du territoire, « Paris Fonds ESS ». À compter de 2023, ce fonds investira dans des projets durables à impact positif.
Un « guichet unique » pour les activités durables de l'économie bleue
Un « guichet unique » pour les activités durables de l'économie bleue
La Commission européenne lance l'Observatoire de l'économie bleue de l'Union européenne. Cette nouvelle plateforme contient les données socio-économiques, scientifiques et outils pour aider les décideurs politiques et les entreprises à concevoir des projets au profit des communautés côtières.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Juin 2022
Forum Zéro Carbone Bordeaux
30 Juin 2022
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien de Maintenance lourde H/F
- Agent d'exploitation Assainissement H/F
- Animateur/Animatrice en Hygiène Sécurité Environnement -HSE-
- Responsable d'Unité Autonome de Production (h/f), Tarbes F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.