EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ POLITIQUES

Un ancien de Shell nommé pour gérer les politiques climatiques de l’Europe

Par Pauline Fricot. Publié le 9 octobre 2023.
Un ancien de Shell  nommé pour gérer les politiques climatiques de l’Europe
Wopke Hoekstra, à l'EPP de Rotterdam en juin 2022. / Crédits : @European People's Party
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Wopke Hoekstra a officiellement hérité du portefeuille climat de l’Union européenne ce 9 octobre, après le feu vert du Parlement. Une décision décriée par les organisations environnementales, qui dénoncent la carrière de Wopke Hoekstra au sein de la compagnie pétrolière Shell et du cabinet McKinsey.  

Wopke Hoekstra, actuel ministre des Affaires étrangères aux Pays-Bas est finalement devenu le « Monsieur Climat » de l’Union européenne le 9 octobre, quelques jours après l’émission d’un avis « favorable » du Parlement européen.

Sa nomination avait été proposée par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à la fin de l’été. « Son expérience gouvernementale sera un atout majeur, en particulier pour la diplomatie climatique de l’Europe dans la perspective de la COP28 », avait défendu cette dernière. Mais son affectation était « loin dêtre acquise », avait déclaré Pascal Canfin, président de la commission Environnement du Parlement européen, quelques heures avant l’audition publique de l’intéressé. En cause : la carrière de Wopke Hoeskstra, peu portée sur la lutte contre le changement climatique. Le ministre néerlandais a travaillé de 2000 à 2005 pour la compagnie pétrolière Shell, avant de rejoindre pendant 11 ans le cabinet de conseil McKinsey. Le ministre a garanti qu’il demanderait à McKinsey la publication de l’ensemble des missions réalisées au sein du cabinet, par souci de transparence. 

Une nomination controversée

Sa nomination a fait bondir les associations environnementales. Le 28 septembre, 50 organisations, dont Greenpeace, Friends of the Earth Europe ou encore Attac France, ont publié une lettre ouverte pour appeler la Commission environnement du Parlement européen à rejeter cette décision. « Le Parlement européen attend de Wopke Hoeskstra qu’il chapeaute la sortie des énergies fossiles. C’est comme demander à l’industrie du tabac de faire arrêter les gens de fumer. Ça ne colle pas », a déclaré Martha Myers, chercheuse et militante pour la justice climatique au sein de l’association Corporate Europe Observatory. Une pétition visant à empêcher cette nomination a recueilli plus de 105 000 signatures.

Suite à l’audition de Wopke Hoekstra, l’eurodéputé Pascal Canfin s’est voulu rassurant sur Twitter : « Clarté sur l’objectif 2040 et clarté sur les législations en attente : le Green Deal en bonne voie », a-t-il précisé. Le mandat de Wopke Hoekstra court jusqu’au 31 octobre 2024 et fait suite à la démission de Frans Timmermans. M. Hoekstra représentera l’Union européenne à la COP28 à Dubaï et sera chargé début 2024 de dessiner la stratégie climat de l’Europe pour 2040.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
11 janvier 2024
Marie-Laure Empinet devient la nouvelle présidente de l’USIPA Marie-Laure Empinet prend la tête de l’association représentant l’amidonnerie française. Son objectif : faciliter la relève des grands défis actuels, comme la sobriété énergétique, la décarbonation ou la gestion de l’eau.
Marie-Laure Empinet devient la nouvelle présidente de l’USIPA
22 décembre 2023
L’Anses nomme Marta Hugas présidente de son conseil scientifique La biologiste Marta Hugas présidera pendant trois ans le conseil scientifique de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).
L’Anses nomme Marta Hugas présidente de son conseil scientifique
11 décembre 2023
COP28 : la France et le Kazakhstan annoncent le lancement d’un « One Water Summit » Les deux pays ont annoncé la création d’un sommet international sur l’eau, qui se tiendra en septembre 2024 à New-York. La France a également rejoint la coalition Freshwater, lancée en mars 2023 lors de la Conférence des Nations unies sur l’eau.
COP28 : la France et le Kazakhstan annoncent le lancement d’un « One Water Summit »
Tous les articles POLITIQUES
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- PREVENTEUR HSE SITES INDUSTRIELS F/H
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- CHEF DE PROJET SÉCURITÉ & ERGONOMIE F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola