Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Pollutions

L'Anses, l'Ineris et Atmo France lancent leur campagne de mesure des pesticides dans l’air

Partager :
     
L'Anses, l'Ineris et Atmo France lancent leur campagne de mesure des pesticides dans l’air
Par E.G, le 25 juin 2018
Ce lundi 25 juin, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses,), l’Ineris et Atmo France, ont officiellement lancé leur campagne de mesure des résidus de pesticides dans l’air, annoncée fin novembre 2017.

Afin d’améliorer les connaissances sur les pesticides dans l’air et la phytopharmacovigilance, l’Anses, l’Ineris et Atmo France lancent une campagne exploratoire à échelle nationale. L’objectif : mesurer l’exposition des populations aux pesticides, leurs effets sur les écosystèmes et définir une stratégie nationale de surveillance. Ainsi, la campagne concernera 80 substances prioritaires, « identifiées en fonction de leur présence avérée dans l’air et de leur potentiel danger, en France métropolitaine comme dans les régions d’outre-mer, pour un total d’environ 1500 échantillons sur la durée de la campagne », indique Atmo France, la fédération des AASQA. Les sites de prélèvements ont été définis de façon à prendre en compte les différents types de zones d’habitation. « 52% de sites urbains/péri-urbains et 48% de sites ruraux », seront donc analysés. Concernant les sites de production agricoles, 40% de sites en grandes cultures, 22% de sites viticoles, 22% de sites arboricoles, 14% de sites en maraîchage et 6% de sites d’élevage seront étudiés. « d’élevage). Ainsi 1 à 6 sites par région ont été retenus afin de couvrir les différentes situations d’exposition aux pesticides dans l’air », est-il précisé.

Fipronil, chlordécone ou glyphosate

Les substances ciblées – telles que le fipronil, le propyzamide, le chlordécone, le glyphosate, l’aldrine, ou le glufosinate – entrent dans la composition de produits phytosanitaires, biocides, médicaments vétérinaires et antiparasites à usage humain. « Elles ont été priorisées par l’Anses sur la base de leurs caractéristiques de danger et de critères d’utilisation, d’émission et de persistance dans l’air », précisent l’Anses, l’Ineris et Atmo France. Le protocole de mesures, financé par l’AFB au sein du plan Ecophyto, a été défini par les différents acteurs du programme, sur la base des recommandations de l’Anses, « ainsi que de validations métrologiques menées par l’Ineris, dans le cadre de ses travaux pour le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), en lien avec les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ATMO Grand Est et Air PACA ».

Les données collectées alimenteront une base de données sur la qualité de l’air, aptisée « Geod’air ». Elles contribueront à établir un état des lieux des niveaux de contamination en résidus de pesticides dans l’air. Cette campagne a également pour objectif de permettre de définir les modalités d’une stratégie nationale de surveillance de ces niveaux de contamination.

Le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a déclaré que «notre volonté avec cette campagne est de s’appuyer sur les données collectées pour améliorer la surveillance des résidus de pesticides présents dans l’air et réduire l’exposition à ces substances des populations agricoles, des riverains de zones agricoles et de toute la population. Le retour d’expérience, qui en sera fait, permettra de définir la stratégie de surveillance nationale pérenne à mettre en œuvre par la suite, afin de déterminer l’exposition moyenne de la population et l’évaluation des risques sanitaires associés».
DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
L'urine : un engrais à l'épreuve du terrain
L'urine : un engrais à l'épreuve du terrain
Récupérer l'azote directement à la source..
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Fort de son expérience dans le retrait des peintures, enduits et autres matériaux amiantés ou plombés sur différents supports, le groupe Masci met en œuvre un procédé de décapage par induction électromagnétique pour traiter les revêtements épais des supports en acier.
[Dossier] La Carene laisse entrer l’air dans ses plans
[Dossier] La Carene laisse entrer l’air dans ses plans
En décembre 2018, Saint-Nazaire Agglomération va adopter son plan climat en même temps que son nouveau plan de déplacements urbains et son nouveau plan local d’urbanisme intercommunal.
Percer un support amianté en toute sécurité
Percer un support amianté en toute sécurité
Les poches de gel pour percement dans un matériau amianté ont un gros désavantage : leur coût.
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
A l'origine de l'interdiction en France du bisphénol A, le toxicologue et « lanceur d'alerte » André Cicolella appelle de ses vœux une véritable politique de santé environnementale ; la solution, selon lui, à l'explosion actuelle des maladies chroniques.
[Dossier] L’Eurométropole de Strasbourg mise sur la transversalité
[Dossier] L’Eurométropole de Strasbourg mise sur la transversalité
L’Eurométropole de Strasbourg, l’une des têtes de file de la nouvelle Alliance des collectivités pour la qualité de l’air, désire insuffler de l’air dans ses politiques sectorielles, de la mobilité à l’urbanisme en passant par la gouvernance.
[Enquête] Pollution visuelle : le Grenelle, un chantier inachevé
[Enquête] Pollution visuelle : le Grenelle, un chantier inachevé
Cela en valait-il la chandelle ? Dans les faits, la restriction des publicités et enseignes, découlant de la loi de juillet 2010 dite Grenelle, s’applique plus ou moins rigoureusement selon la fermeté des préfets.
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec a complété sa gamme de préleveur d’air autonome AM3000 avec une version AM3000N adapté au milieu nucléaire, utilisable notamment durant les opérations de démantèlement des installations nucléaires.
[Dossier] Grenoble-Alpes Métropole avance en pionnière
[Dossier] Grenoble-Alpes Métropole avance en pionnière
Installée en fond de vallée, Grenoble est exposée à une pollution atmosphérique chronique, avec des dépassements en NO2 et PM10.
[Enquête] Pollution lumineuse : Cannes décroche la palme de l’illégalité
[Enquête] Pollution lumineuse : Cannes décroche la palme de l’illégalité
À quelques semaines de l’ouverture du dernier Festival de Cannes, Pascal Torrelli était le seul membre de la commission départementale de la nature, des paysages et des sites (CDNPS) à se mettre en travers de la pose d’un panneau publicitaire sur le ponton du Carlton.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.