Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Pollutions

[Tribune] La guerre contre la pollution est déclarée

Partager :
     
[Tribune] La guerre contre la pollution est déclarée
Par Jean-Marc Sanchis, directeur commercial et marketing de La Barrière Automatique, le 3 septembre 2018
Cette semaine, Jean-Marc Sanchis, directeur commercial et marketing de "La barrière automatique", société spécialisée dans le contrôle d’accès sécurisé des véhicules et des piétons, revient sur les différentes solutions mises en place dans les collectivités pour lutter contre la pollution : végétalisations, smart city, ou encore rôle de la population, pour lui, il s’agit "d’encourager les développements économiques et technologiques tout en luttant contre la pollution".
 
Le pic de pollution n’intervient qu’en cas de fort rayonnement solaire. C’est donc un phénomène typiquement estival qui se produit en période de forte chaleur et en l’absence de vent, comme c’était le cas à la mi-août. Lorsque les températures chutent, la pollution disparait, du moins c’est ce qu’elle nous fait croire. Seulement la pollution n’est pas juste une préoccupation d’été. Elle doit être anticipée tout au long de l’année. Alors comment réduire au mieux l’exposition de la population à ce fléau ?

Renouer avec la nature en ville

L’une des solutions possibles est de renforcer la place de la nature en ville. Créer des "smart cities" dans lesquelles il fait bon vivre : tel est notre combat. Créer des forêts urbaines, végétaliser les murs de nos maisons et des établissements, semer, planter, recycler et développer des objets aux vertus dépolluantes : la lutte contre la pollution est une guerre mondiale dans laquelle tous les coups sont permis.

Aujourd’hui, de nombreux projets commencent à se développer aux quatre coins de l’Hexagone. Ainsi, on a vu naitre la « Trame verte et bleue », un programme de préservation en milieux naturels terrestres, mais aussi pour les réseaux aquatiques et humides. Il s’applique à l’ensemble du territoire national et vise à laisser la nature s’inviter en ville.
"Nature en ville" est d’ailleurs le nom d’un projet mis en place à Saint-Etienne, qui a pour but de mettre en valeur les différents parcs et espaces naturels de la ville en développant une proximité avec la population, premier acteur de ce retour au vert. Dans Paris, un programme de végétalisation a été mis en place sur la mandature 2014–2020 : « Végétalisons Paris » ! Il comprend la rénovation et la construction d’espaces verts ouverts au public, la création de rues végétales ou encore la création de potagers dans les écoles.
 
Et après ?
 
Ces initiatives doivent se multiplier jusqu’à devenir une norme et aller plus loin que la plantation d’arbres. Il nous faut trouver ensemble une solution pérenne qui ne soit pas soumise aux mandats électoraux et qui ait un impact rapide et efficace sur la pollution de l’air.

Mais comment faire pour généraliser ce mouvement et en faire un réflexe autant à l’échelle régionale ou départementale qu’individuelle ? Comment faire de la dépollution de notre planète une priorité ?
Cet enjeu environnemental est devenu un sujet de santé publique majeur. Nous participons tous à la pollution et nous sommes tous touchés par ses conséquences. Nous devons donc tous participer à cette guerre contre la pollution.
 
Si personne n’agit, cette situation pourrait s’aggraver à cause de l’industrialisation rapide des pays en développement, de l’utilisation croissante de nouvelles technologies, ou encore de l’apparition de nouveaux polluants. Il s’agit donc d’encourager les développements économiques et technologiques tout en luttant contre la pollution.
Jean-Marc Sanchis, directeur commercial et marketing de La Barrière Automatique
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec adapte son préleveur d’air autonome pour diagnostic de fibres d’amiante au milieu nucléaire
Sdec a complété sa gamme de préleveur d’air autonome AM3000 avec une version AM3000N adapté au milieu nucléaire, utilisable notamment durant les opérations de démantèlement des installations nucléaires.
[Dossier] L’Eurométropole de Strasbourg mise sur la transversalité
[Dossier] L’Eurométropole de Strasbourg mise sur la transversalité
L’Eurométropole de Strasbourg, l’une des têtes de file de la nouvelle Alliance des collectivités pour la qualité de l’air, désire insuffler de l’air dans ses politiques sectorielles, de la mobilité à l’urbanisme en passant par la gouvernance.
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Amiante : décapage économe de l’acier par induction électromagnétique
Fort de son expérience dans le retrait des peintures, enduits et autres matériaux amiantés ou plombés sur différents supports, le groupe Masci met en œuvre un procédé de décapage par induction électromagnétique pour traiter les revêtements épais des supports en acier.
[Dossier] La Carene laisse entrer l’air dans ses plans
[Dossier] La Carene laisse entrer l’air dans ses plans
En décembre 2018, Saint-Nazaire Agglomération va adopter son plan climat en même temps que son nouveau plan de déplacements urbains et son nouveau plan local d’urbanisme intercommunal.
[Enquête] Pollution lumineuse : Cannes décroche la palme de l’illégalité
[Enquête] Pollution lumineuse : Cannes décroche la palme de l’illégalité
À quelques semaines de l’ouverture du dernier Festival de Cannes, Pascal Torrelli était le seul membre de la commission départementale de la nature, des paysages et des sites (CDNPS) à se mettre en travers de la pose d’un panneau publicitaire sur le ponton du Carlton.
Percer un support amianté en toute sécurité
Percer un support amianté en toute sécurité
Les poches de gel pour percement dans un matériau amianté ont un gros désavantage : leur coût.
[Dossier] Grenoble-Alpes Métropole avance en pionnière
[Dossier] Grenoble-Alpes Métropole avance en pionnière
Installée en fond de vallée, Grenoble est exposée à une pollution atmosphérique chronique, avec des dépassements en NO2 et PM10.
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
« La croissance des maladies chroniques est un problème environnemental »
A l'origine de l'interdiction en France du bisphénol A, le toxicologue et « lanceur d'alerte » André Cicolella appelle de ses vœux une véritable politique de santé environnementale ; la solution, selon lui, à l'explosion actuelle des maladies chroniques.
[Enquête] Pollution visuelle : le Grenelle, un chantier inachevé
[Enquête] Pollution visuelle : le Grenelle, un chantier inachevé
Cela en valait-il la chandelle ? Dans les faits, la restriction des publicités et enseignes, découlant de la loi de juillet 2010 dite Grenelle, s’applique plus ou moins rigoureusement selon la fermeté des préfets.
L'urine : un engrais à l'épreuve du terrain
L'urine : un engrais à l'épreuve du terrain
Récupérer l'azote directement à la source..
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.