Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Des bétons structurels bas carbone à Pollutec

Partager :
Par La rédaction, le 30 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Pour répondre à la problématique liée à la consommation d’énergie et l’émission de CO2 du secteur du BTP, en raison principalement de la consommation de ciment, la toute jeune startup (créée en 2018) Materr’UP développe et commercialise des solutions constructives bas carbone.
 
Sur le salon Pollutec, Materr’UP présente ses bétons structurels bas carbone composés d’un liant breveté. La gamme se décline sous la forme d’un béton d’argile auto-plaçant à base d’argile provenant d’une carrière et d’un béton de site auto-plaçant à base de terres excavées de chantier. Ces solutions constructives visent à s’inscrire dans la filière du bâtiment existante en répondant à l’ensemble de ses contraintes : résistance mécanique et durabilité élevées et certifiées, process de fabrication et de mise en œuvre adapté aux outils actuels et système de contrôle de la qualité. Le béton d’argile et le béton de site reposent sur la même technologie. Ce sont des bétons structurels et auto-plaçants, équivalents d’un béton de classe C25/30. Leur mise en œuvre est identique à celle d’un béton « classique » de ciment. Par rapport aux compositions de bétons conventionnels, à iso-performance mécaniques (classe C25/30), ces bétons sont dotés de nombreux avantages.

​Cette technologie de bétons structurels bas carbone permet de réduire de 65 à 85% les émissions de CO2 et donc atteindre le facteur 4 ainsi que le niveau C2 du label E+C-, d’améliorer le confort des habitants par une régulation thermique en cas de forte température par changement de phase naturel du matériau, d’améliorer le confort des habitants par une régulation du taux d’humidité de l’air intérieur, d’améliorer la tenue au feu, de fabriquer des matériaux entièrement recyclables. De plus, elle s’inscrit dans l’économie locale et circulaire car elle rend également possible la production de matériaux, localement, à partir d’une large gamme de type d’argile (béton d’argile) ou de déblais de chantiers (béton de site).  
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
[Enquête] Amiante : politique publique fantôme pour polluant invisible
[Enquête] Amiante : politique publique fantôme pour polluant invisible
L’amiante fait quelque 3 000 victimes par an, soit autant que les accidents de la route en 2018. Mais aucune campagne de prévention n’a jamais alerté sur le risque lié à ce « poison lent », côtoyé au quotidien. Les recommandations d’experts s’empilent, en vue d’une politique nationale à la hauteur de l’enjeu sanitaire.
Ile-de-France : nouvelle session pour l’appel à manifestation d’intérêt sur la qualité de l’air
Ile-de-France : nouvelle session pour l’appel à manifestation d’intérêt sur la qualité de l’air
La direction Ile-de-France de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) vient de lancer la deuxième session de son appel à manifestation d’intérêt pour la qualité de l’air.
Des « puits de carbone » efficaces contre la pollution de l’air
Des « puits de carbone » efficaces contre la pollution de l’air
Depuis 2017, Suez travaille au développement de solutions capables de transformer la pollution de l’air en énergie verte. Le groupe a dévoilé les premiers résultats de ses puits de carbone expérimentés en région parisienne. Des résultats « concluants ».
Dégradation de la chlordécone : de nouvelles avancées
Alors qu’on pensait cet insecticide toxique non dégradable dans l’environnement, des chimistes ont réussi à identifier dans le sol antillais une vingtaine de « produits de dégradation » de cette molécule.
Des panneaux traitant les particules fines aux abords des routes
Des panneaux traitant les particules fines aux abords des routes
Depuis le 17 juillet dernier, les panneaux Clean Air de Besix participent à un projet pilote sur la future N434 (RijnlandRoute en Hollande Méridionale) mené par le groupement COMOL5. 
L'eurométropole de Strasbourg s'engage à sortir du diesel d'ici 2030
L'eurométropole de Strasbourg s'engage à sortir du diesel d'ici 2030
Ce vendredi 27 septembre, le conseil de l'eurométropole de Strasbourg a voté un calendrier de sortie des véhicules diesel. Il s'agit de la deuxième ville française, après Paris, à engager une telle démarche.
Rapport : l'industrie automobile émet plus de gaz à effet de serre que l'Union européenne
Rapport : l'industrie automobile émet plus de gaz à effet de serre que l'Union européenne
L'ONG Greenpeace sort un nouveau rapport sur l'impact de l'industrie automobile sur le dérèglement climatique.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.