Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le fabricant de produits d'entretien Rainett certifié par l'éco-label Air Intérieur Contrôlé

Partager :
Le fabricant de produits d'entretien Rainett certifié par l'éco-label Air Intérieur Contrôlé
Par Anthony Laurent, le 23 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Désireuse de limiter au maximum les impacts sanitaires de ses nettoyants ménagers, la marque Rainett vient d’annoncer avoir obtenu l’éco-label Air Intérieur Contrôlé, l’un des plus stricts actuellement en vigueur. Une préoccupation qui rejoint celle des Français, de plus en plus inquiets au sujet de la qualité de l’air intérieur de leur logement.

Le fabricant franco-allemand de nettoyants ménagers « écologiques » Rainett a annoncé, par la voix de son Directeur général France & Benelux, Benoît Renauld, être « la première marque à faire certifier l’ensemble de sa gamme de produits par le label Air Intérieur Contrôlé », délivré par le cabinet indépendant belge Air Label. Suivant les critères « très stricts » – fondés sur 119 normes et recommandations nationales et internationales – sur lesquels s’appuie le cabinet pour délivrer son éco-label, Rainett obtient pour tous ces produits la note A+ ou A.

La démarche « innovante et inédite » de la « marque à la grenouille » doit permettre de « faire bouger notre industrie, de l’engager dans la bonne direction », pour reprendre les termes de Benoît Renauld. « Il s’agit également d’informer les consommateurs de la façon le plus transparente possible sur l’innocuité des formules de nos produits », poursuit le responsable. Caractérisée et quantifiée par un laboratoire agréé Cofrac pour le compte d’Air Label, la nocivité par inhalations des émissions des produits d’entretien fait l’objet d’un « score » (de A+ à C) – à l’instar du NutriScore – rendu visible sur les emballages. Cette certification, créée début 2018, fait aujourd’hui son entrée en France.

« Notre santé dépend de notre environnement »

Des études scientifiques récentes ont démontré que la pollution de l’air intérieur est en moyenne 8 fois plus élevée que celle de l’air extérieur. En cause ? Les nettoyants ménagers, dont certains composants chimiques (COV et HAP) sont fortement émissifs, irritants et corrosifs, leur inhalation pouvant avoir un impact immédiat sur la santé humaine (allergies, asthmes, etc.). « Notre santé dépend de notre environnement », rappelle Alain Collomb, médecin généraliste et membre de l’Association Santé Environnement France (ASEF), qui indique que « pas moins de 900 substances chimiques sont présentes quotidiennement dans nos habitations. » Selon certaines études, 79 % d’entre elles seraient ainsi toxiques.

Un état de fait dont se préoccupent les Français. Selon une enquête de l’Ademe, intitulée « Les Français et l’environnement » et publiée en novembre 2018, 45 % d’entre eux déclarent être inquiets au sujet de la qualité de l’air de leur logement et 48 % sur leur lieu de travail. En outre, ils sont 27 % à confesser avoir ressenti (ou témoin chez leurs proches) de gênes liés à la qualité de l’air intérieur. « Un syndrôme, connu depuis les années 1970 au moins, que la communauté scientifique appelle l’hypersensibilité chimique ou encore le syndrôme d’intolérance aux odeurs chimiques (SIOC) », précise Alain Collomb. Et le médecin d’ajouter : « Sur les 100.000 susbstances chimiques en circulation en Europe, les effets de seulement 3.000 d’entre elles sont connues. Et si ces effets s’avèrent nocifs, les substances concernées ne sont pas forcément retirées du marché ! »
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Lutte contre la pollution de l'air : Paris la bonne élève, Marseille à la traîne
Lutte contre la pollution de l'air : Paris la bonne élève, Marseille à la traîne
Ce mercredi 11 décembre, le Réseau action climat France, Greenpeace France et Unicef France publient un classement des 12 plus grandes agglomérations françaises selon leurs politiques de lutte contre la pollution de l'air.
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
D'après le nouveau rapport du Global Carbon Project, les émissions mondiales de CO2 devraient augmenter de 0,6% en 2019.
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’Institut de l’abeille publient ce mercredi 27 novembre les résultats d’une étude qui prouve que malgré le moratoire de l’Union européenne sur les pesticides néonicotinoïdes, des résidus persistent.
22 % des écoles abritent de l’amiante dégradé
22 % des écoles abritent de l’amiante dégradé
Des « documents techniques amiante » trop rares, imprécis, insuffisamment prescriptifs et peu accessibles : le rapport interne à l’Education nationale met en évidence la légèreté avec laquelle est recensé l’amiante en milieu scolaire. Quand le DTA existe : 46 % des écoles bâties avant l’interdiction du matériau ne disposent pas du document, censé être établi depuis fin 2005 et régulièrement mis à jour.
Incendie de Notre-Dame : des dépôts de plomb mesurés jusqu'à 50 kilomètres du foyer
Incendie de Notre-Dame : des dépôts de plomb mesurés jusqu'à 50 kilomètres du foyer
Paru le 27 novembre dernier, un rapport de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) démontre que la dispersion de plomb dans l'air, suite à l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, atteint un périmètre allant jusqu'à 50 km du foyer de l'incendie.
Pesticides : une hausse des ventes constatée en France en 2018
Pesticides : une hausse des ventes constatée en France en 2018
En 2018, une forte augmentation des ventes de produits phytopharmaceutiques a été constatée en France.
Jean Weissenbach : « La bio-remédiation est une réponse efficace pour décontaminer les sols pollués »
Jean Weissenbach : « La bio-remédiation est une réponse efficace pour décontaminer les sols pollués »
Sites et sols pollués aux métaux lourds, contamination des écosystèmes par des substances chimiques, catastrophes pétrolières sur terre comme en mer… L’empreinte des activités industrielles sur les milieux naturels est colossale, parfois irréversible. Des solutions émergentes existent pour traiter ces pollutions, au rang desquelles la bio-remédiation : la dépollution par traitement biologique. Rencontre avec le biologiste Jean Weissenbach, auteur du livre "Dépolluer la planète" (CNRS Editions).
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chef de Secteur Rauzan / St Macaire - H/F
- Poseur(euse) de Canalisation H/F
- Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- PHARMACIEN ASSURANCE QUALITE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.