Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La zone à faibles émissions de la métropole du Grand Paris est lancée

Partager :
La zone à faibles émissions de la métropole du Grand Paris est lancée
Par Eva Gomez, le 27 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A partir du 1er juillet, les véhicules Crit’air 5 ne pourront plus circuler dans 47 communes de la métropole du Grand Paris. La zone à faibles émissions de la métropole sera mise en place progressivement, jusqu’à atteindre 100% de véhicules propres en 2030.


Dès le 1er juillet prochain, sera officiellement lancée la zone à faibles émissions (ZFE) de la métropole du Grand Paris. Située dans un périmètre de 79 communes (A86) pour 5,61 millions d’habitants, cette ZFE engage d’ores-et-déjà 47 communes de la métropole. « Cette ZFE répond à une urgence sanitaire et climatique, et la canicule dont nous sommes victimes ces derniers jours en est l’illustration », explique le président de la métropole du Grand Paris, Patrick Ollier. Cette ZFE sera l’une des plus grandes d’Europe avec celle de Londres. « Il existe 231 ZFE en Europe et seulement deux en France : l’une à Paris et l’autre à Grenoble », souligne le président de la métropole. Cette nouvelle zone à faibles émissions va ainsi venir « élargir celle existante dans Paris intramuros ». 

Vers 100% de véhicules propres en 2030

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La mise en place de cette ZFE sera progressive : dans un premier temps, seuls les véhicules Crit’air 5 seront interdits de circulation. « Nous entamons une phase de pédagogie, pour ensuite appliquer les sanctions à partir de 2021 », précise Patrick Ollier. Un guichet unique sera disponible afin d’informer les habitants de la métropole des aides cumulées auxquelles ils sont éligibles afin de changer leur véhicule pour un véhicule moins polluant ou électrique, hydride ou au GNV. Le système de vidéo surveillance reste à déterminer. « Nous espérons dès 2021, interdire les véhicules Crit’air 4, puis les Crit’air 3 en juillet 2022, et enfin les Crit’air 2 en janvier 2024 », détaille Daniel Guiraud, vice-président de la métropole. L’objectif à horizon 2030 est d’atteindre les 100% de véhicules propres. « Il s’agit de changer progressivement de paradigme et la relation des citoyens à la voiture », indique-t-il. 

60% des maires de la métropole sont entrés dans ce dispositif et publieront les arrêtés relatifs à la mise en œuvre de cette ZFE. « D’ici les élections municipales de 2020, nous espérons que 75% des maires seront engagés », souligne Daniel Guiraud. Quatre communes hors périmètre souhaitent déjà rejoindre le dispositif : Stains, Villemomble, Neuilly Plaisance et Boissy-Saint-Léger. 

Un dispositif « nécessaire mais pas suffisant »

« La mise en place de ZFE est primordiale dans la lutte contre les maladies cardio-respiratoires, de plus en plus liées à la pollution atmosphérique », s’inquiète le docteur Ludovic Toro, président de la commission santé du Grand Paris. Néanmoins le vice-président de la métropole estime que ce dispositif n’est pas suffisant : « Avec la ZFE, nous ne réduisons pas le nombre de véhicules en circulation, nous les substituons par des véhicules moins polluants. Il faut également travailler au développement de l’intermodalité, et des modes de transports doux. »

La loi d’orientation des mobilités prévoit de rendre obligatoire avant fin 2020 la création de ZFE dans les EPCI de plus de 100.000 habitants. 

Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Rencontre avec l'architecte Lina Ghotmeh
A quoi ressemblera la ville de demain ? Voici quelques éléments de réponse avec l’architecte Lina Ghotmeh.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Nicolas Cailloux, directeur Europe du groupe Forsee Power
Alors que débute la deuxième phase du déconfinement, les entreprises et acteurs de l'environnement organisent la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Nicolas Cailloux, directeur général Europe du groupe Forsee Power.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Arrêté du 29 mai 2020 portant nomination au cabinet du ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement Lire
Arrêté du 29 mai 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement Lire
Arrêté du 27 mai 2020 modifiant l'arrêté du 17 mars 1978 modifié relatif au classement des communes par zones géographiques Lire
Arrêté du 20 mai 2020 portant modification de l'arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires (division 227) Lire
Arrêté du 27 mai 2020 modifiant l'arrêté du 20 décembre 2005 portant institution d'une régie de recettes et d'une régie d'avances auprès de la direction de la sécurité de l'aviation civile Sud (budget annexe) Lire
Arrêté du 2 juin 2020 portant délégation de signature de marchés publics Lire
Arrêté du 2 juin 2020 relatif à la délivrance d'agréments pour la formation préalable à l'obtention de l'attestation spéciale passagers Lire
Décision du 2 juin 2020 portant délégation de signature (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature) Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Il n’y aurait pas de traces du SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages
Il n’y aurait pas de traces du SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages
Ce lundi 18 mai, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) publie les résultats de ses analyses concernant des éventuelles traces du virus SARS-CoV-2 dans l’eau de mer et les coquillages.
Dérogations aux distances d'épandage de pesticides : 9 ONG déposent deux recours devant le Conseil d'Etat
Dérogations aux distances d'épandage de pesticides : 9 ONG déposent deux recours devant le Conseil d'Etat
Neuf ONG viennent de déposer deux recours devant le Conseil d'Etat pour stopper les dérogations aux distances d'épandages de pesticides près des habitations.
Une offre globale pour les terres polluées au mercure
Une offre globale pour les terres polluées au mercure
Suez Minerals propose depuis le début de l’année une offre globale de traitement et de stockage des terres polluées au mercure.
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Déconfinement : les AASQA plaident pour un développement massif des mobilités actives
Les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) encouragent le développement des mobilités actives afin de préserver la qualité de l'air après le confinement.
Les ONG réclament des conditions au sauvetage des compagnies aériennes
Les ONG réclament des conditions au sauvetage des compagnies aériennes
Alors que le Gouvernement français vient d’annoncer ses premières mesures de soutien aux compagnies aériennes, la société civile se mobilise internationalement pour poser des conditions au sauvetage du secteur.
L'Ineris et Copernicus publient un outil pour visualiser les effets du confinement sur la pollution de l'air
L'Ineris et Copernicus publient un outil pour visualiser les effets du confinement sur la pollution de l'air
L'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) et Copernicus, publient une version européenne de l'outil permettant de visualiser quotidiennement les effets du confinement sur la pollution atmosphérique.
Coronavirus : le HCSP déconseille la désinfection des rues
L'avis rendu le 4 avril dernier par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) relatif à l'opportunité d'une désinfection de la voirie, appelle les collectivités territoriales à ne pas mettre en œuvre de telles pratiques.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Technicien Maintenance H/F
- Autre H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- CHEF DE QUART F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.