Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Antilles françaises : un système de surveillance et de prévision des bancs d'algues sargasses

Partager :
Antilles françaises : un système de surveillance et de prévision des bancs d'algues sargasses
Par E.G, le 23 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
La société CLS (Collecte localisation satellites), filiale du Centre national d’études spatiales, d’Ardian et d’Ifremer, présente le déploiement d’un système de prévision et de dérive pour la surveillance des bancs de sargasses par satellite sur la zone antillaise.

« La région des Caraïbes a beaucoup souffert de la crise liée à l’échouage en masse d’algues sargasses », souligne CLS en amont du salon Sargexpo qui se tiendra en Guadeloupe du 23 au 26 octobre prochains. L’occasion pour la société qui développe des solutions d’observation et de surveillance de la Terre, de présenter un nouveau système d’observation satellite.

« Les sargasses ne connaissent pas de frontières, et personne ne savait jusqu’à présent où elles pouvaient échouer », explique le CLS, qui a développé une capacité opérationnelle de détection et de prévision de la dérive de sargasse. Ce système, développé avec le soutien de l’Agence spatiale européenne, est fondé sur l’utilisation de capteurs satellite optiques et radar. « Une surveillance à plusieurs centaines de kilomètres d’altitude permettant de couvrir l’ensemble des Caraïbes et du Golfe du Mexique », précise la société. Déployé depuis juin dernier, ce système permet à Météo France de produire des bulletins hebdomadaires sur les algues sargasses.

Délimiter les zones à risque pour anticiper

« Les détections quotidiennes de radeaux de sargasses fournies par CLS sont intégrées dans le modèle de dérive de Météo France permettant ainsi aux prévisionnistes de délimiter les zones à haut risque dans un bulletin régulier adressé aux autorités locales », explique Philippe Palany, chef de projet sargasse chez Météo France Antilles françaises et Guyane. « La capacité que nous offre CLS d’activer un système de détection radar satellite en cas de couverture nuageuse importante est un réel plus dans la réponse que nous proposons à la situation. Ces bulletins fiables sont très utiles pour les autorités de Guadeloupe et de Martinique, qui n’ont que 48 heures pour retirer les sargasses des plages avant qu’elles ne commencent leur processus de décomposition. Savoir en amont, où les tapis de sargasse vont atterrir est crucial pour anticiper et piloter les forces de nettoyage », ajoute-t-il.

CLS souligne que la saison 2019 a été l’une des pires jamais enregistrées dans les Caraïbes en termes d’échouages de sargasses.
Algues sargasses à Saint-Félix, Le Gosier, Guadeloupe. © J. Lambourdière, D. Devault, P.J. Lopez
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
La nature peut réaliser 30% des baisses d’émissions de CO2 attendues d’ici 2030
La nature peut réaliser 30% des baisses d’émissions de CO2 attendues d’ici 2030
Les Etats doivent intégrer dans leurs objectifs de réduction d’émissions carbonées les solutions fondées sur la nature, plaident l’Union internationale de la conservation de la nature et la Plateforme océan et climat. Les milieux naturels – terrestres et océaniques - absorbent 50 % des émissions annuelles de CO2.
La Méduse de Bruitparif reçoit un Décibel d’Or
La Méduse de Bruitparif reçoit un Décibel d’Or
La remise des trophées du concours « Décibel d’Or » s’est déroulée ce lundi 2 décembre à la Bibliothèque nationale de France. Le dispositif « Méduse » de Bruitparif a été récompensé par le prix du Décibel d’Or.
Lutte contre la pollution de l'air : Paris la bonne élève, Marseille à la traîne
Lutte contre la pollution de l'air : Paris la bonne élève, Marseille à la traîne
Ce mercredi 11 décembre, le Réseau action climat France, Greenpeace France et Unicef France publient un classement des 12 plus grandes agglomérations françaises selon leurs politiques de lutte contre la pollution de l'air.
Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018
Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018
Selon une étude inédite réalisée par deux ONG, BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d’Épargne ont contribué, par leur soutien financier aux énergies fossiles, aux émissions de « plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2 » en 2018.
Incendie de Notre-Dame : des dépôts de plomb mesurés jusqu'à 50 kilomètres du foyer
Incendie de Notre-Dame : des dépôts de plomb mesurés jusqu'à 50 kilomètres du foyer
Paru le 27 novembre dernier, un rapport de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) démontre que la dispersion de plomb dans l'air, suite à l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, atteint un périmètre allant jusqu'à 50 km du foyer de l'incendie.
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
D'après le nouveau rapport du Global Carbon Project, les émissions mondiales de CO2 devraient augmenter de 0,6% en 2019.
Le risque amiante encore mal perçu
Le risque amiante encore mal perçu
En 2019, si bien des professionnels admettent la dangerosité de l’amiante et en soutiennent la règlementation, ils sont encore bien peu à prendre conscience des risques pénaux. De maître d’ouvrage à entreprise de travaux, chacun ses priorités. Le salarié reste encore et toujours le plus susceptible de payer les pots cassés.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Agent de Réseau d'Eau Potable - H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Jardinier / Jardinière
- Ingénieur Transposition Industrielle F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.