Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles

Partager :
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Par E.G, le 27 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’Institut de l’abeille publient ce mercredi 27 novembre les résultats d’une étude qui prouve que malgré le moratoire de l’Union européenne sur les pesticides néonicotinoïdes, des résidus persistent.

« Trois années sur cinq, jusqu’à 12 % des parcelles présentaient une contamination pouvant entraîner la mort de 50 % des abeilles et bourdons les visitant », conclut une étude menée par des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’Institut de l’abeille (Itsap) sur 291 parcelles de colza d’hiver entre 2014 et 2018.

En 2013, un moratoire de l’Union européenne a imposé des restrictions à l’usage de trois pesticides néonicotinoïdes : la clothianidine, l’imidaclopride et le thiaméthoxame. « Moratoire complété depuis septembre 2018 par une interdiction totale sur toutes les cultures extérieures en France », ajoutent les chercheurs. Ces derniers viennent de prouver que malgré tout, des résidus de ces pesticides restent détectables dans le nectar de colza de 48 % des parcelles étudiées, mettant en danger la survie des abeilles et bourdons. « L’imidaclopride en particulier a été détecté chaque année (entre 2014 et 2018), au total dans 43 % des échantillons analysés (48 % des parcelles), sans tendance à la baisse au cours des années mais avec une forte variation inter-annuelle », précisent le CNRS, l’Inra et l’Itsap. Les niveaux de résidus retrouvés dépendent du sol et augmentent avec les précipitations « mais ne semblent pas directement liés à la proximité spatiale ou temporelle de cultures potentiellement traitées », précisent les résultats de l’étude.

Pour les scientifiques, ces résultats « confortent l’idée que les résidus d’imidaclopride persistent et se diffusent dans l’environnement, pouvant de retrouver dans le nectar du colza, bien que cette culture ne soit elle-même plus traitée par ces produits depuis 2013 ».
DR
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
[Tribune] Entreprises : comment s’adapter à la fin du plastique
[Tribune] Entreprises : comment s’adapter à la fin du plastique
Cette semaine, Jérôme Tarting, P-DG de Up’nBiz, une entreprise fondée en 2005 pour proposer au grand public des solutions globales pour entreprendre, revient sur la disparition progressive des objets en plastique à usage unique. Une évolution qui va conduire, selon lui, les entreprises, et les points de vente notamment, à adopter une attitude responsable.
Un nouveau plafond d'émissions de soufre pour les transports maritimes
Un nouveau plafond d'émissions de soufre pour les transports maritimes
Depuis le 1er janvier 2020, un plafond de 0,5% d'émissions de soufre pour les navires est entré en vigueur à l'échelle mondiale.
Un appel à projets pour les filières agricoles à bas niveau d'intrants
Un appel à projets pour les filières agricoles à bas niveau d'intrants
Ce mercredi 5 février, l'agence de l'eau Seine-Normandie lance un appel à projets pour développer les filières agricoles à bas niveau d'intrants.
Les leçons de la décontamination de Fukushima
Les leçons de la décontamination de Fukushima
À la suite de l’accident nucléaire de Fukushima, en mars 2011, les autorités japonaises ont conduit d’importants travaux de décontamination des sols. Si quelque 20 millions de mètres cubes ont été excavés des terres agricoles, la forêt, non traitée, demeure un important réservoir de pollution.
Un « service inédit » pour mieux tracer les terres excavées
Un « service inédit » pour mieux tracer les terres excavées
Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a pris une participation de 40 % dans l’entreprise Soltracing, spécialisée dans la sécurisation des flux de terres excavées. L'objectif ? Lancer un nouveau service pour mieux tracer les déblais de chantier.
Mobilité et pollution : WeNow lève 1,3 million d'euros
Mobilité et pollution : WeNow lève 1,3 million d'euros
La jeune pousse WeNow vient de lever 1,3 million d'euros pour accélérer le déploiement de sa technologie de neutralité carbone embarquée dans les véhicules.
Des chercheurs se mobilisent pour une agriculture sans pesticides chimiques
Des chercheurs se mobilisent pour une agriculture sans pesticides chimiques
Vingt-quatre organismes de recherche européens ont signé une déclaration d’intention dans le but de faire émerger une agriculture sans pesticide chimique. Un engagement qui doit être suivi de pistes communes de recherche concrètes.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Apprenti(e) Métiers de l'Eau H/F
- Responsable Achats et Logistique
- Technicien / Technicienne de station d'épuration
- Chef de Projet Logistique F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.