Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus

L’achèvement des travaux de dépollution de la friche industrielle de Petroplus
Les travaux d'aménagement permettront de relier Petit-Couronne et Grand-Couronne. Crédits : Valgo/DR
Par A.A, le 12 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Valgo, l’entreprise française spécialiste dans la remédiation et la revitalisation de sites industriels, annonce la fin de l’étape de dépollution du site de l’ancienne raffinerie de Petroplus, en Seine-Maritime, et son passage à l’étape d’aménagement.
 
Après six ans de travaux, l’entreprise de revitalisation Valgo annonce que la direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Normandie a validé l’étape de la fin de dépollution du site l’ancienne raffinerie à Petit-Couronne qui a démarré en 2015. L’annonce concerne un secteur de 25 hectares, qui hébergeait les anciennes unités de raffinage de la société Petroplus.

Valgo avait pour mission de dépolluer ce site pour un investissement de près de 60 millions d’euros : traitement des sols, récupération des déchets pétroliers, écrémage des hydrocarbures surnageant sur la nappe, désamiantage. Ces travaux ont permis de rendre cette zone fermée au public depuis 1929, compatible avec des activités tertiaires et de logistique. « Ce projet d’une portée unique à l’échelle nationale que ce soit par sa technicité, son ampleur et son exemplarité va permettre à la région de connaitre un nouveau souffle et de redonner vie à un ancien site industriel fermé au public », a déclaré François Bouché, président de Valgo.

Ainsi, le projet d’aménagement sera lancé selon le cahier des charges retenu, intégrant la végétalisation du site, son ouverture au public, la création de nouvelles voiries douces, des dessertes optimisées, des bassins de rétention ou encore le développement de pistes cyclables. Le nouveau site désenclavé permettra de rétablir la liaison naturelle et historique entre les deux communes de Petit-Couronne et Grand-Couronne via la rue Aristide Briand.

« Ce site sera une grande plateforme économique où 3000 personnes travailleront dans un cadre où la nature et la biodiversité auront une place de choix. Ce projet sociétal est donc une formidable opportunité pour les habitants et riverains et permettra de redonner une attractivité économique significative à ce territoire qui connaitra un nouveau dynamisme grâce à l’implantation de nouvelles entreprises. Enfin, d’un point de vue environnemental, le site sera largement mis en valeur grâce à la création de zones boisées et de larges percées vertes », a commenté François Bouché. 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune] Les sombres secrets de l’industrie de l’habillement
[Tribune] Les sombres secrets de l’industrie de l’habillement
Le mois de la mode vient de se clôturer. Tous les regards se sont tournés début septembre vers le Met Gala de New York, la plus grande soirée du secteur de la mode chaque année. Mais si on regarde au-delà des projecteurs et des défilés de mode, on découvre une scène nettement moins glamour. Alejandra Pollak, membre du conseil d’administration du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) dévoile la face cachée de cette industrie. 
Geod'air, la plateforme de prévision de la qualité de l'air s'ouvre au public
Geod'air, la plateforme de prévision de la qualité de l'air s'ouvre au public
La base de données de référence de la qualité de l’air « Geod’air » est désormais accessible au public. Les statistiques de mesure sont disponibles en temps quasi-réel via une carte interactive.
Plateforme mobile de bioremédiation et enrichissement des sols
Plateforme mobile de bioremédiation et enrichissement des sols
DND Biotech est spécialisée dans les technologies biosourcées pour la remédiation des sols pollués et le rétablissement de la fertilité des sols agricoles. RoboNova 2.0 représente l’évolution du projet RoboNova, qu’elle mène depuis plusieurs années.
Le trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère sud s'agrandit
Le trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère sud s'agrandit
Le Service Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère (CAMS) révèle que le trou d'ozone de 2021 s'est considérablement agrandi au cours de la dernière semaine et devient plus grand que 75 % des trous d'ozone formés à ce stade de la saison depuis 1979.
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
Le coût économique et social du plastique serait 10 fois plus élevé que son coût de production. Sa gestion en 2019 aura coûté à la société près de 3.700 milliards de dollars, soit l’équivalent du PIB de l’Inde.
Ré-homologation du glyphosate : des études scientifiques manquent à l'appel, dénonce Générations Futures
Ré-homologation du glyphosate : des études scientifiques manquent à l'appel, dénonce Générations Futures
L’Union européenne doit statuer en décembre 2022 sur la demande de ré-homologation du glyphosate déposée en 2020. Pendant ce processus d'examen l'EFSA et l'ECHA lanceront à compter de ce 24 septembre des consultations publiques sur ce dossier. Toutefois, Générations Futures dénonce ce système qui permet « à l’industrie de retirer une majorité d’études scientifiques indépendante du dossier qui sera évalué ».
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
Marqueur du trafic routier, le dioxyde d’azote imprègne de moins en moins l’air ambiant francilien. Dans la plupart des cours d’école de Paris, les concentrations avoisinent celles mesurées à distance de la circulation. Mais sur le trottoir, l’exposition reste élevée le long des axes densément fréquentés.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.