Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
POLLUTEC 2018
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un DEEE sur deux échappe aux éco-organismes

Partager :
Un DEEE sur deux échappe aux éco-organismes
Par Laurence Madoui, le 12 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Ecologic améliore l’ergonomie du site dédié aux entreprises, pour y stimuler le tri des déchets d’équipements électriques et électroniques. La moitié du gisement, d’origine professionnelle et ménagère, ne revient pas vers les filières légales, constate l’éco-organisme. Ce qui compromet l’atteinte des objectifs réglementaires de collecte.

Un enlèvement bouclé en quelques clics : la version rénovée du site e-dechet.com, créé en 2011 par Ecologic, doit faciliter la bonne orientation des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) des entreprises. Du conditionnement des produits usagés à la fourniture du bordereau de suivi des déchets, le site planifie l’ensemble des opérations. La « déchèterie virtuelle » de l’éco-organisme délivre aussi des informations sur la réglementation sur les DEEE, que méconnaît plus d’une entreprise sur deux, selon le baromètre 2017 de l’Alliance Green IT. Plus de 80% des entreprises ignorent la quantité de DEEE produite en interne et leur destination, relève aussi l’association.

Près de 50 % de déperdition

Les éco-organismes ont collecté en 2017 environ 700.000 tonnes de DEEE, d’origine professionnelle et domestique, valorisés à 80% sous forme de matière et de 5 à 10% sous forme d’énergie. Soit un taux de collecte de 52%, conforme à l’objectif réglementaire mais signifiant qu’une petite moitié du gisement1 échappe à la filière légale. Entre 5 et 15% des DEEE partent encore avec les déchets ménagers, selon l’Ademe. Le stockage explique une autre petite partie de la déperdition : « Il concerne surtout les portables, soit de faibles tonnages », observe René-Louis Perrier, président d’Ecologic. Seuls 15% des téléphones mobiles sont valorisés et 100 millions d’appareils usagés reposeraient dans des tiroirs, signalait en 2016 le rapport de la sénatrice Marie-Christine Blandin. Quatre réfrigérateurs en fin de vie sur dix sont récupérés par les éco-organismes. « Une bonne partie doit être broyée, sans dépollution, avec les véhicules hors d’usage », présume René-Louis Perrier.

Une étude de 2016 des Amis de la terre2 estime, a minima, à 15 % la part des DEEE exportée et à 20 % celle captée par la filière « complémentaire », c’est-à-dire par les acteurs historiques du recyclage des ferrailles, dont l’activité est contrariée par l’apparition des éco-organismes. Ces derniers évaluent en outre entre 20 et 25% la part du gros électroménager qui serait pillée en déchèterie. D’importants tonnages, « vraisemblablement à forte valeur ajoutée (cuivre notamment), suivent des chemins pas tout à fait légaux », commente sobrement René-Louis Perrier. L’affinage sur cette fuite de matière nécessitera de « travailler avec les Douanes ».

Un objectif compromis

Difficile, dans ces conditions, d’atteindre l’objectif de collecte fixé aux éco- organismes, soit 65%3 en 2020. « Un taux établi sur la base d’hypothèses et pouvant s’avérer inaccessible au vu de raisons objectives, souligne René-Louis Perrier. Il conviendra d’en tenir compte pour le prochain agrément » (2020-2025). La Feuille de route pour l’économie circulaire d’avril 2018 prévoit des sanctions financières pour les éco-organismes sous-performants. Le document doit être transposé dans une loi en 2019. Dès cette année, Ecologic n’écarte pas un résultat en-deçà du seuil réglementaire de 59% de collecte.



1.  : Le gisement est estimé entre 17 et 23 kg/an/hab. par l’Ademe
2.  : Les dessous du recyclage : 10 ans de suivi de la filière des déchets électriques
et électroniques en France
3.  : 65 % du poids moyen des EEE professionnels et ménagers mis sur le marché
sur les trois dernières années.
Crédit : DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Comment recyclons-nous les batteries de voitures électriques en France ?
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
Déchets du bâtiment : les professionnels se regroupent pour mieux les valoriser
Déchets du bâtiment : les professionnels se regroupent pour mieux les valoriser
Comment mieux valoriser les déchets du bâtiment ? C’est la question que se sont posées 14 organisations professionnelles*, associées pour construire le cahier des charges d’une étude sur la manière de répondre efficacement aux objectifs de meilleures prise en charge et valorisation des déchets du bâtiment.
Economie circulaire : le Cerema et Provademse renforcent leur partenariat
Le 21 décembre dernier, le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) et la plateforme d'innovation technologique d'Insavalor, Provademse, ont signé une convention de partenariat pour développer l'économie circulaire et la valorisation des matériaux alternatifs.
Les équipementiers du recyclage ont leur club !
Les équipementiers du recyclage ont leur club !
80% des équipements du recyclage français sont importés.
[Pollutec 2018] Premier aspirateur électrique de déchets à déplacement autonome
[Pollutec 2018] Premier aspirateur électrique de déchets à déplacement autonome
Après l’Aria 240 présenté sur Pollutec 2016, Eurovoirie va plus loin et dévoile le premier aspirateur électrique de déchets à déplacement autonome Ariamatic 240 de TSM.
Materr'up présente son béton bas carbone
Materr'up présente son béton bas carbone
Un béton structurel bas carbone et doté de propriétés rafraîchissantes.
Recyclage des VHU : la France sur la bonne voie
Recyclage des VHU : la France sur la bonne voie
Dans le cadre de la remise des trophées du magazine Auto Recyclage, l’Ademe a livré les chiffres 2017 indiquant que la France est toujours très proche des objectifs de taux de réutilisation et de recyclage/valorisation des VHU fixés à 85 % et 95 % par l’Union Européenne.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Événements
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
30 Janvier 2019
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.