Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Emballages plastiques : Nestlé dévoile un nouveau packaging et annonce ses objectifs à l'horizon 2025

Partager :
Emballages plastiques : Nestlé dévoile un nouveau packaging et annonce ses objectifs à l'horizon 2025
Par Eva Gomez, le 20 février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que le pacte national sur les emballages plastiques pour 2025 sera signé ce jeudi 21 février entre le gouvernement, de grands industriels et les ONG WWF et la Fondation Tara Expéditions​, le groupe Nestlé annonce ses objectifs : atteindre 25% d’incorporation de matières recyclées et produire 100% d’emballages recyclables d’ici 2025.

« Au printemps 2019, nous allons lancer un nouveau produit dans cinq pays d’Europe, avec un packaging en papier 100% recyclable », se félicite ce mercredi 20 février Suzanne Manet, directrice générale division chocolats de Nestlé France. Un produit qui s’inscrit dans la stratégie globale d’économie circulaire du groupe : d’ici 2025, Nestlé compte incorporer 25% de matières recyclées dans ses emballages et produire 100% d’emballages recyclables. Développé en neuf mois, ce nouvel emballage a pour objectif de progressivement se substituer à l’historique boîte en plastique de cacao en poudre Nesquik. Du moins dans le cœur des consommateurs. « Nous n’allons pas arrêter la production et la distribution du produit classique, mais avec le nouveau packaging, nous comptons répondre aux attentes des consommateurs pour des produits plus responsables », explique Jean-Manuel Bluet, directeur du développement durable de Nestlé France. L’emballage classique en plastique est également recyclable, « mais sa production dépend d’hydrocarbures, ce dont nous voulons nous éloigner », ajoute-t-il. Au-delà de l’emballage composé à 97% de papier, ce nouveau produit, Nesquik "All Natural" « contient 20% de sucres en moins », assure Suzanne Manet, et le cacao est issu des productions du « plan cacao », qui assure une traçabilité du produit ainsi qu’une production équitable.

Néanmoins, les consommateurs pourraient trouver un bémol à ce nouveau produit « plus responsable » : son prix. 1,89€ pour 186 grammes de poudre de cacao, soit un produit trois fois plus cher que le Nesquik classique. « Nous avons voulu sortir ce produit le plus rapidement possible », martèle Suzanne Manet, « ce qui explique qu’il ne soit pas optimal ». A terme, elle indique qu’il pourrait être différent : « Un paquet peut-être plus gros et plus pratique », espère-t-elle. Cependant, « la qualité de la recette et le coût de production justifient ce prix plus élevé », se défend la directrice exécutive division chocolats de Nestlé France. L’objectif du groupe est de distribuer 200 tonnes de ce nouveau produit en un an, soit l’équivalent de 200.000 boites du produit classique.

Augmenter l’incorporation de PET recyclé

Sur 120.000 tonnes d’emballages primaires distribués par le groupe Nestlé, 50% sont en plastique. « La tendance est de passer du plastique au papier », remarque Jean-Manuel Bluet. Concernant l’incorporation de matières recyclées, il évoque deux exemples d’objectifs fixés pour 2019 : atteindre 30% de PET recyclé incorporé dans les barquettes de Herta (contre 24% actuellement), ainsi que le lancement d’une version de la bouteille d’eau Vittel de 33 cl, contenant 30% de PET recyclé. « Pour Herta comme pour Vittel, notre objectif dès 2020 est d’incorporer 50% de PET recyclé », précise le directeur du développement durable de Nestlé France.

Ce jeudi 21 février, le gouvernement, de grands industriels et les ONG WWF et la Fondation Tara Expéditions, vont signer un pacte national sur les emballages plastiques pour 2025. La loi sur l’économie circulaire devrait être publiée avant l’été prochain.
Pixabay / DR
  [Vidéo] L'après-coronavirus sera-t-il écologique ?
Le gouvernement a annoncé plusieurs pistes de déconfinement en France, qui doit débuter le 11 mai. Les associations environnementales appellent à ne pas oublier le climat lors de la sortie de crise.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Avis relatif à l'extension d'un accord professionnel conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités Lire
Avis relatif à l'extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la plasturgie Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports) Lire
Arrêté du 7 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau du cabinet du ministre de l'agriculture et de l'alimentation) Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau des cabinets) Lire
À lire également
Amiens Métropole investit dans la méthanisation de ses déchets ménagers
Amiens Métropole investit dans la méthanisation de ses déchets ménagers
La métropole d'Amiens a décidé d'investir 20 millions d'euros sur trois ans pour moderniser son usine de méthanisation. L'agglomération picarde espère ainsi valoriser 80 % de ses ordures ménagères et de ses biodéchets, contre 57 % actuellement.
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, Snefid : « Les volumes de déchets médicaux ont fortement augmenté »
Alexis Hubert, directeur général d’Ourry, est également président du Snefid, le Syndicat national des entrepreneurs de la filière déchet. Il nous a accordé une interview pour évoquer les conséquences de la crise sanitaire sur l’activité de la filière, qui a notamment dû s’adapter face à l’afflux des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), principalement dans les régions Ile-de-France et Grand Est. 
Déchets ménagers : l'éco-organisme Léko revient en force
Déchets ménagers : l'éco-organisme Léko revient en force
L'éco-organisme Léko, présenté comme une alternative à l'éco-organisme Citeo, a demandé une modification de son agrément et se dote d'un nouveau conseil d'administration.
Stéphane Panou élu président de la filière papiers-cartons de Federec
Stéphane Panou élu président de la filière papiers-cartons de Federec
Stéphane Panou a été élu président de la filière papiers-cartons de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec).
Tomra met en musique ses dernières innovations
Tomra met en musique ses dernières innovations
Tomra Recycling, spécialisé dans le tri optique des déchets, a levé le voile en ligne, ce mardi 9 juin, sur ses dernières innovations pour le tri des matériaux. Un événement baptisé Symphony of all Sorts. Une première pour l’industriel.
Olivier François : « L’incorporation de matières recyclées dans les objets neufs est capitale »
Olivier François : « L’incorporation de matières recyclées dans les objets neufs est capitale »
Olivier François vient d’être nommé vice-président de la Confédération européenne des industries du recyclage (EuRIC). Impacts de la crise sanitaire sur les filières européennes de recyclage, chantiers prioritaires et enjeux actuels pour les professionnels du secteur... Tour d'horizon avec celui qui est aussi président de la commission internationale de Federec (Fédération professionnelle des entreprises de recyclage) et directeur du développement du groupe Galloo.
Renault Trucks et Indra Automobile Recycling vont recycler les pièces pour poids lourds
Renault Trucks et Indra Automobile Recycling vont recycler les pièces pour poids lourds
Renault Trucks a annoncé la mise en œuvre de sa propre filière de recyclage et réutilisation de pièces pour poids lourds, avec Indra Automobile Recycling.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Gestionnaire Codification OTAN et base Articles H/F
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- INFIRMIER/ÈRE DU TRAVAIL F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.